Partager ce Post

Société & Santé

9e Forum ouest-africain sur la gouvernance Internet : La sécurité numérique pour le développement et la paix

9e Forum ouest-africain sur la gouvernance Internet : La sécurité numérique pour le développement et la paix

La gouvernance Internet dans l’espace de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest focalise les attentions, les 27 et 28 juillet à Cotonou. Rafiatou Monrou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication en a lancé les réflexions, en présence des acteurs du secteur.

« La sécurité numérique pour le développement socio-économique et la paix », c’est le thème principal du neuvième forum ouest-africain sur la gouvernance d’Internet qui se tient à Cotonou. Cette rencontre de deux jours se penchera sur les risques et menaces qui pèsent sur cet écosystème et sur les moyens de nos concitoyens, confie Rafiatou Monrou, ministre de l’Economie numérique et de la Communication. Pour elle, il n’y a pas de développement dans le désordre, dans un climat de suspicion, où tout le monde se méfie de tout le monde et où personne ne fait confiance aux infrastructures existantes. « Il faut donner à nos populations des raisons d’investir et de se sentir en sécurité dans ce monde dématérialisé où les frontières, à défaut d’exister, deviennent virtuelles et difficiles à délimiter », explique-t-elle.
Sur le segment de marché que représente le commerce électronique (8,7% des ventes de détail dans le monde avec d’immenses potentiels de progression), il y a encore pour nos économies des places à prendre, poursuit-elle. « Nous devons les prendre ; il sera nécessaire de se mettre aux normes aussi bien pour les produits que pour les services », argumente Rafiatou Monrou.
Les réflexions seront axées sur la lutte contre la cybercriminalité et la restauration de la confiance dans les écosystèmes numériques. Le Bénin a fait le pari de se transformer en une plate-forme de services numériques de l’Afrique de l’Ouest pour l’accélération de la croissance et de l’inclusion sociale d’ici 2021, informe-t-elle.
La Cedeao organise le forum sur la gouvernance Internet pour permettre à ses citoyens d’en tirer le meilleur bénéfice comme infrastructure essentielle de communication et de développement, affirme Isaïas da Rosa, commissaire Tic de la Cedeao. « Nous sommes conscients que les Tic ne peuvent pas être la locomotive de l’intégration régionale sans un cyber-environnement sécurisé », relève-t-il. La menace de la cybercriminalité demeure omniprésente dans l’espace sous-régional, fait-il observer. Faisant allusion aux pertes financières liées à la cybercriminalité, Isaïas da Rosa justifie le thème du forum qui se penche sur la cybercriminalité. Les objectifs, précise-t-il, sont entre autres la nécessité d’identifier les actions concrètes prises pour lutter efficacement contre les menaces cybernétiques, y compris le cyber-terrorisme ainsi que la façon de renforcer la sécurité numérique afin de protéger les citoyens et les infrastructures nationales critiques.
Il a dévoilé les cinq thèmes programmés pour les deux jours de conclave et émis l’espoir que l’amélioration de l’efficacité économique, la sécurité, la croissance, la création d’emplois et des prix abordables pour tous seront bientôt une réalité pour les citoyens de la Cedeao.
C’est le même espoir que nourrit Franck Kouyami, président du forum sur la gouvernance Internet au Bénin, qui témoigne sa gratitude aux sponsors et personnalités qui ont œuvré pour la tenue effective du forum.
Quant à Mary Uduma, coordonnatrice du West Africa Internet Governance Forum (Waigf), elle a rappelé comment Internet est attaché à notre vie. La régulation de ce canal de communication relève des politiques publiques de gouvernance. Internet favorise la recherche, l’éducation et le commerce et requiert la sécurité pour en tirer tous les bénéfices pour le développement, relève-t-elle. Il s’agit d’engager et d’entretenir le progrès avec Internet, plaide-t-elle.

Objectifs du forum de Cotonou

L’édition de Cotonou aboutira à la création d’un cadre propice et convivial permettant aux experts réunis de mener les réflexions visant à élaborer des plans d’action pour faire de l’Afrique de l’Ouest une région de référence dans le domaine. La rencontre permettra de façon stratégique aux Etats de la sous-région de mettre en place une synergie entre les acteurs en charge de l’éducation, de l’énergie, des télécommunications, du transport et de l’eau afin de rationaliser les dépenses et investir dans la mutualisation des infrastructures Tic en vue d’améliorer l’accès à Internet et de réduire les coûts de connexion. Aussi, est-il question de sensibiliser les Etats de l’Afrique de l’Ouest à prendre des dispositions législatives afin de faire de l’Internet un outil officiel de communication à l’intérieur, entre les Etats de la sous-région et permettre aux citoyens d’avoir accès aux services publics d’une façon plus aisée.
Des questions relatives aux ressources fondamentales et infrastructures critiques de l’Internet seront également traitées afin d’aider à trouver des solutions aux problèmes découlant de leur mauvaise gestion. Par ailleurs, seront recensées les nouvelles questions et préoccupations liées à l’accès et à l’usage de l’Internet afin de les porter à l’attention des organes compétents et du public.

Source : lanationbenin.info

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…