Partager ce Post

Politique

A qui profite la démocratie Beninoise ?? : Entourage immédiat du Chef de l’Etat : Boko-Dagnon, la guerre aura lieu

A qui profite la démocratie Beninoise ?? : Entourage immédiat du Chef de l’Etat : Boko-Dagnon, la guerre aura lieu

Par Joachim Tokpahossou

Il faut reconnaître que les alliés de Patrice Talon sont tout autant fins et élégants que lui.

Il faut reconnaître qu’ils sont à la fois raffinés et discrets.

Ils sont calmes et civilisés.

Cela peut expliquer le fait que le commun des mortels ne se rend pas compte facilement que la cendre couve le feu ou la braise.

Johannes Dagnon, le tout puissant BAI et conseiller spécial du patron a la signature électronique du chef de l’État. Il est son confident, son cousin et son comptable.

Olivier Boko, encore appelé vice-président n’a ni bureau officiel au palais, ni titre. Mais il est l’œil et l’ombre du Président. Partenaire d’affaires, Voici ce que lui-même en dit, lors de sa sortie télévisée, après le rejet de son cher projet de révision constitutionnelle, qui a donné naissance, au fameux ‘ »j’aviserai ».  » Olivier Boko n’est pas un courtisan, il est un ami, et il n’est pas facile d’avoir des amis comme lui….. » Il reste pour ceux qui n’ont pas suivi l’émission ce jour-là à aller découvrir le ton et la fermeté de ce passage.

Ces deux hommes forts nourrissent des ambitions pour le futur et se combattent froidement et effroyablement. Ambition liée à l’argent, ambition de positionnement stratégique auprès de « dieu », mais surtout ambition politique élevée.

C’est pourquoi ils se livrent une guerre fratricide sans merci, quoi que douce et calculée.

Les positionnements des cadres, les marchés publics, les dossiers délicats et brûlants, même la communication du gouvernement, tout cela se dispute âprement, dans un mouchoir de poche.

C’est ainsi que, contre le gré de Patrice Talon la communication du gouvernement souffre d’un tricéphalisme voire quadricéphalisme dégoûtant. Dagnon très tôt a pu mettre la main sur la structure officielle. La direction de la communication dont le nombre des acteurs prévus n’a jamais été entièrement atteint.

Comme un renard, Olivier Boko a installé une machine communicationnelle parallèle conduite discrètement par Basile Tchibozo, d’Almeida Samson Koffi alias Dsk dont l’épouse est l’une des responsables de la Benin Control. Ils s’occupent des soins de l’image du gouvernement à travers uniquement la presse écrite, concurremment avec ce qui se fait par la direction officielle. Sans oublier que Edouard Loko n’avait jamais été déchargé de son titre de chargé de mission et chargé des relations avec les médias.

Sur les réseaux sociaux Hermann Dimitri Adankpo joue le rôle de sapeur-pompier et de veilleur soutenu par une équipe d’activistes connus. Pour son cas, on ne parvient pas avec précision à connaître la télécommande entre Dagnon et Boko. Mais on le sait plus proche de Boko avec qui il a le projet avancé de création d’un groupe de presse, et surtout en janvier la création d’un vaste mouvement politique de jeunes.

Sur les affaires du coton, les dossiers de gros marchés, Johannes et Olivier se livrent la bataille du siècle.

Comme un spectateur à la fois joyeux et peiné, Patrice Talon observe sans grande possibilité d’arrêter cela.

A cette allure la grippe stratégique et l’hépatite B qui s’emparent de plus en plus de ce pouvoir va s’aggraver, puisqu’elle impactera directement le bilan.

La guerre est inévitable.

Source :https://www.facebook.com/groups/178243669398909/permalink/194411334448809/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…