Partager ce Post

Politique

Affaire Lehady Soglo : la colère de Patrice Talon

Affaire Lehady Soglo : la colère de Patrice Talon

La suspension du Maire de Cotonou, Lehady Soglo, vendredi dernier, et l’enquête policière déclenchée le même jour contre lui ont fait apparaître des couacs que le président béninois, Patrice Talon n’apprécie guère.

Si Patrice Talon a donné son accord pour la suspension du Maire de Cotonou, il a revanche « tancé » ses proches collaborateurs impliqués dans le dossier pour la précipitation observée, selon un fonctionnaire de la Présidence de la République du Bénin qui a requis l’anonymat.

En effet, après une audition convoquée par le Préfet du Littoral, l’intransigeant Modeste Toboula, sur des supposées malversations notées dans la gestion financière et organisationnelle de la Mairie de Cotonou, Lehady Soglo a été suspendu quelques minutes plus tard par le ministre en charge de la décentralisation et de l’administration territoriale. Si la procédure est conforme aux textes en vigueur au Bénin, sa célérité est jugée suspecte par plusieurs observateurs. Une appréhension qui s’est renforcée avec la descente des policiers au domicile privé du maire pour une perquisition dans le cadre d’une « nébuleuse affaire de mauvaise gestion relevée par plusieurs audits à la Mairie de Cotonou ». Deux procédures déclenchées contre la même personne le même jour.

Le questionnaire préfectoral adressé au Maire a été abondamment diffusé sur les réseaux sociaux. Une attitude qui a préparé l’opinion à une culpabilité probable de Lehady Soglo.

« Le Président de la République est certes amer envers Lehady Soglo pour sa gestion opaque et son manque d’ambition pour la ville, mais il a demandé à ses collaborateurs de faire les choses dans les règles de l’art, de manière à maintenir le sérieux de la procédure et la sérénité dans le pays », confie notre source, qui précise que la sortie du ministre en charge de la Justice avait un objectif de déminage : « Djogbénou voulait une communication minimaliste sur l’affaire, mais Talon a demandé qu’il parle lui-même, avec la résonnance médiatique nécessaire ! ». Dans une conférence de presse ce samedi, le Ministre de la Justice, de la législation et des droits de l’homme, Joseph Djogbénou a fait savoir que d’après les audits des services du Ministère de l’économie et des finances, le constat d’une incinération des souches de tickets et de la dissipation des pièces comptables a été fait. Il a notamment précisé qu’il n’a jamais été question d’arrêter le Maire Lehady Soglo. Une sortie d’apaisement, mais qui est loin d’éteindre le « feu » puisque le Maire suspendu est introuvable à son domicile depuis samedi matin. Certains affirment qu’il aurait quitté le territoire béninois, alors que d’autres sont sceptiques sur cette hypothèse.

« Ce qui s’est passé vendredi dernier est peut-être le couac de trop… Talon est de moins en moins satisfait par ses collaborateurs. Le président pourrait remercier certains membres de son équipe, à la rentrée en septembre. Ceci dit, rien n’est encore acté, mais le président consulte beaucoup ! », détaille le fonctionnaire du Palais de la Marina.

Pour rappel, Lehady Soglo, président « destitué » de la Renaissance du Bénin avec un procès non encore vidé, avait soutenu Lionel Zinsou à la présidentielle de 2016, alors que ses parents (l’ancien président béninois Nicéphore Soglo et la députée Rosine Soglo) ont battu campagne pour Patrice Talon.

Source: afriqueunion.net

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…