Partager ce Post

Politique

Après quelques semaines de contact avec sa base: Le bureau politique de la Renaissance du Bénin se rallie officiellement à Talon

Après quelques semaines de contact avec sa base: Le bureau politique de la Renaissance du Bénin se rallie officiellement à Talon

Le parti de la Renaissance du Bénin rejoint officiellement la Rupture. Ainsi en a décidé son bureau politique national lors d’une séance extraordinaire au siège du parti à Cotonou, le vendredi 25 Août 2017. Même si cette décision ne surprend guère les observateurs politiques béninois, il est en effet de notoriété publique qu’une grande majorité des membres du bureau politique national avait souhaité, d’une part, soutenir déjà Patrice Talon, lors de la présidentielle de Mars 2016, et d’autre part, rejoindre la mouvance présidentielle après l’échec de Lionel Zinsou. Aussi, est-il encore nécessaire de rappeler que lors de la tournée du bureau politique, les militants à la base à Calavi comme à Bohicon, ont fortement exigé l’adhésion de la RB au nouveau départ. Et comme une prophétie qui ne dit pas son nom, plusieurs maires et personnalités de la RB avaient également rejoint le gouvernement de la Rupture depuis les premiers mois du régime. Alors, au vu de tout ceci, le Bureau politique national de la Renaissance du Bénin a rejoint officiellement le camp de la Rupture à travers une déclaration lue par son nouveau président Abraham Zinzindohoué.

Yannick SOMALON

Lire la déclaration du Bureau politique national de la RB

Réuni en session extraordinaire le 25 août 2017 au siège du Parti à Cotonou, avec le seul point ci-dessus à l’ordre du jour, le Bureau politique national de La Renaissance du Bénin rend publique la Déclaration ci-après :
La Renaissance du Bénin (Rb) a été portée sur les fonts baptismaux en mars 1992. Cela fait donc vingt-cinq (25) ans que notre parti existe sur l’échiquier politique national. Bien entendu, dans le contexte de démocratie pluraliste que construit le Bénin depuis l’historique Conférence des forces vives de la Nation du 19 au28 février 1990, l’adoption par référendum et la promulgation de la Constitution du 11 décembre 1990, le parti a connu des hauts et des bas au long de ces années dans son activité militante et lors des consultations électorales successives qui ont eu lieu. Il doit à présent faire une véritable mue pour cesser d’être un simple club électoral parmi tant d’autres, s’affirmer comme un parti politique digne de ce nom, c’est-à-dire constitué du sommet à la base de structures ayant une vie et un fonctionnement réguliers, organisées et mobilisées en permanence pour l’activité militante et partisane conquérante. Ce travail, « La Renaissance du Bénin » doit le mener en se situant nettement sur la scène politique nationale, en clarifiant ses rapports avec les autres formations politiques et ses relations avec le pouvoir exécutif en place. Quelle est alors notre position de ce point de vue ? Comme on le sait, le choix fait sans consultation préalable de la base lors de l’élection présidentielle de 2016 a été rejeté par les militants qui ont massivement voté pour l’actuel président de la République, Monsieur Patrice Talon. Les préoccupations exprimées à notre congrès extraordinaire des 24 et 25 juin 2017 à Abomey vont dans le même sens. Les consultations entreprises avec la base par le Bureau politique national depuis lors, confirment cette position. Il en a été ainsi le 23 août 2017 à Abomey-Calavi avec la présence des délégations de l’Atlantique, du Littoral, de l’Ouémé et du Plateau, le 24 août 2017 à Bohicon avec la présence des délégations du Zou, des Collines, du Mono, du Couffo, de l’Atacora, de la Donga et du Borgou-Alibori dont les représentants ont informé l’assistance de la motion adoptée à cet effet par les structures décentralisées des deux départements. Nous devons tirer toutes les leçons de cette situation. En effet, s’il est du devoir du parti de former et d’éclairer ses militants sur les choix politiques à opérer, il a tout autant l’obligation d’être à leur écoute pour ne pas évoluer comme un général sans troupe. Or, aujourd’hui, les militants le disent : la Renaissance du Bénin ne doit pas se mettre dans la posture de faire obstruction à l’action gouvernementale, elle doit accompagner l’ambition du président Patrice Talon de relancer dans l’effort et la cohésion, le développement politique, économique, social et culturel de notre pays, le Bénin. Par conséquent, en se mettant au diapason des aspirations de sa base et convaincue qu’elles sont en adéquation avec ses valeurs et ses objectifs fondamentaux, la Renaissance du Bénin déclare apporter son soutien au président Patrice Talon pour la réussite de son quinquennat. Elle affirme sa disponibilité à appuyer et à participer à la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement. Dans ce cadre, elle fera des propositions concrètes au Président de la République pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations. La Rb entend développer les meilleures relations possibles avec toutes les formations politiques du pays, elle travaillera à bâtir, à entretenir et à renforcer des liens de collaboration particulièrement forts et étroits avec celles qui ont fait le même choix de soutenir l’action gouvernementale. Ce faisant, notre souci majeur est la consolidation de la démocratie béninoise et la réalisation du mieux-être des Béninoises et des Béninois.
En divers, le Bureau politique national a examiné la question de la mobilisation des ressources financières pour le compte du parti.
En effet, depuis la réunion extraordinaire de son Bureau politique national les 19, 20 et 21 mai 2017 à Abomey et la tenue de son congrès extraordinaire les 24 et 25 juin 2017 à Abomey, la Renaissance du Bénin s’est engagée dans un profond mouvement de réformes. L’objectif visé est de redonner vie au Parti, redorer son blason pour en faire une formation politique forte et influente sur l’échiquier politique national. Pour atteindre cet objectif, le Parti doit mobiliser d’importants moyens financiers et matériels. Ces moyens doivent provenir prioritairement des militants et des activités menées pour générer des ressources. Ensuite, le Parti pourra compter sur le soutien de personnes physiques et morales de bonne volonté. C’est pour cette raison que le Bureau politique national de la Renaissance du Bénin a décidé de continuer du 25 août au 25 novembre 2017, l’opération Téléthon ouverte à toutes et à tous

Pour le Bureau politique national,
Le Président,

Abraham Zinzindohoué

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…