Partager ce Post

Economie & Finance / Société & Santé

Assainissement des finances publiques:Talon rend le Bénin plus crédible

Assainissement des finances publiques:Talon rend le Bénin plus crédible

Après le vote du Budget de l’Etat 2018, les perspectives de l’économie béninoise sont plus rassurantes à plus d’un titre. La raison, la politique de réduction drastique du train de vie de l’Etat, la lutte contre la pègre et l’assainissement des finances publiques poursuivie par le Chef de l’Etat. Patrice Talon, cahin-caha, est en train de faire du Bénin, un pays crédible et respectable.

Depuis son avènement en 2016, Patrice Talon n’a cessé de marteler sa détermination à assainir les finances publiques. L’une des preuves de cette bataille qu’il est en train de réussir, c’est la réduction drastique du train de vie de l’Etat.Dans cette optique, le gouvernement a, par exemple mis sur pied une cellule pour mieux gérer les voyages officiels. L’objectif est de faire respecter davantage les règles en la matière, de rationaliser les coûts des voyages et d’éviter les surfacturations. « L’année 2017 se termine avec moins de 3 milliards de francs Cfa en dépenses concernant les billets d’avion, contre 17 milliards de francs Cfa en 2015, et plus de 4 milliards de francs au seul titre du premier trimestre de 2016 », a reprécisé Patrice Talon lors de son discours sur l’état de la Nation vendredi 22 décembre 2017 à l’Assemblée nationale.Ce faisant, le gouvernement a mis fin aux dilapidations des ressources publiques en matière des dépenses exorbitantes que le régime précédent avait l’habitude d’effectuer lors des missions à l’extérieur du pays. Par ailleurs, Patrice Talon s’est attelé à d’autres secteurs épineux, comme la Santé, les morgues, le Sport, les impôts. On se rappelle comme une prouesse majeure, que l’Etat s’est retiré du secteur coton, et n’a mis aucun de nos deniers dans les deux dernières campagnes cotonnières. Or, pendant la décennie dernière, le régime Yayi y engloutissait, à perte, plus de 100 milliards par an. La campagne cotonnière 2016-2017 a connu une importante amélioration du niveau de production, avec 451 000 tonnes de coton égrenées, un record.

La reconnaissance du Fmi

Selon les statistiques de l’Insae, la filière coton nourrit plus de 3,5 millions de Béninois. Le coton a, par ailleurs, un important impact sur le taux de croissance de l’économie béninoise, car 50 000 tonnes entraînent un (1) point de croissance. Dans ce contexte, le coton demeure au Bénin, la principale culture de rente, constituant du coup la base de l’économie rurale et agro-industrielle. En termes de valeur ajoutée, le coton contribue à 11/13 % du Pib, et représente 70% de la valeur des exportations, soit 45% des entrées fiscales. Par ailleurs, le chef de l’Etat a frappé un grand coup dans la fourmilière de la corruption. Les régies financières de l’Etat sont confiées à des acteurs plus scrupuleux. Il y a moins de gabegie, et les principes de l’orthodoxie financière sont plus respectés. Pendant sa visite, il y a quelques semaines au Bénin, Christine Lagarde, Directrice du Fonds monétaire international (Fmi), a salué cette rigueur retrouvée.

Source :http://www.actubenin.com/?Assainissement-des-finances-publiques-Talon-rend-le-Benin-plus-credible

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…