Partager ce Post

Politique

Bénin : des agents contractuels recrutés sous le régime Talon victimes de « mafia » administrative

Bénin : des agents contractuels recrutés sous le régime Talon victimes de « mafia » administrative

Au Bénin, le premier concours de recrutement dans la fonction publique organisé par le régime Talon a le mérite d’une certaine transparence, contrairement à ceux organisés sous le précédent régime. Mais dans la réalité, ce concours constitue un véritable parcours de combattant pour les agents contractuels qui font depuis avril 2017 la croix et la bannière pour faire respecter les textes de lois de la République, encore en vigueur, sur la base desquels ils ont été recrutés en décembre 2016.

De qui s’agit-il ?

Le 28 avril 2017, 278 Agents contractuels de l’Etat (ACE) de l’enseignement techniques et professionnels recrutés en décembre 2016 lors du premiers concours organisé par le régime Talon et opérant dans les départements de l’Atlantique et du Littoral ont été conviés pour remplir et signer leurs contrats avec l’Etat. A cette rencontre, les agents recrutés sur la base de la licence professionnelle sont sommés de signer un contrat de catégorie B, ceci en violation de toutes les dispositions légales en vigueur dans le pays.

Des dispositions de la loi et du préalable avant le recrutement …

La loi n°2015-18 du 02 avril 2015 portant statut général de la fonction publique dispose en son article 91 que le diplôme de licence professionnelle des écoles et instituts de l’enseignement supérieur fait partie de la catégorie A, échelle 3. Mieux, le décret n°2015-373 du 24 juin 2015 portant régime d’emploi des agents contractuels de l’Etat dispose en son article 10 que les agents contractuels d’Etat détenteurs du diplôme de licence professionnelle des écoles et instituts de l’enseignement supérieur ou du diplôme de maîtrise font partie des corps de la catégorie A, échelle 3.

A cela, s’ajoute les précisions du tableau docimologique du lancement du premier concours de recrutement des agents contractuels de l’Etat au profit du Ministère des Enseignements Secondaire et Technique et de la Formation Professionnelle. En effet, ce tableau avait précisé que les agents à recruter sont de la catégorie A. L’autre préalable important à ce concours est le communiqué radio d’appel à candidature qui a exigé aux candidats de la catégorie A de payer une quittance de 5.000 fcfa alors que ceux de la catégorie B ont payé une quittance de 4.000 fcfa.

Des manœuvres anti-administratives …

Pendant que les 278 agents contractuels des départements de l’Atlantique et du Littoral sont sommés de signer un contrat de la catégorie B, ce sont des contrats à blanc – sans grade et montant du salaire – qui ont été présentés aux agents contractuels de l’enseignement professionnel et techniques des autres départements du pays avec la promesse que les précisions relatives à leur grade, facteur déterminant du montant de leur salaire, seront mentionnées au ministère.

Certains agents ont manifesté leur opposition à cette démarche contraire à l’orthodoxie réglementaire. Mais sous la menace de perdre l’emploi qu’ils viennent de trouver après plusieurs mois de chômage, les agents étaient bien contraints de signer les contrats sans pour autant aller dormir sur leur laurier.

Les autorités appelées à la rescousse …

Par courrier, les 278 agents contractuels de l’enseignement techniques des départements de l’Atlantique et du Littoral ont saisi le Ministère des Enseignements Secondaire et Technique et de la Formation Professionnelle ainsi que le Ministère du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales pour attirer l’attention des autorités sur ce qui se trame.

Le 06 juin 2017, les représentants des 278 agents contractuels ont été reçu en audience par le DRSC du Ministère du Travail, de la Fonction Publique et des Affaires Sociales. Au cette audience, le DRSC et ses collaborateurs ont promis rendre compte des doléances des agents au Ministre. Ils ont également fait la promesse de rencontrer leurs collègues du Ministère des Enseignements Secondaire et Technique et de la Formation Professionnelle pour la régularisation de leur situation. Des promesses qui sont restées jusqu’à présent sans suite.

A la sortie du statut de ces agents contractuels, il est constaté que certains sont de la catégorie B et d’autres de la catégorie A. Sur les fiches de paie de ces derniers, il est mentionné la catégorie B. A ce titre, ils ont été tous payés sur la base de cette catégorie, ceci en violation des dispositions légales en vigueur dans le pays.

Des inspecteurs pédagogiques soupçonnés de tirer les ficelles …

La situation imposée aux agents contractuels de l’Etat n’est pas un fait isolé. De nos investigations, il ressort que ces agents, s’ils sont de grade A, seront directement formés au Certificat d’aptitude professionnelle dans l’enseignement technique (CAPET). A ce titre, ils auront plus de facilités à devenir, après concours, inspecteur pédagogique de l’enseignement technique, ceci en l’intervalle de quelques années. Un intervalle de temps qui coïncide, comme par hasard, à la période de départ à la retraite de près de la moitié des inspecteurs que comptent actuellement le ministère.

Selon nos sources, la manœuvre de certains de ces inspecteurs en passe de faire valoir leur droit à la retraite aurait pour but de créer un déficit d’inspecteurs pédagogiques dans le ministère après leur départ à la retraite pour négocier plus tard des prestations de services à l’administration en étant à la retraite, comme ce fut le cas au ministère des enseignements maternel et primaire. Un projet de gangster que le régime du « Nouveau Départ » est appelé à combattre avec la dernière rigueur pour ainsi favoriser non seulement la création d’emplois mais aussi la promotion et l’émergence de jeunes talents conformément aux objectifs de son programme d’actions.

Source :https://beninwebtv.com/2017/09/benin-des-agents-contractuels-recrutes-sous-le-regime-talon-victimes-de-mafia-administrative/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…