Partager ce Post

À la Une

Bénin: épargné par les députés, Komi Koutché poursuivi par la CENTIF

Bénin: épargné par les députés, Komi Koutché poursuivi par la CENTIF

L’ex argentier national sous le président Thomas Boni Yayi, le ministre Komi Koutché pour ne pas le nommer n’est pas au bout de ses peines dans le dossier d’enrichissement illicite et de blanchiment de capitaux. Épargné par les parlementaires, il se retrouve dans le collimateur de la cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF).

Avant le combat politique qu’il a annoncé avec assez d’assurance lors lors de l’entretien qu’il a accordé aux béninois vivants aux Etats Unis, l’ancien argentier national Komi Koutché fera sans doute face au préalable au combat judiciaire. C’est du moins ce qui se précise avec les dernières informations faisant état d’une auto-saisie du dossier pour diligenter une enquête qui prendra en compte la gestion de l’homme de Bantè depuis 2013 jusqu’à son départ des affaires en 2016.

Faut-il le rappeler, la cellule nationale de traitement des informations financières est une structure sous tutelle du ministère de l’économie et des finances qui se présente comme une cour administrative de répression financière dont la principale mission est la répression du blanchiment des capitaux et la répression de l’enrichissement illicite. Ainsi, le gouvernement de la rupture à travers le ministère de l’économie et des finances n’est pas aussi convaincu de l’assurance dont a fait montre le ministre Komi Koutché lors de sa dernière sortie face à la diaspora béninoise vivant aux USA.

Qu’il vous souvienne que lors de cette sortie, le ministre Komi Koutché avait affirmé qu’il était objet d’acharnement politique de la part des dirigeants actuels qui, depuis 3 ans, cherchent désespérément des failles dans sa gestion. Si l’ensemble des audits commanditer par le gouvernement pour fouiller dans la gestion du ministre Komi Koutché semblent ne pas détecter des failles suffisantes pour incriminer l’ex argentier, la cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) garde l’espoir qu’une enquête plus approfondie permettra sans doute de trouver des éléments complémentaires pouvant permettre de poursuivre cet acteur politique du parti des forces cauris pour un Bénin émergent qui ne cache pas ses ambitions politiques.

Cette nouvelle procédure d’enquête qu’entende lancer la CENTIF selon les informations que nous avons reçues permettra -t-elle de confondre l’ex argentier qui affirmait récemment avec fierté qu’il a appris à faire les choses biens et que si ce n’était le cas, depuis 3 ans qu’on tente de l’éjecter du terrain politique, on aurait certainement trouver des preuves de mauvaise gestion? En tout, le temps nous édifiera davantage dans ce dossier de blanchiment de capitaux dont l’homme de Bantè est soupçonné.

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…