Partager ce Post

Non classé

Bénin – Eric Houndeté: « ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale est une vilaine mise en scène »

Bénin – Eric Houndeté: « ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale est une vilaine mise en scène »

Après le vote du budget de l’assemblée nationale intervenue le Lundi 24 Septembre 2018, le premier vice président de l’institution parlementaire à confié à la presse son amertume sur ce qui se passe dans cette institution de la République

C’est un vice président de l’assemblée nationale profondément déçu qui s’est exprimé ce lundi face aux professionnels des médias en marge du vote du budget de l’institution. Interrogé sur ses impressions après le vote du budget de l’institution, il affirme qu’il ne veut pas se prononcer sur le contenu dudit budget mais sur la relation entre les institutions.

« …Je voudrais dire que ce qui s’est passé à l’Assemblée nationale est une vilaine mise en scène qui n’honore pas le Parlement. Le gouvernement a adopté le budget général de l’Etat, que dis-je, le projet de budget général de l’Etat en conseil des ministres. Un projet de budget qu’il est supposé avoir transmis à l’Assemblée nationale. Dans ces conditions, le vote du budget du Parlement n’est pas pertinent. Le gouvernement a outrepassé ses prérogatives en adoptant le budget de l’Assemblée nationale. C’est ça le vrai problème qui se pose » a déploré Eric Houndété.

Pour lui, le vote du budget de l’assemblée nationale qui vient d’avoir lieu n’a pas de sens. Puisque le gouvernement du président Patrice Talon  a déjà adopté le budget du parlement. Pour lui, ça ne se comprend pas que les députés se réunissent pour adopter leur budget tout en sachant que ce budget est déjà adopté par le gouvernement.

« ..Lorsque après avoir adopté le budget, l’Assemblée nationale se réunit pour adopter un budget, on se demande à quelles fins. J’espère que le gouvernement a transmis le budget qu’il a adopté. S’il l’a fait, soit l’Assemblée nationale se conforme à la volonté du gouvernement et il n’y a pas match. Dans tous les cas, dans le séquencement chronologique, il est établi que c’est le gouvernement qui a établi le budget de l’Assemblée nationale. Ou le gouvernement n’a pas transmis le budget qu’il a adopté, et à ce moment c’est l’Assemblée nationale qui se conforme aux chiffres du gouvernement et en ce moment, on aura raison de dire que l’Assemblée nationale est vassalisée. Et cela à mon avis, n’est pas bien pour notre Parlement » déplore t-il.

Mieux, le premier vice président de l’assemblée nationale est particulièrement blessé par la procédure qui a conduit à l’adoption du pseudo budget de l’assemblée nationale. A l’en croire, la procédure habituelle qui inclut les commentaires des députés est subrepticement omis

« …Ce qui vient aggraver la situation, c’est que c’est pour la toute première fois que le budget de l’Assemblée nationale est présenté, pas discuté et voté directement au sein de l’Assemblée nationale. Il n’y a pas eu de commentaires. Cela me gène un peu et je pense qu’on a tout intérêt à faire en sorte que les choses ne continuent de se passer de cette manière » conclut-il.

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…