Partager ce Post

Politique / Société & Santé

BENIN-FRAUDE À LA CNSS : PRIS DANS L’EAU, LAURENT METOGNON CLAME PARTOUT QU’IL N’EST PAS MOUILLÉ

BENIN-FRAUDE À LA CNSS : PRIS DANS L’EAU, LAURENT METOGNON CLAME PARTOUT QU’IL N’EST PAS MOUILLÉ

Par Bernard Hounkpè

On peut être mauvais, chaque personne ayant le mal et le bien cohabitant comme les deux côtés pile et face indissociables d’une monnaie. Mais quand on décide volontairement de risquer l’argent des retraités, on n’est pas loin d’un malfaiteur. Metognon n’en est pas un probablement ou sûrement. Cependant, le dernier Conseil des Ministres en date du 02 novembre a mis en lumière des actes frauduleux à la CNSS durant la période 2014-2015 dans lesquels son nom, en sa qualité d’ancien Président du Conseil d’administration et ceux de l’ex DG et DAF, sont cités.

LES FAITS REPROCHÉS

Selon le relevé du Conseil des Ministres, une commission de L’UEMOA a révélé que ces dirigeants ont fait un placement de plus de 17 milliards à la BIBE (en faillite) contre une commission de 71 millions que ces responsables se seraient partagées. « L’analyse des placements effectués, au regard de la situation financière inquiétante de la banque, montre que lesdits placements ne l’ont été que dans le seul intérêt inavoué des dirigeants de bénéficier desdites commissions, au détriment des assurés sociaux, à savoir les travailleurs et retraités ainsi que l’Etat. Ces situations mettent en évidence l’intention malveillante des dirigeants concernés, qui n’ont pas hésité à exposer les ressources des travailleurs dans le seul but de recevoir des commissions occultes ». Le Conseil des Ministres a donc décidé d’engager des poursuites judiciaires à leur encontre.

LE COMBAT MÉDIATIQUE

Depuis, Monsieur Laurent Metognon, parcourant les chaînes de la place, des plus écoutées aux plus piratées, entre le 05 et 06 novembre, se débat et clame son innocence. Il dit défier quiconque pourra prouver qu’il a déchargé une somme émanant d’une commission. A-t-il pris sans trace ? A cette question, le Ministre de l’Economie et des Finances qui a fait une sortie médiatique ce 06 novembre, déclare que « la banque a mis en place un système de rétro commission payé en espèces. Et quand c’est payé en espèces, c’est difficile d’aller dire voilà la photo de Monsieur tel ou de Madame telle en train de prendre des sous. Mais la commission bancaire a eu des preuves de sorties d’argent BIBE avec tout un schéma, une note qui précise des commissions d’apporter d’affaires à toute personne qui fait des placements au sein de la banque ».

LA CULPABILITÉ ?

Le Conseil d’Administration de la CNSS ayant validé, dans ce dossier, la proposition de placement, un placement jugé hasardeux, en attendant que la justice ne situe les responsabilités, tout indique que ce cadre réputé et respecté dort dans l’eau et ne peut dire qu’il n’est pas mouillé. Affaire à suivre donc.

Source :https://www.facebook.com/profile.php?id=100004257497251

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…