Partager ce Post

Société & Santé

Bénin: grossesse en milieu scolaire, des chiffres qui interpellent parents et éducateurs

Bénin: grossesse en milieu scolaire, des chiffres qui interpellent parents et éducateurs

Les statistiques sur les grossesses en milieu scolaire ont augmenté au grand désarroi des organisations de la société civile qui multiplient les cours de sensibilisation pour dénoncer ce phénomène.

Même si ce n’est un phénomène nouveau, l’ampleur que cela prend en dépit des séances de sensibilisation, interpelle la conscience collective et principalement les parents et les éducateurs des collèges et lycées.

En effet, la statistique publiée par la Direction de l’Enseignement Secondaire et Général du Ministère des Enseignements Secondaires Techniques et de la Formation Professionnelle (MESTFP) au titre de l’année scolaire 2016-2017 est plus qu’évocatrice et concerne l’ensemble des départements.

Statistique de la DESG au titre de l’année scolaire 2016-2017

  • Atacora:        333 cas de grossesses sur 17834 filles inscrites,
  • Donga:          182 cas de grossesse sur 11094 filles inscrites,
  • Atlantique:     282 cas de grossesses sur 45591 filles inscrites,
  • Littoral :         137 cas de grossesses sur 24840 filles inscrites,
  • Borgou:          400 cas de grossesses sur 31766 filles inscrites,
  • Alibori:          131 cas de grossesses sur 11073 filles inscrites,
  • Mono:            96 cas de grossesses sur 16822 filles inscrites,
  • Couffo:          37 cas de grossesses sur 14690 filles inscrites,
  • Ouémé:          324 cas de grossesses sur 53441 filles inscrites,
  • Plateau:         224 cas de grossesses sur 15469 filles inscrites,
  • Zou:               427 cas de grossesses sur 32035 filles inscrites,
  • Collines:        472 cas de grossesses sur 27 166 filles inscrites.Soit au total, 2 763 cas de grossesses d’élèves adolescentes enregistrées au cours de l’année scolaire 2016-2017 dans les 12 Départements du Bénin.

    Les “télé novelas” indéxées

    Si certaines personnes indexent les “télé novelas” comme la cause essentielle de la résurgence du phénomène, d’autres estiment plutôt que plusieurs facteurs entrent en ligne de compte dans l’augmentation du nombre d’élèves adolescentes porteuses de grossesse en milieu scolaire. Au titre de ces facteurs, il y a la fuite de responsabilité de certains parents , la pauvreté aiguë, les pesanteurs psychologiques, l’inexistence d’aires de distraction,  le manque d’éducation sexuelle dans les ménages et surtout, la non application de la loi 2015-08 portant code de l’enfant en République du Bénin.

    Loin de se décourager, parents, éducateurs et acteurs de la société civile doivent changer de fusil d’épaule car l’heure est donc grave et il urge de parer au plus pressé pour que les efforts consentis dans le système éducatif ne soient pas anéantis par des grossesses non désirées qui entravent la vie scolaire de la jeune fille.

    S’il est vrai que l’application rigoureuse des textes en la matière semble la solution adéquate, il n’en demeure pas moins que les parents doivent prendre leur responsabilité et les apprenantes éduquées à plus de responsabilité dans la gestion de leur corps.

Source :https://beninwebtv.com/2017/09/grossesse-milieu-chiffres-interpellent-parents-educateurs/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…