Partager ce Post

Société & Santé

Bénin: Innovation dans l’apprentissage de l’anglais à Cotonou

Bénin: Innovation dans l’apprentissage de l’anglais à Cotonou

Plus de soucis à vous faire désormais pour apprendre à parler l’anglais. Le centre de langues « BENIN LANGUAGE HOPE » de l’ONG Bénin Espoir 2003, organise des ateliers de pratique de langues pour permettre aux cadres, hommes d’affaires, étudiants… d’êtres décomplexés face aux partenaires anglophones de plus en plus nombreux au Bénin.

En quoi « BENIN LANGUAGE HOPE » est-il différent des autres centres ?

Selon le promoteur, Mr Armel AGBOHOUTO, la méthode d’apprentissage de ce centre est une innovation inégalée. Cette méthode s’articule autour de trois piliers fondamentaux, à savoir :

  • Le francophone est un anglophone qui s’ignore. En réalité, celui qui parle déjà le FRANÇAIS est un anglophone qui s’ignore. Celui qui parle le FRANÇAIS doit facilement parler l’ANGLAIS, s’il prend conscience que l’ANGLAIS se compose de 60% de mots d’origine française et de 40% de mots d’origine danoise. Le grand problème du francophone pour parler l’anglais réside dans la prononciation. Donc, le premier pilier sur lequel nous nous basons est « la conversion du vocabulaire français » de l’apprenant en anglais. Aussi les lettres de l’alphabet ont-ils des attitudes de lecture à découvrir. Venez et vous serez véritablement émerveillés.
  • Le deuxième pilier est la répétition sur place et les phrases journalières d’immersion personnelle. En réalité, « nous ne parlons pas de cours de langues mais plutôt d’ateliers de langue ». c’est des moments de pratiques, de répétitions, d’échanges où l’apprenant est obligé de s’exprimer pour sortir du complexe de mal s’exprimer. L’anglais est ainsi démystifié, ce qui le rend accessible à tous les apprenants, même les plus timides.
  • Le troisième pilier est la maitrise de la psychologie de l’apprentissage des langues nouvelles. Cela a produit et continue de produire des miracles auprès des apprenants qui ont laissé des témoignages écrits à notre siège pour permettre aux plus sceptiques de les contacter en guise de preuve.

Selon le promoteur, ce centre qui est fonctionnel depuis 2013 accompagne également les cadres dans les processus d’embauche dans les entreprises et organismes internationaux qui deviennent de plus en plus exigeants par rapport à la maîtrise de l’anglais. Beaucoup des apprenants ont ainsi découvert le centre à la suite d’échec à un entretien d’embauche conduit par des jurys anglophones.

Nous avons interviewé quelques étudiants qui témoignent…

Mme FAVI Bénédicte, Chef Division Ventes et Clientèles First & Corporate, MOOV-Bénin

« L’ONG Bénin Espoir 2003 m’a permis d’améliorer mon niveau linguistique aussi bien en écrit qu’en anglais  parlé. Après 10 mois de cours, je me sens plus à l’aise au cours des échanges avec mes clients, amis et parents anglophones. Ceci grâce à leur méthode très pratique  qui m’a convaincue dès la première séance et m’a motivée, malgré mes longues journées de travail. Au-delà de la formation en anglais, l’ONG Bénin Espoir 2003  sensibilise sur le développement personnel ce qui à mon avis  les distingue des autres centres de formation. Félicitations à toute l’équipe et longue vie à l’ONG. »

Jean-Pierre DEGUE, Chargé des Programmes à Social Watch Bénin, Cotonou.

« J’ai été admirablement encouragé et motivé pour l’apprentissage de la langue anglaise au Centre de langues de Bénin Espoir 2003, car les sessions pratiques de formation m’ont permis de comprendre pourquoi ayant étudié l’anglais de la sixième jusqu’en terminale au collège, je n’arrivais toujours pas à m’exprimer couramment en Anglais. Bénin Espoir 2003 a changé ma perception de la langue anglaise qui n’est plus perçue comme une matière qu’il fallait apprendre (irregular verbs and grammar), mais tout simplement comme une langue dont la fonction première est de communiquer surtout oralement. Donc qu’il faut la parler, la lire, l’écrire et l’écouter.

Grâce à la méthode d’apprentissage, j’ai découvert que le francophone que je suis, était un anglophone qui s’ignorait. J’ai découvert au cours de la formation que la plupart des mots que nous employons en français, s’utilisent également en Anglais et que le problème à résoudre était la prononciation. C’est une méthode d’apprentissage qui brise la peur, la honte et procure la confiance en soi qui nous amène à appréhender l’Anglais comme une langue totalement facile à apprendre, mais aussi nous place dans la culture de langue qui nous pousse à nous investir ardemment dans une discipline d’apprentissage. La pratique rendant l’homme meilleur.

Par rapport au rapport qualité / coût, je pense que c’est une formation accessible à toutes les bourses. En tout cas pour l’ouverture et les opportunités que l’Anglais nous permet d’avoir au plan personnel et surtout professionnel, un minimum de sacrifice financier vaut la peine. »

Mme Annick A. DENAKPO,

« Ce fut une réelle chance, oui je dis bien une chance pour moi de connaitre l’ONG BENIN ESPOIR 2003. En fait je désespérais de pouvoir  tenir une conservation en anglais quand un ancien collègue me parla de l’ONG BENIN ESPOIR 2003. J’y suis allée et en quelques semaines de cours, je suis  arrivée à améliorer mon niveau aussi bien à l’écrit qu’à l’oral. La discipline dans l’enseignement, la méthodologie très participative et la volonté manifeste de M. Agbohouto de partager avec tous sa passion pour la langue de Shakespeare contribuent à l’assimilation rapide des notions, règles et items abordés. Malgré que mes objectifs soient atteints, je retournerais  en cours à l’ONG BENIN ESPOIR, à la mi-journée ou le soir, avec un plaisir renouvelé et l’intime conviction d’y recevoir une instruction très utile. »

Jean AGUEGUE ; Journaliste-Communicateur

«L’apprentissage de l’anglais requiert beaucoup de techniques pour les francophones que nous sommes. Et justement ce sont ces techniques, que met en avant monsieur Armel agbohouto pour faciliter l’assimilation de la langue à ses apprenants. C’est cela qui fait la différence à BENIN ESPOIR 2003. Ici la pratique de la langue est de mise. J’ai été déçu à plusieurs endroits, mais à BENIN ESPOIR 2003, la satisfaction a été totale. C’est une opportunité à saisir rapidement. »

JE VOUS EN PRIE, NE RAISONNEZ PAS. NE VOUS FIER PAS A VOS ÉCHECS DU PASSE EN ANGLAIS. Venez expérimenter et vous serez obligés de devenir le porteur de cette nouvelle.

Écouter cette vidéo de moins de 05 minutes.

L’anglais, c’est la langue de développement. PARLEZ L’ANGLAIS POUR ÊTRE CONNECTÉS.

Le siège du centre qui se trouve à Fifadji ‘’Tchabigon’’ ouvre ses portent tous les jours ouvrables de 8h à 18h30. Un programme d’après-midi est fait pour les travailleurs, ceci de 13h à 14h30. Il y a également des cours du soir de 19h30 à 21h30.

Pour tous renseignements, veuillez contacter le secrétariat au 📞   (229)  62 60 09 48

Source : https://beninwebtv.com/2017/08/apprendre-rapidement-langlais/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…