Partager ce Post

Société & Santé

Bénin: La rentrée des classes déjà menacée ?

Bénin: La rentrée des classes déjà menacée ?

Les enseignants réunis au sein du Collectif des titulaires des diplômes professionnels et celui des titulaires de maitrises obtenus en 2007 et non pris en compte par le reversement du 1er janvier 2008 sont à nouveau descendu dans les rues jeudi dernier pour exprimer leur mécontentement. Ils dénoncent l’injustice faite à eux, dans le cadre du processus de reversement.

Ils sont désormais décidés à lever le ton pour exiger la révision pure et simple de leurs contrats de travail sur la base des diplômes professionnels ou académiques obtenus en 2007. Les enseignants titulaires des diplômes professionnels (Capes et Bapes) et de maitrises obtenus en 2007 étaient, jeudi, 31 août 2017, dans les locaux de la Tour administrative notamment en face du Ministère de l’enseignement secondaire pour dénoncer le mutisme du gouvernement quant à la satisfaction de leurs revendications. En effet, l’opération recensement-paiement qui s’est déroulée en janvier 2007 n’a pu permettre le reversement de tous les contractuels locaux recrutés entre octobre et décembre 2007. Faisant référence au décret N°2008-377 du 24 juin 2008 portant régime juridique d’emploi des Agents contractuels de l’Etat qui, en son article 110 dispose que les personnes proposables au reversement sont ceux justifiant leur présence au poste au 31 décembre 2007, les enseignants délaissés avaient dénoncé le fait. Une injustice constatée et corrigée d’ailleurs par une décision du Conseil des ministres en 2010 qui avait autorisé la deuxième vague de reversement. Cette nouvelle vague de reversement a été effectuée sur la base des diplômes présentés par les bénéficiaires lors de leur recrutement entre octobre et décembre 2007 en tant que contractuels locaux. Chose curieuse, les enseignants de la première vague n’ont pas été reversés en fonction des diplômes professionnels et académiques lors de leur recrutement entre octobre et décembre 2007 mais plutôt des diplômes déclarés lors du recensement en janvier 2007. Ces derniers estiment qu’il y a une injustice étant donné que lesdits diplômes sont antérieurs à la date d’effet du contrat (1er janvier 2008). Une politique de deux poids deux mesures qu’ont dénoncée énergiquement, ces enseignants lors de ce sit-in. Tout en condamnant la politique de nivellement par le bas, ils exigent la révision pure et simple de leurs contrats de travail sur la base des diplômes professionnels ou académiques obtenus en 2007.

Source :http://www.benintimes.info/societe/sit-in-au-ministere-de-lenseignement-secondaire-des-enseignants-reverses-de-2008-exigent-la-revision-de-leurs-contrats-2/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…