Partager ce Post

Politique / Société & Santé

Bénin: le président de l’Urcar Grand-Agonvy soupçonné d’homicide

Bénin: le président de l’Urcar Grand-Agonvy soupçonné d’homicide

Le décès subit et mystérieux de Jacques Dossou, un vieux résidant à Bonou suscite depuis ce Mercredi 20 Décembre 2017 des commentaires. Le président de l’Union régionale des coopératives d’aménagement rural (URCAR) de grand Agonvi, Paul Zounmènou et le chef de Brigade spéciale d’Ikpinlè sont soupçonnés d’être les principaux responsables du décès du vieux.

En effet, à en croire Romain Dossou, fils du disparu, son père aurait succombé après avoir été tabassé par les éléments de Didier Sèhounon, le chef brigade de la brigade spéciale d’Ikpinlè.

Selon les explications données par le fils du disparu, tout est parti de l’arrestation de son père par les éléments de la gendarmerie d’Ikpinlè. En effet, sur demande du président de l’urcar grand-Agonvy, le sieur Paul Zounmènou, deux agents de la gendarmerie spéciale d’Ikpinlè et certains agents de la coopérative Urcar Grand-Agonvy ont fait irruption le dimanche 17 Décembre 2017 dans la concession du vieux Jacques Dossou où ils l’ont brutalisé avant de le conduire à la gendarmerie d’Ikpinlè où il fut enfermé dans les violons.

Fragilisé par les bastonnades des deux agents de la gendarmerie dépêchés dans sa concession et certains agents de la coopérative, la santé du vieux qui supportait déjà le coup de l’âge s’est dégradée.

Suite à sa libération par le chef de brigade d’Ikpinlè, le vieil homme qui serait fragilisé par les coups reçus et le bref séjour carcéral a succombé ce Mercredi 20 Décembre 2017 suscitant l’indignation et la colère de sa famille et de la population de Bonou.

Contacté, le chef de brigade d’Ikpinlè dément ses allégations et ne fait de lien entre l’interpellation du vieux Jacques Dossou et sa disparition.  Une version que ne partage pas la famille qui accuse le président de l’Ucar grand-Agonvy d’être à l’origine de cette situation

En attendant que toute la lumière soit faite sur cette affaire, le corps du vieux Jacques Dossou séjourne à la morgue d’Adjohoun.

Source :https://beninwebtv.com/2017/12/benin-president-de-lurcar-grand-agonvy-soupconne-dhomicide/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…