Partager ce Post

Société & Santé

Bénin – lutte contre l’essence frelatée à Cotonou: le calme avant la tempête ?

Bénin – lutte contre l’essence frelatée à Cotonou: le calme avant la tempête ?

L’opération de déguerpissement du domaine public en début d’année 2017 conduite de main de maître par le préfet du département du Littoral, le préfet Modeste Toboula avait été accompagné d’une interdiction aux vendeurs de l’essence dite « kpayo » de continuer à exposer leur étalage au bord des axes routiers de Cotonou.

Cet avertissement donné par le préfet Modeste Toboula est suivi quelques jours plus tard d’une descente musclée au cour de laquelle les forces de l’ordre ont cassé des bouteilles d’essence et saisit des bidons. Depuis cette action d’éclat présidée par le préfet Modeste Toboula, plus rien. Est ce une capitulation ou un changement de stratégie?

Difficile d’être pour le moment affirmatif. Cependant, il y a une remarque qui se fait de plus en plus dans la ville de Cotonou et qui conforte davantage la thèse que le gouvernement a plutôt changé de stratégie dans la lutte de la vente de l’essence frelatée dans la ville de Cotonou, une ville que le gouvernement ambitionne de transformer en une ville moderne.

En effet, des stations services poussent de plus en plus de terre dans plusieurs localités de la ville de Cotonou. Cet engouement subite des opérateurs économiques à construire des stations service dans un contexte où le kpayo règne en maître ne peut se comprendre que s’ils ont des garanties de pouvoir faire écouler leur produit.

L’apparition un peu partout sur le territoire de Cotonou des stations service est sans doute des signes précurseurs que l’opération commando qui est venue à bout de « Adjégounlè »; le marché noir de vente de médicament est en préparation pour le compte des vendeurs de l’essence frelatés.

Le manque de disponibilité des stations services pour s’approvisionner en ce précieux liquide a été toujours la faiblesse de cette lutte déjà engagée sans succès par plusieurs régimes.

Le silence du gouvernement face au retour des vieilles habitudes avec le retour des étalages des bidons d’essences sur les principaux axes routiers de Cotonou semble être le calme avant la tempête et d’ici peu certainement le gouvernement va lancer les hostilités après avoir peaufiné sa stratégie pour être sûr de réussir le combat.

Source :https://beninwebtv.com/2017/12/benin-lutte-contre-lessence-frelatee-a-cotonou-le-calme-avant-la-tempete/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…