Partager ce Post

Société & Santé

Bénin:les doctorants boursiers interpellent le chef D’état

Bénin:les doctorants boursiers interpellent le chef D’état

Les doctorants inscrits dans le programme « Appui aux doctorants » du MESRS vivent depuis trois ans une situation déplorable. Le point à ce jour fait état de quinze (15) mois d’allocations impayés, trois ans sans frais de laboratoire et un an de frais d’inscription et de formation non versé aux différentes universités. Face à l’inertie des autorités du MESRS, les doctorants en appellent à l’intervention du chef de l’Etat.Pour rappel, le programme « Appui aux doctorants » a été initié en 2009 par le gouvernement du Bénin et soutenu par un fond spécial d’appui à la formation des formateurs dans les écoles doctorales des universités nationales du Bénin. Il venait ainsi répondre au manque criard de ressources humaines qualifiées pour assurer la formation des étudiants dans les nouvelles universités et combler le vide laissé par les nombreux départs à la retraite dans le rang des enseignants du supérieur. L’accroissement effréné de l’effectif des étudiants révélait encore plus ce déficit en formateurs de nos universités nationales et en rajoute à l’essence même de l’initiative. La dernière cohorte des bénéficiaires du programme, composée de 131 doctorants, ne sait vraiment plus à quel saint se vouer. Et pour cause, le MESRS leur doit trois (03) ans de frais de labo et quinze (15) mois d’allocation mensuelle. Les frais d’inscription et de formation pour le compte de l’année académique 2016-2017 sont toujours dus à leurs universités respectives, notamment l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) et l’Université de Parakou (UP).
En effet, l’arrêté du renouvellement des bourses a été signé par le ministre Odile ATTANASSO le 19 juillet 2017 sous le numéro 100/MERS/DC/SGM/DAF/REGIE/SA/040GG17 alors qu’il devrait l’être depuis octobre 2016. Depuis lors, les doctorants soucieux de la poursuite de leur recherche n’ont de cesse sollicité la faveur et la clémence des autorités du ministère pour une sortie honorable de la situation. Mais malgré toutes leurs initiatives, aucune lueur d’espoir ne pointe à l’horizon. Pire, ils notent un enlisement du dossier qui tourne inlassablement dans les couloirs du ministère. Pendant ce temps, certains doctorants sont bloqués au niveau de leurs recherches et d’autres attendent pour soutenir. Signalons qu’étant exclusivement consacrés aux travaux de recherche et de laboratoire, ces doctorants n’ont plus d’autres sources de revenus et peinent à joindre les deux bouts. Cette situation cause d’énormes déconvenues comme entre autres la détérioration des échantillons dans les laboratoires, l’incapacité de solder les frais d’analyse pour le retrait des résultats et le blocage des soutenances.
Face à cette situation catastrophique, les doctorants désespérés et à bout de souffle n’ont plus d’autres recours que le Chef de l’Etat. Leur seul souhait désormais est que le président Patrice TALON intervienne pour les aider à trouver satisfaction. Car, si le Bénin a besoin des compétences pour relever les nombreux défis de développement, il urge de soutenir les doctorants, ceux-là même qui auront la responsabilité de former la jeunesse.
Convaincus que le président reste leur dernier recours étant donné que les autorités du ministère ne soucient pas de la situation, les doctorants comptent sur son autorité pour décanter définitivement la situation et finir harmonieusement leur thèse.

Source :http://www.benintimes.info/societe/beninles-doctorants-boursiers-interpellent-chef-detat/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…