Partager ce Post

Société & Santé

BONNE GOUVERNANCE AU BÉNIN : LA SBEE EST AUX TROUSSES DE BELL BÉNIN COMMUNICATIONS.

BONNE GOUVERNANCE AU BÉNIN : LA SBEE EST AUX TROUSSES DE BELL BÉNIN COMMUNICATIONS.

Le secteur de l’énergie électrique est vital pour l’économie d’un pays qui aspire à s’inscrire aux rangs des références qu’il soit en Afrique ou partout au monde. C’est pour coller aux exigences des populations en la matière que, depuis l’avènement du régime du Président Patrice Talon, la Société Béninoise d’Energie Électrique (SBEE) qui a bénéficié de la remise d’une dette de 24 milliards FCFA, a entrepris un vaste programme de restructuration et de renouvellement des équipements, avec l’appui des partenaires au développement dont le Millenium Challenge Account (MCA 2), qui ont converti le délestage sauvage que subissaient les populations au passé.

Mais sur le terrain, certaines irrégularités ont été relevées sur les compteurs de certains abonnés dont notamment les gros comptes, à l’instar de la société de téléphonie mobile Bell Bénin Communications dont la licence a été retirée il y a quelques jours en Conseil des ministres.

D’entrée, le Directeur Général, Laurent Tossou a présenté à la presse la situation chaotique de l’entreprise dont il a la charge et qui traverse une période de réformes. Dans cette mission de restructuration d’entreprise, les deux principaux inducteurs sont : le recouvrement des créances et le taux de perte. Les créances de la SBEE sont détenues à 60% par les clients grands comptes. La sortie s’est donc attardée sur le cas du client Bell Bénin Communications, en raison des forts taux d’impayés auxquels s’ajoutent des interventions frauduleuses sur les installations de la SBEE. Il faut souligner que les impayés de ladite société dans les comptes de la SBEE s’élèvent à 1 492 756 364 FCFA au 30 juin 2017. Et à l’issue des vérifications effectuées par le Directeur Général et ses techniciens, il à été constaté ce qui suit :

A GBÉGAMEY
Dans les locaux de Bell Bénin Communications, le compteur de police N GA 068884 a été résilié depuis le 09 mai 2017. Mais les reports de charges ont été effectués sur un compteur privé, abonnement souscrit par Issa Salifou Saley de N GA 067424 et a procédé à une augmentation de puissance de 50 à 60 Ampères.

À MÈNONTIN
Le compteur de police VK 096611 de Bell Bénin Communications, n’a été relevé ni facturé depuis courant juin 2015.

À FIFADJI
Le compteur de police N VK 086128 n’a pas été relevé ni facturé depuis décembre 2015.
Une évaluation provisoire de ces vérifications donne un montant de 19 230 613 FCFA représentant le préjudice subi par la SBEE.

LES MESURES PRISES

Les avocats conseils de la SBEE sont mis en bran le pour réclamer les sommes dues et vont s’atteler à demander réparations des préjudices subis et les sanctions au plan pénal. Face à cette situation qui ne cache pas la possibilité d’existence des complicités au sein de la SBEE, la direction à entrepris de situer les responsabilités en interpellant les agents potentiellement concernés. Laurent Tossou a saisi l’occasion pour lancer un appel patriotique à tous les clients de la SBEE, notamment les grands comptes que la revue des créances et des compteurs se poursuit. Il invite les clients à venir, par eux-mêmes, signaler toutes les situations d’irrégularités dont ils auraient connaissance et à y mettre fin immédiatement avec l’appui technique de la SBEE.

Source :Le Béninois libéré

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…