Economie & Finance

Fin du Forum carbone : Des résolutions prometteuses pour l’Afrique

Le 9ème forum Afrique Carbone a pris fin, vendredi 30 juin dernier, au Palais des congrès  de Cotonou, après 72 heures d’intenses réflexions sur la lutte contre les changements climatiques.  Les participants se sont séparés sur une note d’espoir, en ce qui concerne l’appui du secteur financier aux  projets verts des jeunes africains. Engagement et espoir étaient les maîtres mots au Palais des congrès de Cotonou, au dernier jour du 9ème forum africain. La matinée a été consacrée  à un haut panel qui a réuni plusieurs ministres de l’environnement et du cadre de vie de la sous-région autour du thème, « mobilisation des ressources financières pour lutter contre les effets néfastes des changements climatiques : stratégies à adopter par l’Afrique pour la mise en œuvre des contributions dét...

Commerce intra-africain : Dangote signe pour un milliard de dollars avec Afreximbank

A Kigali, le champion nigérian Dangote Group vient de conclure un mémorandum d’entente avec Afreximbank portant sur une ligne de financement à hauteur d’un milliard de dollars au maximum. Cette signature confortera encore plus les activités commerciales intra-africaines du groupe présidé par l’homme le plus riche d’Afrique. Nouveau soutien financier pour les activités du nigérian Dangote Group en Afrique. A Kigali, l’homme le plus riche d’Afrique, Aliko Dangote, vient de procéder, ce vendredi 30 juin 2017, à la signature d’un mémorandum d’entente avec Benedict Oramah, président d’Afriximbank. Le mémorandum porte sur la mise en place par la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank) d’une ligne de financement d’un m...

Bénin : la justice tente de comprendre le scandale financier ICC-Services

Sept ans après le plus gros scandale financier de l’histoire du Bénin, la justice tente de comprendre comment ICC-services a pu escroquer des dizaines de milliers de gens qui lui avaient confié leurs économies. Le procès qui a démarré cette semaine devant la Cour d’assises de Cotonou était très attendu dans le petit pays d’Afrique de l’Ouest. Le scandale dit « ICC-services » (Investment Consultancy and Computering Services), du nom de la principale structure impliquée, a connu un immense retentissement lorsqu’il a éclaté. Selon un rapport du FMI, près de 150.000 personnes – jusqu’à 300.000 selon certaines estimations – auraient été spoliées entre 2006 et 2010 par des sociétés de placement, pour un total estimé à plus de 150 milliards de francs CFA (près de 230 millions d’euros). Des ...

Bénin : MTN prend un « Nouveau Départ » pour un monde numérique audacieux

La salle de conférence de l’hôtel Golden Tulip « Le Diplomate » de Cotonou a abrité ce 30 juin le lancement des nouvelles offres de l’opérateur GSM, MTN-Bénin. Dénommées « Toujours + », les nouvelles offres de l’opérateur GSM qui s’inscrivent dans la ligne droite de sa mission, vise à rendre la vie de ses abonnés encore plus radieuse pour un « Nouveau Départ » dans un monde numérique audacieux au Bénin. Selon le Directeur Général de MTN-Bénin, les nouvelles offres sont révolutionnaires et répondent aux besoins des abonnés. Ainsi, les services MTN Kif + et MTN Wabaaa laissent place au service MTN + qui offre un nouveau plan tarifaire de base simplifié et unique sur lequel les abonnés auront droit à des avantages aussi bien sur la voix, le SMS et sur les numéros favoris en terme de bonus jou...

La BAD demande aux établissements de crédit d’augmenter les prêts pour répondre aux besoins des MPME africaines

La Banque africaine de développement (BAD) a appelé les aux marchés financiers à augmenter les prêts à taux abordable et procurer des outils financiers diversifiés et innovants aux micro, petites et moyennes entreprises africaines. C’était le 27 juin, à l’occasion de la Journée des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) décrétée par les Nations Unies. Pour répondre aux besoins des MPME d’Afrique, les établissements de crédit devraient accroître leurs prêts de 135 milliards de dollars EU au moins. Ce 27 juin, la BAD a souligné que ce sont les sociétés comptant moins de vingt employés et affichant moins de cinq années d’expérience qui procurent le plus d’emplois dans le secteur formel en Afrique. Industrialiser l’Afrique est d’ailleurs l’une des Cinq grandes priorités (Top 5) que la B...

Audits sur la gestion de la Sonapra et de l’Onasa : Dakpè Sossou pleure son pays

L’honorable Dakpè Sossou, se dit fier de la décision du conseil des ministres du mercredi  28 juin 2017 relative aux  révélations des audits sur la gestion de la Sonapra et de l’Onasa de 2012 à 2016. A l’en croire, « il est dans la joie » du fait de l’intérêt de l’affaire pour le peuple béninois, « surtout en ce qui concerne une déclaration incendiaire faite à l’hémicycle, il y a quelques jours ». Cependant il éprouve du chagrin au sujet des gros détournements de fonds révélés. A travers une lettre ouverte, le deuxième secrétaire parlementaire l’honorable Dakpè Sossou  plaide  que  la justice traite  le dossier à la vitesse de la lumière. Béninoises, Béninois, A Dakar, où je participe, depuis le lundi 26 juin 2017, à la 23ème session extraordinaire du Comité Interparlementaire de l’UEMOA, ...

Scandale d’ICC-Services au Bénin: peu de victimes dans la salle d’audience

Au Bénin, sept ans après l’éclatement du scandale ICC-Services, une collecte d’épargne illégale, le procès est entré dans le vif du sujet devant la cour d’assises de Cotonou. Dix personnes sont sur le banc des accusés dans cette affaire Madoff à la béninoise. En 2006, ICC-Services proposait aux épargnants des placements mirobolants. Dans les faits, des milliers de Béninois y ont perdu toutes leurs économies. Pour cette reprise du procès, la salle de la cour d’appel de Cotonou, plutôt grande, n’est pas pleine comme c’est habituellement le cas de procès très attendus où la foule se masse même à l’extérieur. Sur les bancs, quelques clients spoliés, plus souvent des proches, les témoins, les curieux. Cela peut paraître étonnant, mais il y a deux explications. La première, c’est le ...

Energie : bonne nouvelle pour les populations de Cotonou, Porto-Novo, Parakou et Natitingou !

La Banque Mondiale a approuvé le 28 juin dernier un crédit de 60 millions de dollars US soit environ 30 milliards de francs cfa pour aider le Bénin à améliorer ses services énergétiques en renforçant les institutions du secteur et en étendant l’accès à l’électricité dans quatre zones périurbaines de Cotonou, Porto-Novo, Parakou et Natitingou ceci à travers un le Projet d’Amélioration des Services Energétiques du Bénin (PASE). Consenti via l’Association Internationale de Développement (IDA), le nouveau projet va contribuer à améliorer les performances opérationnelles de la Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE), étendre le réseau de distribution dans les quatre zones ciblées et promouvoir une gestion communautaire des ressources forestières. Selon Pierre Laporte, Directeur des opérat...

Projet Taxi-Bénin : l’avenir des « zémidjans » hypothéqué ?

Le nouveau projet de la mise en circulation d’une flotte de véhicules dernière génération entre en vigueur ce 1er juillet 2017 dans les grandes villes du Bénin. Si cette initiative entend pouvoir de l’emploi aux jeunes de faible niveau scolaire, elle vise à créer d’autres situations allant à la création  de chômage d’autres Béninois. Trois cent (300) jeunes déjà recrutés pour la première phase du projet « Taxi-Bénin » initié par le gouvernement Talon. Contenu dans le Programme d’Action du Gouvernement (PAG), ledit projet entend occuper les sans emplois et les chômeurs capables de mener le métier de conducteur de véhicule en mode taxi dans les grandes  villes du Bénin. Un nombre insignifiant quant on se réfère au nombre très impressionnant de chômeurs et de sans emplois dans le pays. Pour l...

Bénin: un ex-ministre et plusieurs cadres épinglés pour mauvaise gestion de la filière coton

Le ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence, Pascal Irenée Koupaki a présenté au Conseil des Ministres de ce mercredi 28 juin 2017, le compte rendu de la mission d’audit organisationnel, technique et financier de la filière coton au Bénin (Campagnes 2013-2014, 2014–2015 et 2015-2016) réalisé par le cabinet MAZARS . Il ressort des conclusions des rapports de cet audit qui a également porté sur la gestion de la Société Nationale pour la Promotion Agricole (SONAPRA) et la Centrale d’Achat des Intrants Agricoles (CAlA), plusieurs irrégularités graves et préjudiciables à l’Etat. A en croire le compte rendu du conseil des ministres, la gestion de la filière coton, par le Gouvernement précédent, a engendré, sur les trois (3) campagnes 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016, une perte estimé...

Lionel Zinsou remplace François Chèrèque à la tête de la « Terra Nova »

Notre compatriote Lionel Zinsou ne cesse de confirmer tout le bien qu’on dit de lui. Ancien ministre du dernier gouvernement du président Yayi Boni, candidat malheureux à l’élection présidentielle de Mars 2016 et soutien du candidat Emmanuel Macron qu’il a connu Rothschild Bank, Lionel Zinsou vient de remplacer François Chèrèque à la tête de « Terra Nova » (Think tank). En effet, environ six mois après la mort de François Chèrèque, c’est un pro Macron qui vient ainsi de le succéder. Le choix est porté sur lui à cause de riche parcours professionnel et son statut d’homme très introduit dans le sphère politique français.  Mais au delà de toutes ces considérations, le choix porté sur la personne du franco-béninois revêt également une dimension inter culturelle à cause de sa double culture (fr...

Le Nouveau Départ de Talon vend toutes les sociétés d’Etat mal gérées

Le Bénin en souffrance ! Tous les sociétés d’état qui sont mal gérées, on va les vendre ! Oui La solution que le nouveau départ propose en cas de mauvaise gestion des sociétés d’état c’est de les vendre. Et comme des pantins ou des marionnettes, les obligés du nouveau départ produisent les justificatifs avec rage et ruse logiquement sans succès. Je vous avais prévenu, La rage est une maladie, et comme toute maladie, Elle ne fait pas du bien. Chaque nation doit avoir sa chose publique. L’état ne peut pas ne pas avoir sa société de Télécom. Quoiqu’on dise, Orange reste pour l’état français. C’est une question de souveraineté nationale et d’indépendance. Le domaine de la communication est stratégique, sensible et vital. Les nations les plus libé...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…