À la Une

Bénin – Patrice Talon sur Tv5 : « vive le président des incompétents », dixit Sylvain Akindes

L’ancien ministre Sylvain Akindes n’a pas été du reste dans la vague des réactions qui ont suivi l’interview accordée à Tv5 Monde et au journal Le Monde par le Président Patrice Talon. Il a donné sa lecture de cette sortie médiatique à travers une courte publication sur sa page Facebook, comme à son habitude depuis quelques semaines. Sylvain Akindes s’est beaucoup plus intéressé à la partie où le Président de la République s’expliquait sur les raisons qui ont motivé le gouvernement à confier la gestion du Port Autonome de Cotonou aux belges. Le Chef de l’Etat a indexé le manque de compétences dans le rang des béninois pour bien gérer le port surtout dans son entourage proche. Face à ces propos, l’ancien ministre retient que le Président Patrice Talon en parlant de « désert de compétences »...

Bénin – gestion foncière de Cotonou : Emile Houndéladji fait le point des dossiers bouclés (vidéo)

Démarrée le jeudi 18 avril 2018, la deuxième session ordinaire de la Commission de gestion foncière de la ville de Cotonou a pris fin dans la soirée de ce jeudi 19 avril 2018. C’est le maire par intérim de la ville de Cotonou Isidore Gnonlonfoun qui a lancé les travaux de cette session ordinaire au titre de l’année 2018. Cette deuxième session ordinaire a été consacré à l’évaluation du PTT du trimestre écoulé et à l’examen de certains dossiers importants.  Selon  le point fait par Emile Houndéladji , Président de la Commission de gestion foncière de la ville de Cotonou au terme des travaux aux micros de Bénin Web Tv,  plusieurs dossiers ont été étudiés conformément a l’article 15 du décret d’application de la loi portant Code foncier et domanial en République du Bénin. En effet, la commiss...

Bénin – présidentielles de 2021 : Sébastien Ajavon toujours dubitatif sur sa candidature

A trois ans des élections présidentielles, Sébastien Ajavon semble définir d’autres priorités pour le moment. Dans une interview accordée au magazine Jeune Afrique et publiée le 17 avril 2018, l’homme d’affaire affirme qu’il est trop tôt de dire qu’il sera candidat ou pas. Au lendemain de sa démission de la coalition de la « rupture » l’homme a laissé transparaître dans ses propos qu’il y a une possibilité qu’il revienne dans la course en 2021. Même s’il compte mieux s’investir que ce qu’il a fait en 2016, il avait trouvé qu’il est trop tôt pour se décider. Au moment où il faisait cette déclaration, on était à quatre ans de 2021, un an après Sébastien Ajavon n’a donc pas changé de discours. Il veut se donner du temps pour mieux structurer les choses autour de lui. Et cela prend visiblement...

Bénin : Ajavon, Soglo, Yayi… l’opposition se mobilise contre le président Talon

Les principales forces politiques de l’opposition et d’importantes personnalités se sont retrouvées samedi pour mettre en place une coalition destinée à « défendre la démocratie au Bénin ». Une machine de guerre contre le régime de Patrice Talon, laquelle n’effraie guère les partisans de ce dernier. La bataille pour les prochaines élections législatives de 2019 semble être lancée. À Djeffa (à quelques kilomètres de Cotonou), considéré comme le quartier général de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, plusieurs figures de l’opposition et personnalités politiques se sont donné rendez-vous, samedi 14 avril, pour faire le procès de la gouvernance du président béninois, Patrice Talon, et appeler à une mobilisation générale contre son gouvernement. Étaient présents autour de Sébastien Ajavon d’an...

Bénin : Johannes Dagnon, tête pensante de Patrice Talon

Véritable homme de confiance de Patrice Talon, qui le consulte sur tous les sujets importants, Johannes Dagnon a pris une place centrale dans le système mis en place par le chef de l’État. Président du comité chargé du suivi des réformes au Port autonome de Cotonou, dont le Belge Christiaan De Block a été nommé directeur le 4 avril, Johannes Dagnon est la tête pensante du système de Patrice Talon. Fiduciaire d’Afrique, son cabinet d’experts-comptables, certifie tous les comptes des sociétés du chef de l’État béninois, qui n’appose jamais sa signature sur un document sans que Dagnon ne l’ait paraphé. Seul conseiller spécial nommé au palais de la Marina, le patron du Bureau d’analyse et d’investigation (BAI) est consulté sur tous les sujets. Dagnon s’appuie sur trois proches : Achille ...

Bénin : incendie au marché Dantokpa

Un incendie s’est déclaré dans le plus grand marché du Bénin, le marché international de Dantokpa. Des informations recueillies auprès des premiers témoins, la zone de vente des céréales serait pris au piège par les flammes très tôt ce matin aux environs de 04h. Pour le moment, les causes du drame sont encore inconnues. Mais sur les lieux, on note déjà d’importants dégâts matériels. « les flammes ne sont pas encore totalement maîtrisées (au moment où nous publions cet article – ndlr), malgré la diligence des  sapeurs-pompiers et des forces de l’ordre qui essaient de contenir les sinistrés inconsolables », nous apprends notre envoyé spécial sur les lieux joint au téléphone. Le 31 octobre 2015, faut-il le rappeler, une partie du marché Dantokpa avait été dévastée par les flammes. Un incendie...

Boucle ferroviaire : comment Talon a négocié le retrait de Dossou

Le président béninois Patrice Talon a obtenu de son homologue nigérien Mahamadou Issoufou le retrait du groupe Petrolin, dirigé par Samuel Dossou, du projet ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey, qui ira à l’entreprise chinoise CRCC. Au terme de plusieurs mois d’âpres négociations, Patrice Talon, le chef de l’État béninois, a réussi à rallier à sa cause Mahamadou Issoufou, son homologue nigérien, à propos du projet de réhabilitation et d’extension du corridor ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey. Ce sera finalement China Railway Construction Corporation (CRCC), déjà actif sur le projet de TGV au Nigeria, qui réhabilitera la liaison Cotonou-Parakou (438 km) via la construction de voies ferrées sur l’axe reliant Parakou (nord du Bénin) à Niamey. Ce projet était à l’arrêt depuis ...

Bénin : Nicéphore Soglo se joint à Boni Yayi pour un appel d’union sacrée pour sauver la nation

L’ancien Président de la République, Nicéphore Soglo, dans son discours à l’occasion du congrès constitutif du parti Union Sociale Libérale, a présenté un tableau de la situation sociopolitique sous le régime actuel. Une situation qu’il faut revolver dans l’urgence suivant ses propos. C’est pourquoi le Président Nicéphore Soglo, dans son discours, a fait appel à l’union des forces politiques sociales et politiques. « Notre pays va mal. Il nous faut un dialogue national de tous les fils du pays. Il nous faut une assise nationale pour sauver ce pays », a-t-il martelé. Cet appel lancé depuis Djeffa est le même lancé par l’ancien Président de la République Boni Yayi il y a quelques semaines lors du congrès des FCBE à Parakou. Ayant fait le même diagnostic que le Président Nicéphore Soglo, Boni...

Bénin : congrès de l’Union sociale libérale ou le procès de la gouvernance Talon ?

Le congrès constitutif du parti de l’Union sociale libérale (USL) dont l’homme d’affaires Sébastien Ajavon est le président d’honneur semble avoir pris des allures d’un procès de la gouvernance Talon par les acteurs politiques de l’opposition. Djeffa, une localité de la commune de Sème-Podji, a abrité le 24 mars 2018, un meeting géant des militant et sympathisants du parti de l’Union sociale libérale porté sur les fronts baptismaux le 23 mars 2018. A cette occasion, plusieurs acteurs politiques opposés au régime du président Talon se sont succédé à la tribune officielle pour non seulement exprimer tout leur soutien au parti naissant, mais aussi et surtout donner leur appréciation de la gouvernance du président Talon. Si pour le député Léon Basile Ahossi, le régime Talon déroule un rouleau ...

Bénin – faux médicaments: rencontre annoncée entre Patrice Talon et les grossistes répartiteurs

Le chef de l’Etat, le président Patrice Talon reçoit ce camedi 24 Mars 2018 dans la salle de conférence du Palais de la Marina, les représentants des distributeurs de médicaments généralement appelés les grossistes répartiteurs. C’est à travers un courrier en date du Jeudi 22 Mars 2018 à eux adressé par le ministre de la santé que les représentants des sociétés ci après: promo-pharma, Gapob, ubiphar-bénin, Came, ubphar et le directeur général de la Medipharm – Bénin sont conviés à une séance de travail avec le numéro 1 béninois. Au cours de cette rencontre d’échanges, il sera question pour le président de la République d’exposer à ses interlocuteurs, la nécessité de réformer leur secteur qui traverse depuis plusieurs semaines déjà, une crise qui laisse interrogatifs, les béninois sur la qu...

Bénin – faux médicaments : Dr Dayane Amadou relève des failles dans la gestion du dossier

Invité sur la chaîne de télévision Canal3 le mardi 20 mars dernier, Dr Dayane Amadou, membre de l’intersyndicale des pharmaciens du Bénin a relevé des failles dans la gestion du dossier « faux médicaments ». Des observations qui lui font dire que les accusions portées contre les mis en cause en parlant des grossistes condamnés, ne tiennent pas la route. Dans son intervention, il fait comprendre que les grossistes ne devraient en aucun cas faire objet de condamnation pour vente de médicaments falsifiés, d’exposition et détention en vue de vente ou vente de substances médicamenteuses falsifiées, corrompues ou toxiques, de complicité d’exercice illégal en pharmacie. A l’en croire, les grossistes répartiteurs constituent pratiquement le dernier maillon d’une chaîne bien suivie et réglementée. ...

Bénin : Patrice Talon fait le ménage

Après les pharmaciens, le président béninois s’attaque à deux entreprises nationales : la Sonapra (agriculture) et la Soneb (eau). Les deux entreprises sont dans le collimateur de la justice. Le 13 mars, sept grossistes en pharmacie ont été condamnés pour trafic de faux médicaments. Le même jour, les commissions qui avaient été mandatées pour auditer la Société nationale pour la promotion agricole (Sonapra), le Fonds national de la microfinance et la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) ont remis leurs rapports au procureur. Mi-février, des instructions avaient été données en Conseil des ministres, via Joseph Djogbenou, le garde des Sceaux, pour engager des poursuites à l’encontre de ces sociétés dès qu’elles seraient visées par un mandat de dépôt. Source: http://www.jeuneafri...

  • 1
  • 2
  • 7

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…