À la Une

Galvaudage des acquis démocratiques sur fond de kakistocratie : LA COUR CONSTITUTIONNELLE SONNE ENFIN LE GLAS DE L’IMBROGLIO !

Par Landry Vodji C’était à croire qu’il n’y avait plus d’institution dans ce pays pourtant toujours démocratique. La clique de baudruches rusées et rageuses qui s’est emparée de la quiétude du peuple et qui se donnait à cœur joie à un libertinage politique indicible vient d’être dégonflée par la Cour Constitutionnelle. Terminus donc, tout le monde descend ! Il est important de rappeler que le Bénin s’est doté depuis 2011 d’une liste électorale, seul fichier valable reconnu par la loi pour aller aux urnes. Et conformément aux dispositions légales, précisément selon l’article 219 du Code Électoral, le Conseil d’Orientation chargé des opérations d’apurement, de correction, de mise à jour et d’actualisation de la Liste Électoral...

Chronique de Romuald Boko: De faux médicaments dans nos pharmacies ?

« Came, Gapob, Ub Phar Sa, Ubi Pharma, Promo Pharma, Mediparma sont tous mes clients ». Ainsi se résumait la déclaration de l’honorable Atao depuis son lieu de cachette. La nébuleuse affaire des faux médicaments se complique et se complexifie tant ces géants de la distribution béninoise sont touchés par ce scandale jamais imaginé dans cette partie du « film ». Incroyable… Où peut-on se procurer aujourd’hui le bon médicament ? Dans quelle pharmacie béninoise ? La question mérite d’être posée. À quoi servirait l’appel de Cotonou contre les faux médicaments si, tous les grossistes et distributeurs- pratiquement tous-, s’approvisionnent dans le marché noir ? À quoi servirait toutes les luttes contre les faux médica...

Bénin :Libertés de presse et d’expression en souffrance sous la rupture

Par Hugues Comlan Sossoukpè Respectée par le passé pour sa participation active à l’enracinement de la démocratie et à la préservation des droits de l’homme, à travers la dénonciation des actes pervers de ceux qui nous dirigent ; la presse béninoise a aujourd’hui perdu toutes ses lettres de noblesse. La faute à un système, que dis-je ? À un régime politique, celui de la rupture, qui dès son avènement a pris en main, aux fins de les étouffer, les leviers qui permettaient d’actionner cette machine (presse). Car, c’est aujourd’hui établi que sous la rupture, en tant que journaliste ou patron de média, tu puisses te retrouver au chômage professionnel si tu refuses de publier les prêt à diffuser élaborer depuis le palais de la Marina pour la propagande à la gloire de Agbonon. Ainsi,...

AKÉ NATONDÉ SUR ZONE FRANCHE: « SI ATAO HINNOUHO EST IRRÉPROCHABLE, TOUTE L’ASSEMBLÉE NATIONALE LE SOUTIENDRA »

Le député Aké Natondé, membre du Bloc de la Majorité Parlementaire était l’invité de l’émission sociopolitique Zone Franche sur la chaîne de télévision Canal3-Bénin. Au nombre des sujets débattus, l’affaire dite de faux médicaments dans laquelle le député Mohamed Atao Hinnouho est mis à l’index. Invitant aussi bien la classe politique que tous les Béninois au calme et à la tempérance, le député de 24e circonscription électorale a souhaité voir la Justice faire librement son travail pour permettre à son collègue de bénéficier du soutien de la représentation nationale s’il le méritait. Pour sa première sortie médiatique depuis sa participation à la dernière élection présidentielle au Bénin, l’honorable Aké Natondé a fait le tour de toute l’actualité nationale. Sans langue bois et avec la dip...

Réflexions sur 27ans de démocratie au Bénin : un passif de plus en plus lourd

Par Hugues Comlan Sossoukpè 11/12/1990 – 11/12/2017 : aujourd’hui, le texte fondateur de notre République a 27 ans. 27 ans d’expérience démocratique, 27ans de paix et de stabilité, mais aussi 27ans d’attente, d’espoir. En effet, depuis l’instauration de notre constitution en 1990, le peuple béninois a fait preuve d’une grande maturité face aux diverses crises post constitutionnelles. C’est le lieu de rendre un hommage mérité au feu président Mathieu KEREKOU. Notre constitution nous a permis d’asseoir les bases d’une Nation stable où règnent relativement paix, sécurité, liberté d’expression et d’opinion, d’association, etc. Ce sont des acquis certes importants, mais la stature de notre démocratie citée en exemple partout dans le monde exige de nous beaucoup plus. D’ailleurs, les espoirs ini...

Bénin : la note d’espoir de Patrice Talon après sa rencontre avec Christine Lagarde

Dans un message publié sur sa page Facebook ce mardi 12 décembre 2017, le Chef de l’État béninois, Patrice Talon a exprimé, une fois encore, sa fierté de recevoir en audience hier, lundi 11 décembre 2017, au palais de la présidence, Christine Lagarde, Directrice générale du Fond Monétaire International (FMI). Dans son message, le Président Talon a fait savoir que cette visite confirme que le Bénin est sur la bonne voie pour relancer son économie et recréer de l’emploi même s’il reconnait qu’il reste beaucoup à faire pour surmonter les difficultés auxquelles le pays est confronté. Lire l’intégralité de son message. Mes chers amis, C’est avec une grande fierté que j’ai reçu hier Madame Christine Lagarde, Directrice générale du FMI. Sa visite confirme que nous sommes sur la bonne voie pour re...

Bénin : Barthélemy Kassa bientôt rattrapé par le dossier PPEA2

Contrairement à ce que croit l’opinion, le Président du Front des organisations nationales de lutte contre la corruption (Fonac), n’a pas encore perdu l’espoir quant à la poursuite judiciaire contre les mis en cause dans le dossier PPEA2, malgré le  » non lieu  » prononcé par la justice. Le principal mis en cause étant un député à l’Assemblée Nationale, Jean-Baptiste Élias fonde son espoir sur les autres députés pour la levée de l’immunité de ce dernier afin que la justice puisse poursuivre son travail. Il estime qu’en le faisant, ces derniers auraient participé à la lutte contre la corruption. Le Président du Fonac pense que , c’est en laissant les fraudeurs sans aucune inquiétude qui fait que la corruption prend de l’ampleur de jour en jour. « C’est l’impunité qui fait le lit à la corrup...

Bénin : 49 millions détournés dans le traitement salarial des agents de l’État

Les travaux d’assainissement initié par le ministre de l’économie et des finances au niveau du système de traitement et de gestion des salaires des agents de l’État révèlent de graves irrégularités financières. Les travaux ont mis à nue les manœuvres d’un réseau bien ficelé qui a réussi à détourner un montant est estimé  à 49 000 000 de F cfa environ  , en falsifiant des document dans la base de données du logiciel  » Sunkwe » qui s’occupe du traitement salarial. En effet, lors des différents contrôles, l’équipe mise en place par le ministre Romuald Wadagni a constaté une contradiction entre les numéros matricules se retrouvant au niveau du logiciel et ceux qui se retrouvent au niveau du Fichier Unique de Référence (Fur) des agents de l’État. Ce dysfonctionnement a motivé la saisine de l’I...

Quand l’incivisme tue Stationnements anarchiques aux abords des voies publiques : Une pratique meurtrière admise

Par Hugues Comlan Sossoukpè Au Bénin, les accidents de circulation figurent parmi les premières causes de décès enregistrés dans les hôpitaux. Les motifs les plus récurrents de ces nombreux cas d’accidents de route sont en partie dû aux mauvais comportements des usagers des routes, à la négligence des forces de sécurité chargées de régulariser la circulation ainsi qu’aux services de sécurité routière qui font preuve de légèreté d’autre part. Les trottoirs devenus des parking malgré tout. Comment en est-on arrivé là ? La faute aux pratiques « aciviques » auxquelles s’adonnent la plupart des usagers de la route. Pratiques parmi lesquelles figurent en bonne place les mauvais stationnements, surtout des engins à quatre roues, les conduites en sens ...

Port de Cotonou : le rapport qui conforte la position du gouvernement Talon

La gestion financière au Port autonome de Cotonou (Pac) n’est pas à son beau fixe pour raison d’irrégularités relevées par les commissaires dans leur rapport d’audit. Un dossier qui interpelle le Chef de l’Etat et qui le met d’ailleurs face à une nouvelle  épreuve de conscience. Sera-t-il capable de traiter le dossier du port comme les autres de la République gérés avec tant de détermination et de propagande de moindres détails les concernant ? Grosse interrogation qui met dangereusement le Président de la République, Patrice Talon, face à une dure épreuve dans sa volonté de lutte contre la corruption et l’impunité dans le pays. Selon les conclusions du rapport d’audit rendu public par les commissaires commis pour la tâche, il y un écart financier de plus de cinq cent (500) millions de fra...

Bénin – Affaire Atao: vers l’interpellation du Président Adrien Houngbédji?

Le député Atao Hinnouho poursuivi pour la commercialisation de «faux médicaments», ne doit pas être la seule proie de la justice selon son avocat conseil. Pour lui, il y a lieu d’aller au delà de son client dont l’activité incriminée a permis d’alimenter pendant plusieurs années, son ancien parti politique. Et quand on sait que l’honorable Atao Hinnouho dans son parcours politique a mené la plupart de ses activités au sein du Parti du Renouveau Démocratique (PRD), le Président Adrien Houngbédji se retrouve fortement indexé par les propos de Maitre Kato Atita. Selon Kato Atita, on ne saurait présenté aujourd’hui Atao Hinnouho comme un criminel; car c’est une activité qu’il a toujours mené au vue et au su de tous. Les bénéfices tirés de cette activité ont servi à faire fonctionner des partis...

Miss Bénin 2018 : le ministre de la culture refuse de couronner la gagnante

Le concours Miss Bénin 2018 a connu son épilogue dans la soirée du samedi 09 décembre 2017 dans une confusion totale. Le ministre du Tourisme ,de la culture et des sports, Oswald Homeky n’est pas resté sur les lieux jusqu’à la fin pour remettre la couronne à la gagnante. Ce départ inattendu du ministre , illustre son refus de cautionner la supercherie orchestrée par le comité d’organisation et dénoncée publiquement par les membres du Jury. En effet, selon les membres du Jury , celle présentée par le Comité d’Organisation comme la gagnante du Concours Miss Bénin 2018, n’est pas celle retenue par le Jury sur la base des différentes notes obtenues par chaque candidate. Face à ces troublantes révélations qui jettent du discrédit sur cet événement d’intérêt national, le ministre a donc choisi d...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…