À la Une

Bénin : « Je vais faire venir les miens du Nord », Sabi Sira Korogoné désavoue Boni Yayi

« J’irai vers les miens… je vais faire descendre les miens du Nord ». Ces propos chocs de l’ancien chef d’Etat béninois, Boni Yayi, seraient des paroles en l’air selon le porte-parole de « l’Initiative de Nikki », Sabi Sira Korogoné, reçu ce lundi 17 septembre 2018 dans l’émission « 100% Bénin » de Sikka Tv. « La partie septentrionale du Bénin ne se sentait pas concerner par les propos de l’ancien chef de l’Etat ». C’est en substance ce qu’on peut retenir de l’intervention de Sabi Sira Korogoné au sujet des propos, aux élans régionalistes, de Boni Yayi, alors président de la République du Bénin. Pour le porte-parole de « l’Initiative de Nikki », Boni Yayi a fondamentalement dirigé le Bénin, pendant 10 ans, avec trois groupes et demi et une gouvernance clanique qui, selon lui, n’avait aucun...

Création de la CDD: Gabriel Laurex met Yayi Boni en garde contre Ajavon et Soglo

L’ancien chef d’état, le président Yayi Boni n’a pas sa place dans la coalition pour la défense de la démocratie (CDD) à côté de Nicéphore Soglo et Sébastien Ajavon; c’est du moins la position du vice président du parti « La Flamme Renouvelée », Gabriel Laurex Ajavon. L’ancien candidat à l’élection présidentielle de Mars 2018, Gabriel Laurex Ajavon était l’invité de l’émission socio politique « Carte sur table » de la radio « Océan FM ». Pendant 90 minutes, le frère aîné du roi des « volailles congelés «  au Bénin a parcouru l’actualité nationale. Se prononçant sur la coalition de Djeffa, Gabriel Laurex Ajavon estime que l’ancien président Yayi Boni n’a pas sa place au milieu des personnalités politiques qui composent cette coalition. Pour lui, le président Yayi Boni a eu l’opportunité d’ê...

Bénin – Révision de la constitution de 1990: l’opposition veut aussi tenter sa chance

Le débat sur la révision de la constitution de 1990 est toujours d’actualité. Après deux tentatives infructueuses de la mouvance présidentielle, l’opposition se prépare également pour introduire une proposition de lois portant révision de la constitution de 1990. Jamais deux sans trois. Cet adage populaire bien connu sous nos cieux est entrain de se confirmer en matière de révision de la loi fondamentale du Bénin. En effet, après deux échecs consécutifs dans leur tentative de révision de la constitution, l’opposition au régime Talon décide d’initier elle-même sa procédure de révision de la constitution de 1990. C’est du moins la perception qui se dégage des propos du secrétaire général adjoint chargé des affaires stratégies du parti Union Social Libéral. Invité ce Dimanche 16 Septembre 201...

Gabriel L. Ajavon sur « Cartes sur table »: « Notre pays a besoin de Sébastien Ajavon et d’un Talon bien éclairé »

C‘est un vibrant appel aux cœurs et à la réconciliation entre Sébastien Ajavon et Patrice Talon, que l’ancien candidat à la présidentielle de mars 2016, Gabriel Laurex Ajavon a lancé hier, dimanche 16 septembre dans l’émission sociopolitique « Cartes sur table » de la radio Océan Fm. « Nous avons un très beau pays mais nous n’en sommes pas conscients. Le pardon est volontaire. On peut demander aux uns et aux autres de se pardonner, autour d’une table. Notre pays a besoin de Sébastien Ajavon et d’un Talon bien éclairé et conseillé. Mettons en avant l’intérêt suprême de la nation, oublions nos égos, aux problèmes de leadership et pensons au bien-être de la nation », a prié Gabriel Ajavon, frère aîné de Sébastien Ajavon. Il s’est toutefois abstenu de se prononcer sur l’actualité politique et ...

Bénin – silence de Candide Azannaï: repli tactique ou descente aux enfers de l’animal politique ?

Candide Azannai, président du parti Restaurer l’espoir se mue dans un silence assourdissant. En dehors de quelques sorties aux lendemains de sa démission du gouvernement où l’homme a gardé le suspense jusqu’à ce jour sur les mobiles de son départ, Candide Azannai a complètement disparu des radars. Repli tactique ou descente aux enfers de l’animal politique ? S’il y a une voix qui manque à l’animation de la vie politique actuelle, c’est bien celle de Candide Azannai. L’homme qu’on ne présente plus est connu avec ses farouches prises de position et sa verve contre l’injustice. Il a gagné la confiance de plus d’un et sa cote de popularité a monté d’un cran en combattant les derniers temps de Boni Yayi au pouvoir. Toute chose qui lui a valu son élection sans ambages à la députation.  Nommé min...

Bénin – Education : les perspectives de la troisième rentrée scolaire du régime Talon

Apprenants, enseignants et acteurs du système scolaire béninois retrouvent le chemin des classes ce lundi 17 septembre 2018, après une brève période de vacances. Contrairement aux années précédentes, la rentrée scolaire 2018-2019, la troisième sous le régime Talon, augure de bonnes perspectives. « Reconstruire et moderniser le système éducatif béninois par l’élaboration d’une nouvelle gouvernance et l’amélioration de la qualité de l’enseignement, l’adaptation du système d’enseignement aux besoins du pays et des entreprises, et le renforcement de la recherche scientifique ». Telle est l’ambition affichée par le président Talon dans son programme d’actions « Bénin Révélé ». Pour atteindre son objectif, il se donne les moyens, aussi bien, financiers que politiques. Priorité à l’éducation à la...

KOUPAKI sort de son silence et invite Talon à aller loin dans les réformes

Le Rassemblement Nouvelle Conscience de Pascal Irénée Koupaki a tenu ce samedi 15 Septembre 2018son Conseil National. A l’issue du conclave, le parti a décidé d’adhérer au Bloc Progressiste. La rencontre a également permis à Pascal I. KOUPAKI de se prononcer sur son silence et sur le sens de son combat politique actuel. La rencontre de l’Hôtel Azalai selon les organisateurs avait un but précis. Mener des réflexions sur les perspectives du parti à l’heure de la réforme du système partisan. Devant les nombreux militants et sympathisants, mais aussi les leaders politiques présents, le parti a donné son quitus à la réforme du système partisan et a choisi continuer le combat politique au sein du bloc progressiste. Ce rendez-vous politique a permis également d’entendre Pascal Irénée KOUPAKI, sur...

Intégration du Bénin à l’Alliance solaire internationale: Du renfort pour la politique énergétique de Talon

Un grand pas dans l’électrification des zones reculés du Bénin Le gouvernement béninois vient de gagner un soutien de taille pour le renforcement de sa politique énergétique à l’endroit des populations. Ce soutien est celui de l’Alliance solaire internationale (ASI) à laquelle le Bénin s’est inscrit, il y a seulement cinq mois. Cette alliance a retenu le projet du Bénin parmi les cent (100) projets à réaliser dans trente-six (36) pays. En effet, le Bénin avait signé le 03 août 2017, l’Accord-cadre portant création de l’Alliance solaire internationale. Le 08 mai 2018, le chef de l’Etat, le président Patrice Talon, après avis du parlement a ratifié cet accord et inscrit le Bénin au cœur de cette alliance. Ce faisant, le Bénin, aux côtés des autres pays membres, notamment les 64 ayant procédé...

Réinstauration de la dictée dans les écoles: Une mesure prise pour améliorer la qualité de l’enseignement.

« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne » disait Victor Hugo. Le gouvernement de la rupture, sous le leadership du président Patrice Talon semble s’inscrire dans cette logique depuis son installation. En témoignent les réformes engagées et les mesures prises pour la rentrée scolaire 2018-2019. Au titre de ces mesures, on note le retour de la dictée, pour le compte de l’examen du certificat d’étude primaire de la session de Juin 2019. Il s’agit là, de l’une des mesures prises par le gouvernement à travers le ministère en charge de l’éducation maternelle et primaire pour redorer le blason de l’école béninoise. Car, il suffit de regarder dans le rétroviseur pour constater que la dictée qui était autrefois, un exercice, obligatoire, n’est plus une priorité dans le système éduca...

Initiative de Nikki: le gouvernement décidé à tuer l’enfant dans l’œuf

Réunis le 08 septembre 2018 dans la cité des Sinabooko, la jeunesse militante du Nord a fait des déclarations à élan ethnocentrique et régionaliste. Pour ne pas laisser le virus de ces déclarations se propager dans l’ensemble de la population, le gouvernement a décidé de tuer l’enfant dans l’œuf. Un mouvement de jeunes du septentrion regroupant les 5 départements à savoir Alibori, Atacora, Borgou, Collines et Donga soit 33 communes, s’est réuni le 8 septembre dernier pour examiner la situation socio politique du Bénin. Il ressort de leur analyse que la gouvernance actuelle privilégie une partie du pays au détriment d’une autre. « Nous avons examiné avec beaucoup d’attention la situation politique nationale. Au regard du contenu des différentes communications présentées, tout semble confirm...

Initiative de Nikki: les choses se compliquent pour les organisateurs

Après leur rencontre du 8 Septembre 2018 pour analyser la situation socio politique de leur pays, la jeunesse militante du Nord organisatrice de l’initiative de Nikki traverse des moments difficiles. Après les mise en garde du Maire de Nikki, ils viennent d’être convoqué par le commissariat de la même ville. Les organisateurs de l’initiative de Nikki traversent actuellement un sale temps. Après la correspondance qu’ils reçu de la part de l’autorité locale, ils viennent de recevoir une convocation de la part de la direction départementale de la police républicaine de Parakou. la convocation en date à Nikki du 12 Septembre 2018, adressée au président du comité d’organisation de l’initiative de Nikki, Sanni Issa, précise que ce dernier doit se présenter de toute urgence au cabinet du directeu...

Bénin: le PRD suspend deux conseillers communaux d’Akpro-Missérété

Le parti du renouveau démocratique section d’Akpro-Missérété a décidé de faire le ménage en son sein. Suite au vent de démission qui a soufflé sur le conseil communal avec la rumeur sur la démission de certains conseillers, le parti s’est officiellement libéré desdits conseillers rebelles. Joseph Hounkanrin, premier adjoint au Maire de la Commune d’Akpro-Missérété et son collègue Gustave Noudeke ne sont plus membres du parti du renouveau démocratique. Ils viennent d’être purement et simplement suspendus. C’est par un communiqué de presse en date du Mercredi 12 Septembre que la notification de leur suspension est portée à la connaissance des militants à divers niveaux du parti arc-en-ciel. Dans ledit communiqué, il leur est reproché leur absence répétée aux activités statutaires du parti, l...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…