Politique

Révision du code électoral/ La menace plane sur des têtes

Jeudi 14 juin prochain, les parlementaires béninois seront en conclave pour débattre autour l’avant-projet de proposition de loi portant code électoral en République du Bénin. En attendant l’étude et le vote du texte, l’opposition dénonce une intention claire de vouloir écarter certaines personnalités des prochaines joutes électorales. Depuis l’annonce d’une probable révision du code électoral avec l’introduction d’un avant-projet de proposition de loi portant code électoral en République du Bénin, la panique gagne le rang de certaines forces de l’opposition. Ces dernières soupçonnent le pouvoir exécutif d’ourdir un complot, à travers de nouvelles dispositions contenues dans l’avant-projet de texte, pour écarter certaines personnalités de la course électorale. Prenant appui sur les disposi...

Fifamè Joseph Djogbénou rassure du « nécessaire devoir d’ingratitude… »

La cérémonie de passation de charges entre le nouveau et l’ancien président, Joseph Djogbénou et Théodore Holo, s’est effectivement déroulée comme prévue au siège de l’institution à Cotonou, ce vendredi 8 juin 2018. Théodore Holo, le président sortant de la haute juridiction s’est réjoui que la 5ième mandature de la Cour ait bien rempli sa mission à tous les égards. Il a invité les nouveaux membres de la Cour à faire de la constitution leur bréviaire puisque souligne-t-il, de cela « que dépend la stabilité des gouvernants » et la paix dans le pays. Son successeur, Fifamè Joseph Djogbénou a remercié les membres sortants de l’institution pour l’œuvre accompli. Il a rassuré son prédécesseur de ce que la constitution de 1990 ne sera pas un gadget. « Elle est constitution parce qu’elle construi...

Bénin Cour constitutionnelle : L’élève remplace le maître

Fifamè Joseph Djogbénou, installé avec six autres à la Cour constitutionnelle est élu président de cette institution. Le bureau devant diriger la 6ème mandature de la Cour constitutionnelle, au terme d’une élection à huit clôt qui aurait duré près de trois heures de temps au siège de l’institution, ce jeudi 7 juin 2018, les sept nouveaux sages ont élu le Fifamè Joseph Djogbénou au poste de Président de la haute juridiction. Le Raszarck Amouda Issoufou devra lui assurer les fonctions de vice-président de la Cour. À noter que c’est celui qui a été pendant longtemps assistance du professeur Holo qui lui succède à la tête de la Cour constitutionnelle. La passation de charges entre les présidents Holo et Djogbénou est prévue pour ce vendredi 8 juin 2018 à 10 heures.

Bénin: Passations de services, après le remaniement technique

Tous les nouveaux ministres nommés ce 5 juin 2018 sont entrés effectivement en fonction dans la soirée. Démarré autour de 21 pour les ministères de la Justice à Porto-Novo et de la Santé à Cotonou, il a fallu attendre 22h45’ pour que la passation de charge aient lieu entre le désormais ancien ministre de la santé et son ex-collègue de Infrastructures et des transports dont il a pris la succession. Benjamin Ignace Bodounrin Hounkpatin semble déjà bien mesurer l’ampleur de la tâche qui l’attend et promet être à la hauteur, il s’engage pour le mieux-être sanitaire des Béninois. Séverin Quenum successeur de Fifamè Joseph Djogbénou à la tête du ministère de la Justice et de la Législation, place son mandat sous le signe de la continuité. Il promet asseoir la vision du chef de l’État qui veut qu...

Urgent ! Bénin : Remaniement technique du gouvernement

C’est confirmé. Le remaniement technique est effectif au Bénin. Le décret présidentiel de nomination est rendu public, après avis du bureau de l’Assemblée nationale. Le décret annonce deux entrées contre deux sorties. Un avocat remplace un autre. Fifamè Joseph Djogbénou en partance pour la Cour constitutionnelle, passe sa charge à Séverin Maxime Quenum, au ministère de la Justice, de la législation et des droits de l’homme. Benjamin Hounkpatin est nommé ministre de la Santé. Maître de conférences, il est un agrégé de gynécologie. Ce syndicaliste né le 31 juillet 1974 prend la place de Alassane Seidou. Ce dernier cède prend les charges du département des Infrastructures et des transports. Les passations des charges sont prévus pour à 21 heure. Y.J.M.K. (BuzzdeCotonou)

En visite au Vatican, Patrice Talon règle une fois pour toute, la polémique sur l’église de Banamè

En marge du tête à tête que le chef de l’Etat béninois, le président Patrice Talon a eu dans la matinée de ce  vendredi 18 Mai 2018 avec le Pape François, ce dernier a été interviewé sur radio-vatican par le père Jean pierre Bodjoko où la question de l’église de Banamè était au cœur des discussions. Interrogé sur le phénomène de Banamè qui « duplique » l’Eglise catholique avec la nomination de pape, de cardinaux et d’évêques, le chef de l’Etat béninois le chef de l’Etat s’est montré assez diplomatique pour ne pas se mettre en travers de la loi fondamentale du pays qui fait du Bénin un pays laïc où chacun librement peur exprimer sa foi. Il déplore néanmoins ce qui se passe dans son pays en tant que chrétien catholique romain mais en tant que président de la République, il n’est pas de sa co...

Bénin – diplomatie : le tête à tête qui renforce le lien Vatican-Bénin

Annoncé depuis plusieurs jours par la presse locale, le président Patrice Talon a été reçu ce vendredi 18 mai dans la curie romaine par sa sainteté, le Pape François. Les deux personnalités d’Etat ont eu un tête sur des questions géopolitiques internationales et sur les questions relatives à la foi catholique et à la promotion de la personne humaine, une question assez chère pour l’Eglise catholique. Au cours de cet entretien d’une demi heure d’horloge entre le souverain Pontife et le chef de l’Etat béninois dans le bureau privé du 265 ème successeur de l’apôtre Saint Pierre, le président Patrice Talon a partagé avec l’autorité ecclésiale, sa vision du Bénin où il fera bon vivre pour chaque béninoise et chaque béninois. La question du renforcement de la coopération entre le Saint Siège et ...

Bénin : le député opposant Atao Hinnouho pris dans un engrenage politico-judiciaire

Le député de l’opposition, Mohamed Atao Hinnouho est, depuis ce 03 mai 2018, sous mandat de dépôt à la prison civile de Cotonou alors qu’il était toujours en hospitalisation au Centre national hospitalier et universitaire (CNHU) de Cotonou. Principal suspect dans une rocambolesque affaire dite de « faux médicaments », le député Atao Hinnouho est depuis le 27 avril 2018 pris dans un engrenage politico-judiciaire. Tout a commencé le 1er septembre 2016, date à laquelle le gouvernement Talon a annoncé l’organisation de l’opération PANGEA IX. Une initiative de l’Organisation Internationale de Police Criminelle (OIPC-Interpol) pour lutter contre la criminalité pharmaceutique transnationale. L’opération était motivée par les résultats d’une étude selon lesquels plus de 30% des médicaments en circ...

Bénin : 7 nouveaux ambassadeurs accrédités auprès du président Patrice Talon

A la faveur d’une cérémonie solennelle à la présidence de la République du Bénin le jeudi 03 mai 2017, 07 nouveaux ambassadeurs ont présenté leur lettre de créance au président, Patrice Talon. Il s’agit des ambassadeurs de la Chine, de la Russie, de la République Fédérale d’Allemagne, du Ghana, du Royaume de Suède, de la République Fédérale du Nigéria et de l’Union Européenne. L’Ambassadeur de la République Fédérale du Nigéria près le Bénin, Emmanuel Kayode Oguntuase a été le premier à présenter sa lettre de créance au chef de l’Etat béninois ce jeudi. A suite, le président béninois a reçu successivement la lettre de créance d’Alowe Leo Kabah, Ambassadeur du Ghana près le Bénin ; d’Achim Tröster, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne près le Bénin ; d’Igor Dmitrievitch Evdokimo...

Bénin – Patrice Talon sur Tv5 : « vive le président des incompétents », dixit Sylvain Akindes

L’ancien ministre Sylvain Akindes n’a pas été du reste dans la vague des réactions qui ont suivi l’interview accordée à Tv5 Monde et au journal Le Monde par le Président Patrice Talon. Il a donné sa lecture de cette sortie médiatique à travers une courte publication sur sa page Facebook, comme à son habitude depuis quelques semaines. Sylvain Akindes s’est beaucoup plus intéressé à la partie où le Président de la République s’expliquait sur les raisons qui ont motivé le gouvernement à confier la gestion du Port Autonome de Cotonou aux belges. Le Chef de l’Etat a indexé le manque de compétences dans le rang des béninois pour bien gérer le port surtout dans son entourage proche. Face à ces propos, l’ancien ministre retient que le Président Patrice Talon en parlant de « désert de compétences »...

Bénin : Ajavon, Soglo, Yayi… l’opposition se mobilise contre le président Talon

Les principales forces politiques de l’opposition et d’importantes personnalités se sont retrouvées samedi pour mettre en place une coalition destinée à « défendre la démocratie au Bénin ». Une machine de guerre contre le régime de Patrice Talon, laquelle n’effraie guère les partisans de ce dernier. La bataille pour les prochaines élections législatives de 2019 semble être lancée. À Djeffa (à quelques kilomètres de Cotonou), considéré comme le quartier général de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, plusieurs figures de l’opposition et personnalités politiques se sont donné rendez-vous, samedi 14 avril, pour faire le procès de la gouvernance du président béninois, Patrice Talon, et appeler à une mobilisation générale contre son gouvernement. Étaient présents autour de Sébastien Ajavon d’an...

Bénin : Johannes Dagnon, tête pensante de Patrice Talon

Véritable homme de confiance de Patrice Talon, qui le consulte sur tous les sujets importants, Johannes Dagnon a pris une place centrale dans le système mis en place par le chef de l’État. Président du comité chargé du suivi des réformes au Port autonome de Cotonou, dont le Belge Christiaan De Block a été nommé directeur le 4 avril, Johannes Dagnon est la tête pensante du système de Patrice Talon. Fiduciaire d’Afrique, son cabinet d’experts-comptables, certifie tous les comptes des sociétés du chef de l’État béninois, qui n’appose jamais sa signature sur un document sans que Dagnon ne l’ait paraphé. Seul conseiller spécial nommé au palais de la Marina, le patron du Bureau d’analyse et d’investigation (BAI) est consulté sur tous les sujets. Dagnon s’appuie sur trois proches : Achille ...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…