Politique

Bénin : Ajavon, Soglo, Yayi… l’opposition se mobilise contre le président Talon

Les principales forces politiques de l’opposition et d’importantes personnalités se sont retrouvées samedi pour mettre en place une coalition destinée à « défendre la démocratie au Bénin ». Une machine de guerre contre le régime de Patrice Talon, laquelle n’effraie guère les partisans de ce dernier. La bataille pour les prochaines élections législatives de 2019 semble être lancée. À Djeffa (à quelques kilomètres de Cotonou), considéré comme le quartier général de l’homme d’affaires Sébastien Ajavon, plusieurs figures de l’opposition et personnalités politiques se sont donné rendez-vous, samedi 14 avril, pour faire le procès de la gouvernance du président béninois, Patrice Talon, et appeler à une mobilisation générale contre son gouvernement. Étaient présents autour de Sébastien Ajavon d’an...

Bénin : Johannes Dagnon, tête pensante de Patrice Talon

Véritable homme de confiance de Patrice Talon, qui le consulte sur tous les sujets importants, Johannes Dagnon a pris une place centrale dans le système mis en place par le chef de l’État. Président du comité chargé du suivi des réformes au Port autonome de Cotonou, dont le Belge Christiaan De Block a été nommé directeur le 4 avril, Johannes Dagnon est la tête pensante du système de Patrice Talon. Fiduciaire d’Afrique, son cabinet d’experts-comptables, certifie tous les comptes des sociétés du chef de l’État béninois, qui n’appose jamais sa signature sur un document sans que Dagnon ne l’ait paraphé. Seul conseiller spécial nommé au palais de la Marina, le patron du Bureau d’analyse et d’investigation (BAI) est consulté sur tous les sujets. Dagnon s’appuie sur trois proches : Achille ...

Boucle ferroviaire : comment Talon a négocié le retrait de Dossou

Le président béninois Patrice Talon a obtenu de son homologue nigérien Mahamadou Issoufou le retrait du groupe Petrolin, dirigé par Samuel Dossou, du projet ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey, qui ira à l’entreprise chinoise CRCC. Au terme de plusieurs mois d’âpres négociations, Patrice Talon, le chef de l’État béninois, a réussi à rallier à sa cause Mahamadou Issoufou, son homologue nigérien, à propos du projet de réhabilitation et d’extension du corridor ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey. Ce sera finalement China Railway Construction Corporation (CRCC), déjà actif sur le projet de TGV au Nigeria, qui réhabilitera la liaison Cotonou-Parakou (438 km) via la construction de voies ferrées sur l’axe reliant Parakou (nord du Bénin) à Niamey. Ce projet était à l’arrêt depuis ...

Bénin : Nicéphore Soglo se joint à Boni Yayi pour un appel d’union sacrée pour sauver la nation

L’ancien Président de la République, Nicéphore Soglo, dans son discours à l’occasion du congrès constitutif du parti Union Sociale Libérale, a présenté un tableau de la situation sociopolitique sous le régime actuel. Une situation qu’il faut revolver dans l’urgence suivant ses propos. C’est pourquoi le Président Nicéphore Soglo, dans son discours, a fait appel à l’union des forces politiques sociales et politiques. « Notre pays va mal. Il nous faut un dialogue national de tous les fils du pays. Il nous faut une assise nationale pour sauver ce pays », a-t-il martelé. Cet appel lancé depuis Djeffa est le même lancé par l’ancien Président de la République Boni Yayi il y a quelques semaines lors du congrès des FCBE à Parakou. Ayant fait le même diagnostic que le Président Nicéphore Soglo, Boni...

Bénin : congrès de l’Union sociale libérale ou le procès de la gouvernance Talon ?

Le congrès constitutif du parti de l’Union sociale libérale (USL) dont l’homme d’affaires Sébastien Ajavon est le président d’honneur semble avoir pris des allures d’un procès de la gouvernance Talon par les acteurs politiques de l’opposition. Djeffa, une localité de la commune de Sème-Podji, a abrité le 24 mars 2018, un meeting géant des militant et sympathisants du parti de l’Union sociale libérale porté sur les fronts baptismaux le 23 mars 2018. A cette occasion, plusieurs acteurs politiques opposés au régime du président Talon se sont succédé à la tribune officielle pour non seulement exprimer tout leur soutien au parti naissant, mais aussi et surtout donner leur appréciation de la gouvernance du président Talon. Si pour le député Léon Basile Ahossi, le régime Talon déroule un rouleau ...

Bénin – faux médicaments: rencontre annoncée entre Patrice Talon et les grossistes répartiteurs

Le chef de l’Etat, le président Patrice Talon reçoit ce camedi 24 Mars 2018 dans la salle de conférence du Palais de la Marina, les représentants des distributeurs de médicaments généralement appelés les grossistes répartiteurs. C’est à travers un courrier en date du Jeudi 22 Mars 2018 à eux adressé par le ministre de la santé que les représentants des sociétés ci après: promo-pharma, Gapob, ubiphar-bénin, Came, ubphar et le directeur général de la Medipharm – Bénin sont conviés à une séance de travail avec le numéro 1 béninois. Au cours de cette rencontre d’échanges, il sera question pour le président de la République d’exposer à ses interlocuteurs, la nécessité de réformer leur secteur qui traverse depuis plusieurs semaines déjà, une crise qui laisse interrogatifs, les béninois sur la qu...

Bénin : Patrice Talon fait le ménage

Après les pharmaciens, le président béninois s’attaque à deux entreprises nationales : la Sonapra (agriculture) et la Soneb (eau). Les deux entreprises sont dans le collimateur de la justice. Le 13 mars, sept grossistes en pharmacie ont été condamnés pour trafic de faux médicaments. Le même jour, les commissions qui avaient été mandatées pour auditer la Société nationale pour la promotion agricole (Sonapra), le Fonds national de la microfinance et la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) ont remis leurs rapports au procureur. Mi-février, des instructions avaient été données en Conseil des ministres, via Joseph Djogbenou, le garde des Sceaux, pour engager des poursuites à l’encontre de ces sociétés dès qu’elles seraient visées par un mandat de dépôt. Source: http://www.jeuneafri...

Bénin: tous les députés présents à la séance parlementaire du 21 décembre 2017 condamnés par la Cour (Décision)

Dans la décision DCC 17-262 du 12 décembre 2017, la Cour constitutionnelle a rappelé  que : « les décisions de la Cour constitutionnelle sont revêtues de l’autorité de la chose jugée ; que de jurisprudence constante de la Cour, cette autorité de la chose jugée impose à l’Administration une double obligation, à savoir, d’une part, l’obligation de prendre toutes les mesures pour exécuter la décision juridictionnelle, d’autre part, l’obligation de ne rien faire qui soit en contradiction avec ladite décision ». Telle est la décision rendue par la haute juridiction suite à sa saisine au sujet de la non désignation des députés au sein du Conseil d’orientation et de supervision de la liste électorale permanente informatisée (Cos/Lépi) par les sieurs Serge Prince Agbodjan , Carlos Abdon Dognon et ...

Patrice Talon : « Bolloré doit sortir du projet de boucle ferroviaire »

Dans un entretien accordé à Challenges, le président du Bénin explique pourquoi le projet de l’industriel français de construire et réhabiliter 3000 kilomètres de voies ferrées en Afrique de l’Ouest est inadapté. Et pourquoi son pays se tourne vers la seule puissance capable de financer et réaliser un chemin de fer « moderne » : la Chine. Au Palais de la Marina, un vaste bâtiment moderne en plein cœur de Cotonou, la capitale économique du Bénin, Patrice Talon, le président, n’a pas mâché ses mots dans l’entretien exclusif qu’il a accordé à Challenges, ce 16 mars. L’ex hommes d’affaires, qui reçoit dans un bureau sobre, a des idées très arrêtées sur le grand projet de boucle ferroviaire de 3000 kilomètres, qui doit relier Cotonou à Abidjan, la capitale ivoirienne, en passant par le Niger et...

Bénin – infrastructures : Louis Berger et ADPI, l’autre face cachée de la visite de Paris ?

Il n’ya pas eu que 153 milliards FCFA, avec la promesse d’accompagner le PAG à travers la construction de l’hôpital universitaire de référence de Calavi et la promotion de Ganvié. Il y a eu aussi les concessions faites au colonisateur pour motiver son geste « altruiste ». C’est du compte rendu du conseil des ministres de ce mercredi 14 mars dernier que la chose transparaît clairement. Il ressort évidemment de ce compte rendu, que des concessions auraient été faites pour protéger ou promouvoir certains intérêts français au Bénin. Il s’agit en effet, de la contractualisation avec des sociétés dans le cadre de la construction d’infrastructures de grande portée telles l’aéroport international de Glo-Djigbé, la route des pêches et la route de Porto-Novo. De la lecture faite à ce sujet, il resso...

Bénin – voyage officiel du gouvernement: plus de 6 Milliards d’économie pour l’Etat en 2017

Le gouvernement de la rupture a vu juste en créant la cellule des voyages officiels. C’est du moins la déduction qu’on est tenté de faire eu égard à l’analyse d’un communiqué gouvernemental du mercredi 14 mars 2018. A la lecture de ce communiqué, plus de six (6) milliards de francs CFA ont été économisés pour le compte de l’Etat en seulement 15 mois après l’installation de la cellule des voyages officiels en ce qui concerne les déplacements officiels des membres du gouvernement et des autres institutions. Selon le premier bilan de la cellule, les voyages officiels de la présidence de la République, des membres du gouvernement et de certaines institutions à l’exception du parlement et de la cour constitutionnelle sont revenus au cours de l’année 2017 à 2.447.497.206 FCFA. Ce qui constitue u...

Bénin : voici la composition de la nouvelle équipe de l’unamab (liste complète du bureau)

Le magistrat Michel Adjaka, a passé la main ce Lundi 5 Mars 2018 après deux mandats successifs à la tête de l’union nationale des magistrats du Bénin à l’issue d’une élection organisée lors de l’assemblée générale de l’unamab qui s’est tenue dans les locaux du tribunal de première instance de première classe de Cotonou. En effet, à l’issue de l’élection, c’est le magistrat  Robert Marc Dadaglo  qui a pu tiré son épingle du jeu en devenant le nouveau président du bureau  de l’union nationale des magistrats du Bénin (unamab). Substitut général à la cour d’appel de Cotonou, Robert Marc Dadaglo est élu à la tête d’un bureau de 08 membres. Les défis qui attendent le nouveau bureau de l’unamab sont énormes parce qu’il a été installé en pleine période de crise où les magistrats et le gouvernement...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…