Politique

POURQUOI L’ÉQUIPE  »RUPTURIENNE » TIENT SI TANT AUX TRAVAILLEURS ÉTRANGERS ?

Ratification de la Convention sur la protection des Droits des migrants et de leur famille, POURQUOI L’ÉQUIPE  »RUPTURIENNE » TIENT SI TANT AUX TRAVAILLEURS ÉTRANGERS ? Le Conseil des Ministres du mercredi 5 juillet dernier a adopté (1.8 du relevé) un projet de décret portant transmission à l’Assemblée Nationale, pour automation de ratification, de la Convention internationale sur la protection des Droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille ; une convention adoptée par l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York depuis le 18 décembre 1990. La première question logique qui vient à l’esprit de tout averti est de se demander pourquoi depuis 1990 ce n’est que maintenant que cette disposition intéresse le gouvernement ? Rappelons ...

Burkina Faso: Le président Kaboré juge le bilan de son début de mandat «positif» et invite l’opposition à ne pas tomber dans la critique facile

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a jugé le bilan de ses 18 mois passés à la tête du positif, invitant l’opposition qui a jugé sonbilan Rechercher bilan de « d’année perdue » d ne pas tomber dans la ‘’critique facile’’. «Je considère que les dix-huit mois passés à la tête du pays sont positifs. La démocratie avance, la liberté de presse, la liberté d’expression sont des réalités au Burkina Faso », a déclaré le président Kaboré dans un entretien accordé au quotidien d’Etat Sidwaya. Cependant, a nuancé le chef de l’Etat, «il y a quand même un bémol sur le plan de la culture démocratique, au regard de l’incivisme, au regard du fait que des citoyens pensent parfois qu’ils peuvent agir en dehors des lois de la République ». « Nous devons travailler à résoudre ces questions, tant...

Succession de Séverin Adjovi vendredi prochain: Duel entre Gnigla et Adjanohoun

Vendredi 14 juillet 2017, celui qui aura la lourde responsabilité de gérer les affaires de la cité touristique de Ouidah sera connu. Il sera de cet fait investi de la mission de véritablement fouetter le développement de Ouidah. Après la destitution de Séverin Adjovi lors du vote de défiance qui a eu lieu à la mairie de Ouidah le 30 juin dernier, le préfet de l’Atlantique, Jean-Claude Codjia par un arrêté préfectoral en date du 7 juillet, a convoqué le conseil communal de la mairie de Ouidah pour une session extraordinaire le 14 juillet prochain à 15h. L’ordre du jour sera consacré essentiellement à l’élection du nouveau maire. La bataille pour la succession de Séverin Adjovi est ainsi lancée. A cet effet, on évoque les candidatures de Célestine Adjadohoun et de Venance Gnigla. Le recours ...

Ce qu’Emmanuel Macron «révèle» aux Africains dans sa réponse au journaliste ivoirien

Depuis avant-hier, ça brasse dans tous les sens. « Emmanuel Macron a insulté les Africains, comme l’a fait Sarkozy à Dakar» peut-on lire ci et là. Non, Emmanuel Macron n’a pas insulté les Africains. Il n’a fait que dire tout haut ce qu’un dirigeant occidental en général, et français en particulier, pense de l’Afrique et des Africains. Pour moi, celui qui mérite critiques et baffes, ce n’est pas Macron, mais bien le journaliste ivoirien qui a posé une question idiote. Pourquoi les Européens, ou disons les Occidentaux, devraient contribuer au développement de l’Afrique? Est-ce dans leur intérêt? La réaction de la plupart de mes compatriotes africains m’a surpris. Cessons d’être constamment dans l’émotion. Que de vociférer et de passer le temps à polémiquer sur les propos de Macron, prenons l...

Bénin: Grave crise sociale imminente

Une crise sociale redoutable se profile à l’horizon. Ce n’est ni une incantation, ni une fausse alerte. L’information est à prendre au sérieux, car elle découle d’un extrait d’une fiche confidentielle dans l’une des grandes chancelleries du pays. Pour être on ne peut plus précis, c’est un rapport laissé par un Diplomate en fin de mission au Bénin. Dans ledit rapport, il est bien indiqué que la situation globale est alarmante et que le pire est à craindre. En bon patriote, un tel écrit, qui du reste n’est pas faux, devrait interpeller plus d’un. En premier chef, les autorités gouvernementales préoccupées par la mobilisation des ressources à l’international en vue de la concrétisation des différents projets contenus dans le Programm...

Malgré le refus du Bénin, le don français d’équipements médicaux acheminé vers Parakou

Il y a quelques mois, le gouvernement du Président Talon avait refusé d’approuver un don d’équipements médicaux de la ville française d’Orléans au profit de centre hospitalier départemental du Parakou. Interpellé par l’Assemblée Nationale, le Ministre béninois de la santé publique, Alassane Seïdou avait fait comprendre aux députés que le gouvernement a refusé ce don en raison de l’état défectueux des équipements objets de don. Mais ce lundi 10 juillet 2017, la presse locale française a annoncé l’acheminement desdits équipements médicaux en direction du Bénin. « La mairie d’Orléans, le Centre hospitalier régional d’Orléans (CHRO) et la ville de Parakou, au Bénin, ont organisé conjointement l’acheminement de deux conteneurs de matériel médical vers l’établissement public africain ». C’est en...

Annonce du report de la présidentielle en RDC : une « provocation » pour l’opposition

L’annonce faite ce vendredi 7 juillet, à Paris, par le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) de reporter les élections présidentielle et législatives en République démocratique du Congo (RD Congo) au-delà de 2017 ne passe pas dans l’opposition. L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti historique d’opposition congolaise, l’a qualifiée ce lundi de « provocation ». La Coalition de 33 ONG constituée en 2016 est aussi montée au créneau. « Corneille Nangaa est en train d’aider Joseph Kabila a atteindre son plan de s’éterniser au pouvoir. C’est une provocation. Ce n’est pas responsable », a déclaré à l’AFP Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS, le parti historique de l’opposition congolaise. « Nous n’allons pas ...

Le Rwanda refuse le visa à une délégation diplomatique française

our avoir présenté un document de voyage orné de l’ancien drapeau rwandais, en vigueur au moment du génocide, une délégation diplomatique française a essuyé un refus de visa des autorités rwandaises. C’est un premier accroc dans la relation, encore embryonnaire, entre les nouvelles autorités françaises et le régime de Kigali. Les 9 et 10 juillet, une délégation officielle française devait se rendre en mission au Rwanda, avant de poursuivre son périple au Cameroun. À sa tête, Rémi Maréchaux, directeur de l’Afrique et de l’océan Indien au ministère des Affaires étrangères, qui devait être accompagné du directeur du département Afrique subsaharienne de l’Agence française de développement (AFD), Jean-Pierre Marcelli, et d’un conseiller économique. Une audience avait été convenue à Kigali avec ...

Déré Lydie Chabi Nah, de l’ombre à la lumière

Du haut de ses 39 ans, Déré Lydie Chabi Nah assume avec dévouement et efficience sa fonction de préfet de l’Atacora. Seule femme parmi les douze préfets du Bénin, elle ne semble point ébranlée par son statut et fait courageusement face aux défis liés à la mission qui est celle du représentant du chef de l’Etat dans ce département. Lydie Déré Chabi Nah a bouclé le jeudi 29 juin dernier douze mois à la tête du département de l’Atacora. Pour l’ancienne stagiaire de la préfecture de Natitingou, le pari semble gagné au regard des différentes activités menées et des décisions prises au profit des entités décentralisées. Les maires des neuf communes sous tutelle sont vraiment loin de décrier les actes de légalité portant sa signature. Portée à la tête du département de l’Atacora à la surprise gén...

Tournée de mobilisation des FCBE: Des militants de l’Atacora fustigent les départs

La tournée nationale enclenchée par la coordination des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) à Natitingou en vue de sonner la mobilisation et redynamiser les différentes structures de base de l’alliance a permis aux militants de tirer à boulets rouges sur les leaders qui ont tourné casaque. Ces derniers qui ont regagné les rangs des partis et alliances de partis politiques soutenant les actions du chef de l’Etat, en ont pris pour leur grade. Les différents responsables de cellules de base leur reprochent leur reniement après avoir joui de nombreux privilèges à eux offerts par l’alliance. Leur indignation est d’autant grande face aux grands postes de responsabilité occupés par ces leaders. Au moment où l’alliance éprouve des difficultés, ils auraient souhaité que l’unité soit de mise...

125 MILLIARDS DILAPIDÉS DANS LE SCANDALE DU COTON : LES POPULATIONS EXIGENT DU GOUVERNEMENT LA SAISIE IMMÉDIATE DE LA JUSTICE

Les populations exigent du gouvernement la saisine immédiate de la justice Déjà huit jours que le conseil des ministres du 28 juin 2017 a révélé le scandale de la gestion des trois dernières campagnes de coton sous le régime défunt de Boni Yayi.  D’une ampleur sans précédent, l’audit commandité par le gouvernement fait état d’une dilapidation des ressources des contribuables béninois d’un montant faramineux de plus de 125 milliards. Prenant acte du rapport de cet audit, le conseil des ministres avait instruit le ministre de la Justice et celui de l’Economie et des Finances d’engager les poursuites judiciaires appropriées. Ceux du Travail et de l’Agriculture quant à eux sont chargés de prendre des dispositions idoines aux fins des sanctions disciplinaires contre les agents de l’Etat mis en ...

39ème session des comités consultatifs interafricains: l’ouverture des travaux ce jour

Du Lundi 10 au Jeudi 20 juillet 2017, le Bénin abritera la 39ème session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI) du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES). L’ouverture officielle des travaux se fera ce jour Lundi 10 Juillet 2017 et sera présidée par le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané assisté pour l’occasion de son collègue de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cette 39ème session du comité consultatif interafriccain du CAMES sera essentiellement consacrée aux travaux en commission et dans des comités techniques spécialisés avec la présence de près de 300 recteurs d’universités publiques comme privées et des participants venus des 19 pays membres du CAMES. Par ailleurs, cette session va statuer...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…