Partager ce Post

Politique / Société & Santé

CCIB :Détournement de fonds publics à des fins privées:Jean Baptiste Satchivi défie Patrice Talon et ses réformes.

CCIB :Détournement de fonds publics à des fins privées:Jean Baptiste Satchivi défie Patrice Talon et ses réformes.

Par Hugues Comlan Sossoukpè

La purge des « detourneurs » de fonds publics sous la rupture doit se poursuivre en toute impartialité.

Maintenant que le cas Metognon semble être réglé, toute lumière doit-être faite sur la gestion financière à la CCIB pour comprendre les réels fondements des placements effectués par le Président Jean-Baptiste Satchivi en l’absence de toutes les règles en la matière.

Des placements de milliards de FCFA dans plusieurs banques appartenant au fonds TRIE (Transit Routier inter-État) sont faits sans l’implication d’aucune des instances dirigeantes la chambre . En effet, de tels placements ne devraient être faits sans l’aval du ministère du commerce et des finances, ni du bureau exécutif de la CCIB et encore moins de l’Assemblée Consulaire.

Malgré les injonctions faites par le ministre du commerce et de l’industrie pour qu’il soit mis terme à cette manière illégale de gérer les fonds TRIE , le Président Satchivi continue d’opérer en toute quiétude. Le respect de l’autorité de l’État serait-elle morte à la CCIB?

Dans nos enquêtes, nous nous sommes rendus compte, que l’argent des commerçants est placé dans plusieurs banques de la place et ce, en inconformité totale des règles de comptabilité publique et de gestion des deniers publics.

En effet, selon le décret N°2012-486 du 06 décembre 2012 portant approbation des statuts de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin en son article 22 avant dernier alinéas, le bueau exécutif a pour attribution de : << décider de l’ouverture des comptes courants auprès des banques ou des comptes des chèques postaux, des comptes de dépôt ou autres après autorisation du ministre chargé des finances et conformément aux règles de la comptabilité publique..>> » Cette disposition a été violée dans toute la procédure de placement.

Poursuivant nos enquêtes, et nous référent aux documents, nous nous sommes rendus compte que le Président de la CCIB a préféré un taux de placement de 6,5% pour 2 milliards à ORA BANK contre d’autres meilleures ; par exemple celle de 7% pour 1 milliard faite par la SGI (Société de Gestion et d’interméditation du Bénin) .

1- Pourquoi ce choix unilateral et desinvolte du Président pour le compte de l’institution ?

2- Le Président Satchivi jouit-il des faveurs du ministre des finances, Romuald Wadagni ?

3- La rupture dans du deux poids, deux mesures!? Metognon est écouté par la Bef, alors, pourquoi , on refuse d’auditionner la CCIB ?

4- C’est le lieux , d’interpeller, le Président de la République Patrice Talon sur les réelles motivations, buts et aboutissement de sa compagne d’assainissement des entreprises publiques à travers sa lutte contre la corruption.

Dans ce dossier de la CCIB, le Président Patrice Talon et son gouvernement sont attendus par l’opinion afin de prouver que Laurent Metognon n’est pas poursuivi pour ses opinions politiques défavorables à la rupture.

Pièces Jointes:Documents pour justificatif.

Source :https://www.facebook.com/comlanhugues.shgjossoupke/posts/1494654907279580?notif_id=1511122215293121&notif_t=notify_me

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…