Partager ce Post

Politique / Société & Santé

Concours de recrutement au Bénin:La fraude conjurée sous Talon

Concours de recrutement au Bénin:La fraude conjurée sous Talon

Depuis l’avènement du régime du Nouveau départ, les concours de recrutement des agents de l’Etat se déroulent dans une transparence qui redonne espoir à une population qui était, par le passé, habituée aux concours frauduleux. Cette prouesse est à mettre à l’actif du président Talon, de la ministre Adidjatou Mathys et du directeur de recrutement Alfred Kokou Nobimè.
Le chef de l’Etat Patrice Talon et son gouvernement ont prouvé, à travers les 02 concours de recrutement des agents de l’Etat déjà organisés, leur volonté d’assainir l’administration publique du Bénin. En effet, après le premier concours relatif au recrutement des enseignants, celui des auditeurs de justice vient confirmer la clairvoyance et le leadership dont fait preuve le chef de l’Etat dans le recrutement des agents au profit de l’administration publique. Ces 02 concours se sont déroulés dans la transparence. Désormais à l’ère du Nouveau départ, les couches démunies croisent les bras, car elles savent que seule l’excellence est synonyme de réussite. Conformément à la vision du chef de l’Etat, il faut désormais prôner le mérite et non la médiocrité. Le président Patrice Talon s’est fait entourer d’une équipe constituée d’hommes avertis et rompus à la tâche. Bon nombre de Béninois font l’éloge du président Talon et de la chaîne intervenant dans le recrutement dont la pièce maitresse est le directeur du recrutement des agents de l’Etat. A les en croire, cet homme abat un énorme boulot bien qu’étant dans l’ombre. Grâce à lui, le dramatique chapitre des concours frauduleux où les familles et amis étaient bien avant les compositions déclarés admis, est définitivement fermée et c’est la transparence qui est la règle d’or dans la cité. De sources sûres, d’autres concours de recrutement des agents contractuels au profit du ministère des sports seront lancés dans ce mois.
Mathys et Nobimè, dans la dynamique de Talon
L’homme qu’il faut à la place qu’il faut. C’est ce qu’a compris le président de la République Patrice Talon en confiant la gestion de la fonction publique à AdidjatouMathys. Celle-ci, dans le même ordre d’idées que son mentor, a placé sa confiance en Alfred KokouNobimè, un habitué de la maison et pétri d’expériences pour le recrutement des agents. Un choix payant, car ce spécialiste en gouvernance accomplit à juste titre la mission qui lui est confiée. Sans tambour ni trompette, il ne ménage aucun effort pour donner la joie aux Béninois qui voyaient autrefois leur chance de réussite hypothéquée. Rigueur, abnégation et transparence sont les gages du trio Talon, Mathys et Nobimè.

Source :https://www.benintimes.info/societe/concours-de-recrutement-au-beninla-fraude-conjuree-sous-talon/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…