Partager ce Post

Société & Santé

Constitution d’un grand parti politique de la majorité présidentielle pour les élections à venir: HOUNGBEDJI N’EST PAS D’ACCORD MAIS FAIT SEMBLANT DE GOBER

Constitution d’un grand parti politique de la majorité présidentielle pour les élections à venir: HOUNGBEDJI N’EST PAS D’ACCORD MAIS FAIT SEMBLANT DE GOBER

Par Aboubakar TAKOU

HOUNGBEDJI N’EST PAS D’ACCORD MAIS FAIT SEMBLANT DE GOBER

Un grand parti pour une liste unique aux prochaines élections pour le compte de la mouvance présidentielle est une très bonne initiative. Elle permettra à la majorité présidentielle de s’éviter des pertes de voix. Et le président pourra drainer un bon wagon de députés à la prochaine législature pour faire exécuter son projet de société.

Seulement, l’initiative comporte bien en son sein un virus qui risque de le ronger de l’intérieur pour finalement engager son pronostic vital.

En effet, certains grands partis politiques, actuellement prêts à se dissoudre dans cette union, pourraient se rebiffer juste après les élections et ce à la première occasion.

Le Prd de maître Adrien Houngbédji, en dépit de toute la pression de l’honorable Ahouanvoèbla à s’en tenir à la dynamique du président Talon, ne tardera pas à devenir un problème dans ce grand ensemble tant rêvé. Qu’est-ce qu’Adrien Houngbédji a à vendre, au président Talon aussi bien pour sa survie que pour son existence en tant que patriarche politique ?

Sinon son Prd. De toutes évidences, le Prd ne pourra jamais tenir ce pari de dissolution dans un grand ensemble à moins que cet ensemble ne s’appelle PRD.

Il en sera de même pour les autres qui avaient un certain encrage dans leurs localités. Ainsi, tout comme l’Ubf et plus tard les Fcbe aujourd’hui en pleine déconfiture, ce grand ensemble rêvé par le chantre de la Rupture, ne pourra lui aussi survivre.

Rien n’est moins sûr, d’autant qu’après les législatives où les députés élus, dans la perspective de la présidentielle de 2021, sentiront le besoin, surtout si Talon n’est pas candidat à sa propre succession, d’aller se vendre chacun au candidat qui présente les prémices du vainqueur.

C’est pourquoi, il faut se demander s’il n’est pas plus avisé de penser plutôt à une coalition qui regroupera en son sein toutes les entités politiques que de rêver de la création d’un grand parti.

La balle est dans le camp de Patrice Talon qui joue son image de leader.
Le temps nous dira si tout peut toujours lui réussir.

Moi *Takou*, je suis ici en proie à ma petite galère telle que décidée par cette Rupture qui a fait Rompre toutes mes sources de revenus pour voir la suite,comme on le dit chez nous, la fin du haricot.

Source :https://www.facebook.com/takouaboubakar/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…