Partager ce Post

Sport & Culture

Construction du Musée Toussaint Louverture à Allada : La vérité sur une polémique inutile

Construction du Musée Toussaint Louverture à Allada : La vérité sur une polémique inutile

A Allada, le Programme d’action du gouvernement (Pag) est en souffrance. Les grands projets prévus pour être réalisés risquent de ne pas voir le jour malgré la mobilisation de la population. Et pour cause, l’ancien Maire Mathias Djigla ruse pour faire échouer un projet phare : le Musée Toussaint Louverture. Dans cette guéguerre, Mathias Djigla accuse injustement son successeur Michel Acléhinto. Mais ce dernier a tout le soutien du Conseil communal et de l’Agence nationale de promotion des patrimoines et du développement du tourisme (Anpt) qui pilote le projet.

La Commune d’Allada pourrait connaître des difficultés dans la mise en œuvre du Pag. L’ancien Maire Mathias Djigla anime une campagne d’intoxication pour retarder la réalisation de certains projets dans la cité des Adjahouto. Il conduit une fronde anti-développement et fait feu de tout bois pour affaiblir le Conseil communal dirigé par son successeur Michel Acléhinto, lui, très engagé derrière le Pag. L’un des grands projets du Pag, le Musée Toussaint Louverture, est au cœur d’une vaste et inutile polémique. Mathias Djigla, soutien indéfectible du candidat Lionel Zinsou lors de la présidentielle de 2016, multiplie sur le terrain ses actions pour s’opposer à ce projet estimé à plusieurs milliards de F Cfa. A Allada, entouré de quelques Conseillers communaux, il tente de retourner l’opinion contre le gouvernement en soutenant que c’est son projet qui a été volé. Selon lui, le lieu pourtant choisi par l’Anpt ne profiterait pas aux populations d’Allada.

Et pourtant, Michel Acléhinto pour le développement inclusif

Aujourd’hui, le Maire Michel Acléhinto est accusé à tort dans le dossier Toussaint Louverture. Les Conseillers manipulateurs tentent de lui coller des péchés qu’il n’a jamais commis. En réalité, Michel Acléhinto n’a imposé aucun domaine pour abriter ledit musée. C’est à la demande de l’Anpt que le Premier adjoint au Maire d’Allada et une équipe de ladite agence étaient sur le terrain pour identifier les zones pouvant accueillir le projet (Lire ci-contre un extrait de l’interview du gestionnaire du tourisme de l’Anpt). Plusieurs arrondissements (Togoudo, Allada centre, Sékou, Lissègazoun) avaient été explorés. L’Agence que dirige M. José Pliya a pu identifier à Lissègazoun des domaines capables d’accueillir le musée d’histoire. Des domaines que s’attribuent d’ailleurs le Chef d’arrondissement d’Allada centre. Lors d’une session extraordinaire du Conseil municipal, le CA d’Allada centre a pu déclarer que les domaines retenus par l’Anpt appartiennent à son arrondissement. Si ses déclarations sont avérées, le problème ne se pose même plus. Par ailleurs, il faut souligner que depuis le 27 avril dernier, plusieurs rencontres ont été organisées aussi bien à la Préfecture d’Allada qu’à l’Anpt pour dissiper ces divergences inutiles. Mais le Conseiller communal Djigla et ses compères continuent de semer la confusion dans le cœur et l’esprit des descendants d’Adjahouto. Lors de la dernière session extraordinaire du Conseil communal, il a révélé ses manœuvres dilatoires pour retarder le projet. Mais le Conseiller communal Djigla et ses compères continuent de semer la confusion dans le cœur et l’esprit des paisibles populations. Si lors d’une précédente session extraordinaire du Conseil communal d’Allada, Mathias Djigla et ses complices ont tenté de développer des manœuvres dilatoires pour retarder le projet. Néanmoins, la situation a pu bien évoluer cette semaine. En effet, le lundi 28 août dernier, le Conseil communal a adopté par une majorité écrasante le choix du domaine de Lissègazoun ; c’est donc ce site qui doit abriter le grand projet Toussaint Louverture. Le Conseil communal a ainsi désavoué Mathias Djigla et son groupe qui font dans l’intoxication à travers des conférences de presse et publications mensongères. Michel Acléhinto toujours déterminé à œuvrer pour le développement d’Allada ne compte pas, lui, s’attarder sur des détails. Il a exprimé ses reconnaissances au président Talon pour l’honneur fait à Allada. Du retour de son fructueux voyage au Canada, il a rassuré la population de sa volonté de travailler pour la paix, la concorde et le développement.

Source :http://www.benintimes.info/culture/construction-du-musee-toussaint-louverture-a-allada-la-verite-sur-une-polemique-inutile-2/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…