Partager ce Post

Société & Santé

CONTRACEPTION: DES CHERCHEURS DÉCOUVRENT UN MOYEN DE METTRE AU POINT LA PILULE MASCULINE

CONTRACEPTION: DES CHERCHEURS DÉCOUVRENT UN MOYEN DE METTRE AU POINT LA PILULE MASCULINE

Alors que des chercheurs marseillais travaillaient sur la leucémie, ils ont découvert une nouvelle piste prometteuse pour mettre au point la pilule contraceptive masculine.

Des chercheurs français du Centre de recherche en cancérologie de Marseille ont publié leurs travaux dans la revue Plos Genetics. « Le cœur de nos travaux consiste à comprendre si un défaut d’expression ou de régulation de certaines protéines présentes à la surface des cellules, comme la protéine JAM-C, explique l’évolution de cellules-souches du sang vers une forme cancéreuse », explique Michel Aurrand-Lions, responsable des recherches.

L’expérience a été réalisée sur des souris dépourvues de cette protéine. Les chercheurs ont remarqué que tous les mâles étaient devenus stériles. Ils ont exploré cette piste et ont découvert que la protéine JAM-C participait à la maturation des spermatozoïdes.

« La JAM-C est indispensable à l’étape de la polarisation qui donne un aspect de têtard aux spermatozoïdes », précise l’Inserm qui a repris l’étude. Cette protéine jouerait donc un rôle déterminant dans la spermatogenèse.

Les chercheurs ont ensuite découvert que cette protéine interagissait avec une autre appelée GRASP55. « En inhibant l’expression du gène GRASP55, nous avons de nouveau observé que les mâles étaient stériles », explique Michel Aurrand-Lions.

Les chercheurs sont arrivés à la conclusion qu’en empêchant l’interaction entre ces deux protéines, la maturation des spermatozoïdes pouvait être stoppée et ainsi rendre stériles des souris, et donc peut-être un jour des hommes.

Selon les chercheurs, trois molécules jouent ce rôle. Parmi elles, la graspine qui a permis le blocage transitoire de la spermatogenèse, associé à une bonne tolérance chez les souris. « Des molécules plus stables doivent maintenant être développées », tempère Michel Aurrand-Lions.

Mais le travail des chercheurs sur le développement de ces molécules s’arrête là. Ils ont repris leurs recherches sur la leucémie. D’autres équipes devront prendre le relais pour développer cette piste.

Source :http://www.ebenemagazine.net/contraception-chercheurs-decouvrent-moyen-de-mettre-point-pilule-masculine/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…