Partager ce Post

Société & Santé

Convocation de Parfaite de Banamè : les clarifications de l’avocat de la défense

Convocation de Parfaite de Banamè : les clarifications de l’avocat de la défense

Dans un entretien exclusif accordé à la rédaction de « Bénin Web Tv » le 21 septembre 2017, Maître Alain Orounla, avocat de la défense a apporté des clarifications sur la supposée audience de Parfaite, le dieu de Banamè au Tribunal de Porto-Novo sur le drame survenu en février 2017 au cours d’un rituel spirituel qu’elle aurait recommandé à ses fidèles. A en croire Alain Orounla, il n’y a pas eu d’audience contrairement à l’information donnée par la presse et relayée sur les réseaux sociaux.

Convocation de Parfaite de Banamè : les clarifications de l’avocat de la défense

Dans un entretien exclusif accordé à la rédaction de  » Bénin Web Tv  » le 21 septembre 2017, Maître Alain Orounla, avocat de la défense a apporté des clarifications sur la supposée audience de Parfaite, le dieu de Banamè au Tribunal de Porto-Novo sur le drame survenu en février 2017 au cours d’un rituel spirituel qu’elle aurait recommandé à ses fidèles.

« Il ne faut pas se fier forcement à ce qui se passe sur les réseaux sociaux. Il n’y pas eu d’audience. Moi j’étais à Porto Novo comme je m’y rends très souvent dans la semaine pour gérer le quotidien (…) Ce que la presse a annoncée, elle est seule à savoir d’où elle tient ces informations … » a déclaré l’avocat qui a expliqué que dans cette affaire, il n’y aura de procès que si l’instruction décide de renvoyer l’affaire devant le tribunal.

« Quand on dit instruction, ça veut dire investigation, ça veut dire enquête afin de savoir si les infractions soupçonnées sont établies ou peuvent être établies ou non, s’il y a lieu ou  non de renvoyer la connaissance du dossier à un tribunal afin de juger. Donc nous en sommes quand même assez loin parce que ce n’est pas parce que une information est ouverte qu’elle aboutit toujours à des renvois, à des jugements » a précisé Maître Alain Orounla. Selon lui, au stade actuel des choses, “personne ne reproche rien à personne d’autres que ceux qui sont déjà inculpés.”

« Il y a une cérémonie qui a été organisée, qui a appelé qu’on allume un certain nombre de bougie et qu’on mette de l’encens. Et dans le cadre de cette cérémonie, (…) on a enregistré des décès. C’est un drame déploré (…)  à tous les niveaux. Et il ne peut y avoir de manière incontestable de lien de causalité entre la cérémonie qui a été organisée (…) et les décès enregistrés (…) Les décès par asphyxie, ou dû au monoxyde de carbone, il faut aller l’établir et c’est un débat qui aura lieu tout au long de la procédure si on le veut bien » a-t-il expliqué.

Maître Alain Orounla a pour finir fait savoir que les autorités veulent regarder de plus près ce qui s’est passé la nuit du drame et quand elles auront acquis la conviction que personne n’a jamais cherché à attenter à la vie de l’autre ni volontairement, ni par imprudence, on peut s’orienter vers tout autre chose qu’un jugement. « Donc il faut que nous restions calmes et que nous ne devancions pas les événements », a-t-il souhaité.

Source :https://beninwebtv.com/2017/09/convocation-de-parfaite-de-baname-clarifications-de-lavocat-de-defense/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…