Partager ce Post

Société & Santé

Côte d’Ivoire: une fillette de 8 ans violée par un instituteur de 45 ans (les faits)

Côte d’Ivoire: une fillette de 8 ans violée par un instituteur de 45 ans (les faits)

En Côte d’Ivoire, dans la localité de Duekoué, une petite fille a été abusée sexuellement à plusieurs reprises par un instituteur. Une affaire qui laisse tout le pays sous le choc.

Justine, âgée de seulement 8 ans, est écolière en classe de CM1 (cour moyen première année). Elle a été violée par Yao Fulgence Boukan, 45 ans, instituteur et directeur de l’EPP Guitozon1, qui d’ailleurs, a reconnu les faits. Selon les médias locaux, c’est le grand-père de la fillette, lui aussi instituteur dans une autre école, qui a constaté de curieux symptômes chez sa petite fille ; fièvre nocturne, manque d’appétit et amaigrissement inquiétant, des signes que ce dernier assimilait à un début de paludisme qu’il a commencé à traiter. Aucune amélioration constatée, Gueu Gba, le grand-père, va donc demander à son épouse de questionner leur petite-fille. Avec donc la grand-mère de Justine, sa maman a procédé à son interrogatoire.

La révélation

Le site Koaci rapporte qu’à leur grande surprise, tout va basculer le samedi 1er septembre dernier pour cette famille. Sur insistance de sa grand-mère, Madeleine, qui interroge la fillette en privé, Justine fait la terrible révélation.

 « Grand-maman, quand vous m’envoyez chercher de la glace chez Tonton Boukan, il abuse de moi. Il m’a fait ça trois fois », décrit-elle aux deux dames. Les femmes n’en croient pas leurs oreilles. Elles vont donc faire le point au grand-père de la fille. Ce dernier n’a pas hésité à amener Justine à l’hôpital pour un contrôle. Les tests confirment que la jeune Justine a fait l’objet d’un abus sexuel à répétition. Joint par les médias locaux, Gueu Gba, le grand-père de la fillette dit avoir déposé une plainte au commissariat de police de Duékoué avec, en appui, un certificat médical.

La justice prend le relais   

Convoqué par les forces de police, l’instituteur violeur, Yao Fulgence Boukan a répondu à la convocation et a été auditionné par les éléments du commissariat de Duékoué qui ont conclu d’une garde à vue de Boukan. « Depuis l’hôpital de Duékoué, hier dimanche 9 septembre, « maman Madeleine », la grande-mère de la fillette violée, a lancé un appel à la première dame et à la ministre de l’éducation nationale pour que les frais de soin puissent être pris en charge par ces dernières », indique koaci. Le média informe que ce lundi, la petite Justine a été transférée à l’hôpital mère-enfant de Bingerville pour y recevoir de meilleurs soins.

En attendant, le violeur présumé qui est passé aux aveux, restera en garde à vue pour les besoins d’autres enquêtes et pourrait finir directement en prison avant un éventuel procès pour déterminer la sanction appropriée. Notons qu’en Côte d’Ivoire, la loi punie ce genre de crime très sévèrement et donc Yao Fulgence Boukan risque, s’il est jugé coupable, jusqu’à 20 ans de prison et la fin de sa carrière.

Source : https://beninwebtv.com/2018/09/cote-divoire-une-fillette-de-8-ans-violee-par-un-instituteur-de-45-ans-les-faits/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…