Partager ce Post

Société & Santé

DAAGBO ET LES DAAGBOVI DEVRAIENT AUSSI FÊTER LE 10 JANVIER NON ?

DAAGBO ET LES DAAGBOVI DEVRAIENT AUSSI FÊTER LE 10 JANVIER NON ?

Si un jour je devrais quitter la religion musulmane (importée), par amour pour nos religions locales, je dois aller droit à Gbanamè. C’est aussi le fruit du génie béninois comme le ORO, le COUVITO, le LÈGBA et j’en passe.

Ce qui sous entend que le 10 janvier est aussi en dépit de la tension artificielle entre les DAAGBOVI et les prêtres Vodoun, la fête de DAAGBO.

Toute interprétation contraire serait vanité. L’invention de Gbanamè est locale et est rattachée à un dieu local en la personne physique de dame Parfaite alias DAAGBO.

Donc les DAAGBOVI réfléchis ne devraient même pas attendre une consigne avant de se mettre dans la danse à partir de ce soir pour célébrer ce qui colle au Bénin.

On peut me reprocher un certain blasphème mais il sera difficile pour mes amis DAAGBOVI de contre-attaquer ma logique qui tient d’une évidence cartésienne, pythagoricienne et même du syllogisme.

Lequel syllogisme est un raisonnement logique en trois étapes : on énonce deux propositions dont on déduit une troisième. Si le 10 janvier est la fête des religions endogènes, locales. Gbanamè étant un truc de chez nous avec un dieu de surcroît béninois, alors, cet imbécile heureux de *Takou* dit que le 10 janvier est aussi la fête des Gbanamènois.

Voilà qui défie le raisonnement de tous les cardinaux de l’Église de DAAGBO.

C’est *Takou*. Je m’ennuyais puisqu’il n’y a pas de parution demain et fallait tuer le temps avec cette  » VIRGULE » pour m’amuser avec les nerfs des DAAGBOVI au profit de mon papa, le catholique romain Patrice Talon. Qui sait si un gombo ne va pas tomber pour la fête.

Oscar Bravo aux secours ohhh !!!! Vilain *Takou*dans ses délires après cette pâte du midi. Merci Gi.

J’oubliais, Béninois pas trop gentils, créatures peu croyantes. Si vous pensez pourvoir me « mélanger » avec *dieu* à cause de ma petite « virgule » ci, vous vous trompez et vous foutez le doigt dans l’œil jusqu’aux orteils. DAAGBO est la troisième femme dont je suis bougrement amoureux après tata Rosine Soglo, tata Claudine Talon. Gi même sait que là c’est la league des champions (championnes). Elle ne joue que dans championnat local à Gbodjè . Lol

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…