Partager ce Post

Politique / Société & Santé

 » Dangote Aliko et Olusegun Obasango crée Club Afro-Champions économiques africains « 

 » Dangote Aliko et Olusegun Obasango crée Club Afro-Champions économiques africains « 

Aliko Dangote, PDG du groupe éponyme et président du club AfroChampions. A l’initiative de l’AfroChampions, une plateforme d’échanges portée par des chefs de grandes entreprises et des personnalités politiques du Continent, plusieurs multinationales africaines se son engagées à promouvoir l’intégration africaine. Lors de la rencontre qu’ils viennent de tenir à Lagos sous l’égide du milliardaire nigérian Aliko Dangote, une nouvelle plateforme a été lancée afin d’appuyer l’Union africaine, mais aussi de favoriser l’émergence d’entreprises championnes en Afrique pour favoriser la transformation économique et donc le développement des pays africains.

Les multinationales africaines s’engagent en faveur de la transformation économique du continent et surtout pour promouvoir l’intégration africaine. C’est en tout cas l’un des principaux faits ayant sanctionné la rencontre à Lagos de d’Afrochampions qui a réunit les dirigeants des principales entreprises africaines provenant de 13 pays à l’initiative du milliardaire Aliko Dangote, PDG du groupe éponyme et président du club.

A cette occasion a été lancé le Club AfroChampions, qui se veut une plateforme d’échanges mobilisant les multinationales africaines afin d’accélérer l’intégration économique du Continent. Plusieurs personnalités de haut rang du Continent ont assisté à l’évènement, notamment Yemi Obasinjo, le vice-président du Nigéria, Thabo Mbeki, ancien président de l’Afrique du Sud et président de l’Initiative AfroChampions et Olusegun Obasanjo, ancien président du Nigéria.

Selon les organisateurs de la rencontre, la réunion inaugurale a servi de cadre pour les participants de se pencher sur deux chantiers stratégiques pour l’émergence du contiennent. Le premier visait à rassembler les recommandations des multinationales africaines pour mettre en place la zone de libre-échange panafricaine, «Continental Free Trade Area». Par la suite, ces recommandations feront l’objet d’une contribution officielle destinée à l’Union africaine lors de son round de janvier prochain. L’UA était d’ailleurs représentée à l’évènement par son commissaire en charge du Commerce et de l’Industrie, Albert Muchanga, et les premiers débats qui ont été tenus ont justement concerné la levée des formalités de visas et la facilitation du commerce entre les Etats africains.

Le second chantier sur lequel a porté la rencontre des dirigeants d’entreprises africaines de Lagos, c’est la rédaction d’une «Charte des AfroChampions». Il s’agit d’un document visant à définir la contribution des multinationales africaines au développement du Continent. «En choisissant de travailler avec les écosystèmes locaux, en soutenant des projets d’infrastructures, en accompagnant l’industrialisation du continent et son entrée dans l’ère digitale, les champions économiques africains peuvent en effet avoir un rôle stratégique», a détaillé le communiqué publié à la fin de la rencontre.

«Nous avons choisi de travailler sur des questions intéressant tous les Africains. La zone de libre-échange africaine nous donnera la possibilité de voyager et de travailler facilement dans tout le Continent. C’est aussi la création de chaînes de valeur régionales, intégrant les PME et développant de nouvelles compétences dans nos pays», a expliqué Aliko Dangote.

« La Charte des AfroChampions, elle, est un engagement des multinationales africaines pour mieux investir en Afrique, dans des projets à fort impact économique et social. Notre première responsabilité est d’assurer des perspectives et des emplois à notre jeunesse. J’ai été très heureux de constater le consensus sur ce sujet et j’espère bientôt voir de nombreux autres dirigeants d’entreprises signer cette Charte», a également ajouté Dangote.

Des champions économiques africains

Selon les initiateurs de l’évènement, l’émergence de multinationales africaines et leurs activités transfrontalières contribuent de manière significative à l’intégration africaine, en accélérant les investissements intra-africains et la création de chaînes de valeur régionales. L’Initiative AfroChampions est donc conçue pour soutenir le développement des champions économiques africains et les aider à transformer l’Afrique et vise également à faciliter les évolutions stratégiques permettant aux champions africains de devenir des géants mondiaux. «Nous avons évoqué le rôle que les multinationales africaines peuvent avoir en tant qu’ambassadeurs du Continent et de ses talents ou encore les moyens de mieux travailler avec le secteur public, et c’est précisément cette dynamique de dialogue que nous voulons mettre en place», s’est réjoui à juste titre Edem Adzogenu, membre du comité exécutif de l’Initiative.

Pour rappel, l’Initiative AfroChampions qui est basée à Accra au Ghana rassemble différents projets et partenariats public-privé mobilisant les institutions et ressources africaines, afin de faciliter l’émergence de champions économiques africains, à l’échelon du Continent et au-delà. Elle est pilotée par l’Organisation AfroChampions, qui a été lancée par le cabinet de conseil Konfidants, lancé par Thabo Mbeki et Aliko Dangote.

Source :https://web.facebook.com/groups/619326708174502/permalink/1498080200299144/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…