Partager ce Post

À la Une

De son exil, Léhady Soglo parle de l’inondation à Cotonou et indique le chemin au gouvernement.

De son exil, Léhady Soglo parle de l’inondation à Cotonou et indique le chemin au gouvernement.

Depuis les dernières pluies dans la ville capitale économique du Bénin, les eaux disputent les espaces avec les populations de Cotonou. Une situation cyclique qui s’est accentuée cette année du fait du statu quo qui s’observe dans le conseil municipal. Observateur lointain de la situation qui prévaut à Cotonou, le Maire révoqué donne de la voix et tacle le gouvernement.

Léhady Soglo, l’ancien Maire de Cotonou suit de loin la situation de la ville pour laquelle il a été élu administrateur avant de voir son mandat raccourci par le gouvernement du président Patrice Talon. Dans un post publié sur sa page Facebook, le président du parti de la Renaissance du Bénin a peint la situation actuelle de la ville qui selon lui est abandonnée par les princes actuels.

Dans sa publication, le Maire révoqué de Cotonou s’offusque du fait que les partisans du pouvoir en place tentent de cacher leur incapacité à faire face à la gestion de la ville en cherchant comme bouc émissaire sa personne. Il s’insurge contre le fait qu’on veut faire croire que c’est parce qu’il a détourné les ressources allouées à l’assainissement de la ville que les populations sont actuellement sous l’emprise de l’inondation.

La triste réalité, affirme l’ancien Maire de Cotonou est que la ville est sous l’eau parce que les autorités actuelles n’ont aucune stratégie et de méthode en matière d’assainissement. A défaut d’innovation, affirme le Maire Léhady Soglo, les autorités actuelles pourraient tout au moins recourir au programme 3CI qui réduisait au moins l’impact de l’eau dans la ville. Il les invite donc à s’y atteler au lieu de chercher des boucs émissaires. Lire ci-dessous, la publication du Maire Léhady Soglo

Le Maire Léhady Soglo sur l’inondation à Cotonou

Cotonou est à nouveau sous les eaux !!!

Une saison pluvieuse commence à peine, que déjà la ville offre des allures d’une cité abandonnée, livrée à elle-même et noyée sous les eaux.
Dans une certaine presse , à la solde de la rupture ,la cible toute trouvée pour faire diversion est Lehady Soglo, le maire élu que le pouvoir à fait débarquer de son poste en toute illégalité depuis plus de (01)an.
À l’occasion une nouvelle infraction a même été inventée à savoir le détournement par Lehady Soglo des milliards destinés à l’assainissement de la ville.
Une infraction qui curieusement semble avoir échappé au gouvernement au moment où il cherchait des raisons pour orchestrer son putsch à l’hôtel de ville de Cotonou ,et dont se rappelle subitement “sa presse”.
La triste réalité est que Cotonou est sous l’eau actuellement à cause de l’absence de stratégie et de méthode en matière d’assainissement depuis les dernières pluies.
Tous les cotonois sont témoins du fait que les caniveaux ne sont plus curés, que les rues sont laissées à la merci des ordures ménagères et des déchets de toutes sortes.
Tout le programme d’assainissement de la ville se limite à la propagande politique autour d’un projet dit d’asphaltage toujours à l’étape des bonnes intentions plus d’un an après les effets d’annonce.

Autrefois, le programme 3CI permettait justement d’anticiper l’approche de la saison pluvieuse et d’en minimiser les dégâts.
Ainsi, les populations pouvaient compter sur ce programme d’urgence, nullement destiné à empêcher les inondations et en éradiquer tout les dégâts , mais pensé pour rendre ses effets moins dramatiques que ce qui s’observe actuellement.
Grâce au programme 3 CI les abords des écoles, des centres de santé, des centres sociocommunautaires et des bâtiments administratifs étaient asséchés.
Les opérations de dragage d’eaux, d’ouvertures de tranchées, de rechargements de voie étaient visibles dans les zones les plus atteintes par les inondations.
Bref les cotonois étaient assistés dans leur détresse par la présence constante des élus et des agents des services techniques.
Tout cela était possible grâce aux maigres ressources de la ville, et généralement sans le moindre soutien de l’État central alors que la solution à ce défi demande une réponse concertée et une synergie d’action de la part de tous les acteurs.

C’est donc à juste titre, que les cotonois acceptent de moins en moins les dégâts actuels causés par les inondations , malgré les moyens considérables annoncés par le gouvernement dans le cadre de l’asphaltage et du fameux projet dit du “grand Nokoue” dont personne ne voit encore la manifestation après deux années d’exercice.
Il n’est pas superflu de rappeler que ce sont mes réserves relatives à ce projet qui ont accéléré les événements que vous connaissez tous.
La question que tout bon esprit devrait se poser est celle de savoir comment l’ancienne équipe municipale parvenait à tenir sans aucun soutien extérieur? là où les actuels maîtres de la ville ont étalé leur incapacité malgré le soutien de la préfecture, du gouvernement à travers son ministère du cadre de vie et son projet asphaltage?
La preuve est désormais établie , n’en déplaise à la presse “révélée “ et aux esprits chagrins que l’objectif de la tragédie vécue à la municipalité de Cotonou n’est pas le mieux être des citoyens. Elle est plutôt le fruit des caprices d’un prince en quête de puissance et de vengeance.
Certains feraient mieux de se mettre au travail pour le bien être des béninois,plutôt que de passer leur temps à chercher des boucs émissaires; c’est la seule priorité du moment qui vaille.
Le temps , sera notre allié et aucune falsification de la vérité ne prospérera éternellement.

Léhady Soglo

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…