Partager ce Post

Non classé

Décès de Karl Lagerfeld: Choupette, son unique héritière déjà en difficulté

Décès de Karl Lagerfeld: Choupette, son unique héritière déjà en difficulté

Le monde entier a appris mardi 19 février 2019, la mort du couturier Karl Lagerfeld. Après cette annonce, de nombreuses célébrités ont alors tenu à lui rendre un dernier hommage. Sur les réseaux sociaux, les « au revoir » se multiplient, mais selon des indiscrétions, Choupette pourrait devenir l’héritière de Karl Lagerfeld.

Le regretté célèbre couturier, Karl Lagerfeld avait fait connaître son intention de faire profiter son chat birman d’une part de sa fortune. C’était en 2015 sur «Le Divan» de Marc-Olivier Fogiel. “Elle a sa propre petite fortune, c’est une héritière» avait il évoqué.

En effet, le chat birman possède un compte bancaire à son nom. Mais, pourra t-elle légalement devenir héritière de son maître? En France, il est interdit de désigner un animal comme héritier sur son testament, car, au sens de la loi, l’animal n’existe pas en tant que personne physique et juridique. Par conséquent, Choupette ne pourra pas devenir l’héritière du célèbre couturier. Toutefois, Choupette, déjà «riche» de quelques publicités, avec une fortune estimée à plusieurs millions d’euros, ne sera donc pas directement l’héritière du grand couturier, résident français indique lefigaro. D’après nos confrères, en cas d’application du droit allemand, une telle action deviendrait réalisable.

D’autres solutions alternatives…

Comme alternatives, une personne morale, à savoir une association ou encore une fondation, peut très bien recevoir un legs ou un héritage. Ainsi, une association de protection animale pourrait par répercussion en faire profiter l’animal désigné comme «héritier» par le donateur. Mieux, Karl Lagerfeld pourrait même avoir créé sa propre fondation, qui aurait notamment pour mission de s’occuper de son chat. Il peut désigner le prochain propriétaire de l’animal, qui héritera de certaines richesses pour assurer le confort de l’animal jusqu’à la fin de ses jours. Une alternative déjà envisagée par Karl Lagerfeld qui précisait en 2015, toujours sur «Le Divan»«S’il m’arrive quelque chose, la personne qui s’en occupera ne sera pas dans la misère».

Karl Lagerfeld n’est pas le seul a légué une partie de sa fortune à son animal. Comme lui, la comtesse allemande Karlotta Liebenstein a légué 373 millions de dollars (328 millions d’euros à son berger allemand. L’autre cas notable est l’animatrice et productrice de télévision Opra Winfrey. Elle a légué 30 millions de dollars (27 millions d’euros) à ses cinq chiens, soit un peu plus de cinq millions d’euros par tête.

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…