Partager ce Post

Société & Santé

En prélude au colloque international sur l’histoire du Danxomè : Les organisateurs lèvent un coin de voile sur les grandes lignes

En prélude au colloque international sur l’histoire du Danxomè : Les organisateurs lèvent un coin de voile sur les grandes lignes

L’université d’Abomey-Calavi abrite deux jours de colloque international sur l’histoire du Danxomè et la traite négrière. Placé sous le thème « Du Danxomè au Bénin à l’aune de la traite négrière : circulations et productions cultu (r) elles dans l’Atlantique sud », cette rencontre internationale de réflexion se déroulera les jeudi 19 et vendredi 20 octobre 2107 à l’amphi Idriss Déby Itno de l’université d’Abomey-Calavi. En prélude à l’activité les enseignants organisateurs ont jugé important de mettre la puce à l’oreille de l’opinion publique. Pour cela, une conférence est tenue hier, mercredi 18 octobre 2017 à la place du souvenir, ex place des martyrs de Cotonou, pour présenter aux médias les tenants et aboutissants du travail scientifique qui se prépare. Il s’agit d’une rencontre qui va rassembler surtout les doctorants qui présenteront les résultats de leurs travaux de recherche sur la question. Pour l’anthropologue de l’Institut de recherche pour le développement, Kadya Tall, membre du comité d’organisation, l’idée de ce colloque est parti du projet ‘’Atlantique sud’’ qu’elle pilote elle-même. C’est un projet interdisciplinaire qui s’occupe des processus patrimoniaux contemporains à l’œuvre dans l’espace Atlantique sud.« Je considère que cet espace a fait rencontrer des gens d’Afrique avec des européens qui ont colonisé le nouveau monde et que la traite Atlantique a produit une culture qui s’est répandue tant en Afrique comme sur le continent américain et qui s’est développée d’une certaine manière », souligne Kadya Tall pour situer clairement l’opportunité de ce colloque qui abordera dans un ensemble ce pan de l’histoire du Danxomè qui reste encore loin d’être effacé des mémoires. « Lorsqu’en évoquant cette histoire, on parle du syncrétisme, moi je dis que la traite négrière a configuré les cultures tant en Afrique qu’au Brésil », va-t-elle mentionner pour suggérer que le débat reste encore bien ouvert et que ce colloque sera une occasion franche pour que chacun étale ses points de vue. Sur le plateau des différentes conférences, il y aura des anthropologues, des historiens, des historiens de l’arts et bien d’autres enseignants chercheurs pour décortiquer cette thématique. Les échanges et les réflexions seront donc d’une richesse vitale et la présence de toutes les têtes pensantes y sont vivement sollicitées.

Source :https://www.benintimes.info/culture/en-prelude-au-colloque-international-sur-lhistoire-du-danxome-les-organisateurs-levent-un-coin-de-voile-sur-les-grandes-lignes-2/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…