Partager ce Post

À la Une / Politique / Société & Santé

En visite au Vatican, Patrice Talon règle une fois pour toute, la polémique sur l’église de Banamè

En visite au Vatican, Patrice Talon règle une fois pour toute, la polémique sur l’église de Banamè

En marge du tête à tête que le chef de l’Etat béninois, le président Patrice Talon a eu dans la matinée de ce  vendredi 18 Mai 2018 avec le Pape François, ce dernier a été interviewé sur radio-vatican par le père Jean pierre Bodjoko où la question de l’église de Banamè était au cœur des discussions.

Interrogé sur le phénomène de Banamè qui « duplique » l’Eglise catholique avec la nomination de pape, de cardinaux et d’évêques, le chef de l’Etat béninois le chef de l’Etat s’est montré assez diplomatique pour ne pas se mettre en travers de la loi fondamentale du pays qui fait du Bénin un pays laïc où chacun librement peur exprimer sa foi. Il déplore néanmoins ce qui se passe dans son pays en tant que chrétien catholique romain mais en tant que président de la République, il n’est pas de sa compétence d’opiner sur les questions relatives à la foi  de sa population pour éviter des affrontements et des conflits inter religieux.

« Oui en tant que chrétien catholique, je peux déplorer l’évolution des églises qui peut entraîner certaines confusion mais en tant que président de la République j’ai le devoir de protéger toutes les confessions religieuses et tous les courants religieux et j’essaie de satisfaire cette mission en faisant de mes propres intérêts d’appartenance à une religion. Ce n’est pas facile; mais nous agissons pour éviter les conflits , les affrontements de sorte que chacun puisse vivre sa foi en respectant l’autre. » a d’abord signifié Patrice Talon avant de poursuivre, « je sais ce que vous êtes entrain de dire, c’est ce, je ne sais pas s’il faut appeler ça un schisme au sein de l’Eglise catholique béninoise parce que ceux dont vous parlez proviennent de l’Eglise catholique. Ce sont des choses qui relèvent de l’histoire des religions. Notre rôle est de veiller à ce que cela n’entraîne pas des affrontements. »

Ainsi, le président Patrice Talon confirme une fois de plus son appartenance à l’Eglise catholique Romaine. Sur la question de savoir ce qu’il pense d’une vidéo de la mission de Banamè qui estime que l’église catholique romaine est entrain de lui voler un fils, le président Patrice Talon dit que c’est un honneur pour lui qu’il soit réclamé par tous les fils du Bénin. « Je m’en réjouis, j’aimerais bien être le fils de tous les béninois, de toutes les confessions, de tous les courant religieux y compris même ceux qui font compétition. Je suis né chrétien catholique, je vis ma foi, je suis pratiquant; mais il se fait que je suis président de la République, je suis le président de tous les béninois et certains ont cru à mon programme politique, qui ont soutenu, ont voté pour moi et ont espoir que j’agirai pour le bien-être de tout le monde. Si chaque béninois peut se reconnaître en moi, cela doit me réjouir puisque moi je me reconnais en chaque béninois » conclut-il sur le dossier Banamè.

Source: https://beninwebtv.com/2018/05/en-visite-au-vatican-patrice-talon-regle-une-fois-pour-toute-la-polemique-sur-leglise-de-baname/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…