Partager ce Post

Société & Santé

Entre le Bénin et la Touraine; Ibrahim Salami, la fierté d’une nation…

Entre le Bénin et la Touraine; Ibrahim Salami, la fierté d’une nation…

Ibrahim Salami, un nom qui ne passe inaperçu dans le milieu judiciaire tant au Bénin qu’à l’extérieur.

En dehors de ce monde judiciaire où il a instauré une réputation respectable pour les causes qu’il défend aux côtés du peuple, Ibrahim Salami, Professeur de son état ne rate aucune opportunité pour s’exprimer sur les grandes problématiques juridiques au Bénin. Le Cames devient son univers d’où il vient de décrocher le grade le plus élevé: professeur titulaire. Parcours du célèbre Professeur Ibrahim Salami, de la Touraine, une des anciennes provinces de France au Bénin, son pays natal. Un cursus digne d’un homme combatif, des expériences inégalables et surtout de dignes fonctions occupées.

C’est le site internet du cabinet qui porte son nom qui plante le décor de ce brillant homme que nous découvrons une nouvelle fois. Avant sa brillante réussite au 15ème Concours d’Agrégation du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur, M. Ibrahim D. SALAMI, a préalablement occupé les fonctions de Chef du département de droit public à l’Université d’Abomey-Calavi. Depuis son agrégation son parcours universitaire s’est accéléré. Elu Vice-Doyen de la Faculté de Droit et de Sciences Politiques en 2012, il crée dans la même vague le Centre de Droit Administratif et de l’Administration Territoriale, qu’il dirige et au sein duquel il crée et coordonne les activités de trois Masters «Administration des collectivités locales», «Marchés publics et partenariats publics-privés» et «contentieux publics et privés».

Un brillant parcours qui ne laisse personne indifférent et qui conforte l’éminent ProfesseurIbrahim Salami qui arborera fièrement désormais le grade le plus élevé décerné par le Cames.
Depuis le professeur HOLO, aucun béninois n’a accédé à ce grade. Le CAMES a donné un successeur scientifique au professeur HOLOIbrahim David Salami est à ce jour le seul professeur titulaire en droit public au Bénin. Ce qui frappe chez qui l’approche c’est qu’il est un homme humble, accessible et profondément croyant qui est conscient de ce que Allah lui a fait grâce.

Il ne rate aucune occasion de louer la Baraka qu’il tient selon lui de Dieu et de sa mère…

La pertinence des analyses et la rigueur juridique de l’homme ont tôt fait de le propulser au devant de la scène faisant de lui un des analystes politiques les plus demandé du Paysage Audiovisuel Béninois.

Ces derniers mois, l’ancien étudiant de l’Université François Rabelais de Tours en France s’est fait l’un des plus farouches défenseurs de la constitution béninoise contre la révision voulue par le président Patrice Talon.

Un cursus exemplaire

Novembre 2011 : Lauréat de la 15è session du concours d’agrégation du CAMES (section droit public).

2000-2005 : doctorat de droit public – Université François Rabelais de Tours (France)
Thèse soutenue le 31 janvier 2005: « La protection de l’Etat de droit par les cours constitutionnelles africaines. Analyse comparative des cas béninois, ivoirien, sénégalais et togolais » – mention « très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité »
Directeur de recherche : M. le professeur Jean ROSSETTO.

2005 : Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat (CAPA). Ecole Régionale de Formation de Poitiers. France.

1998 – 1999 : DEA de droit public : Mémoire sur « La justice constitutionnelle au Bénin » – mention assez bien, troisième de la promotion – Université François Rabelais de Tours.
1997 – 1998 : Maîtrise de droit public – Université François Rabelais de Tours. Mémoire de droit administratif : « Le socialisme municipal en France ».

1996 – 1997 : Licence de droit – Université François Rabelais de Tours.

1994-1996 : Diplôme d’Etudes Universitaires Générales (DEUG), Université François Rabelais de Tours.

1992-1993 : Baccalauréat A1, Lettres et Philosophie.

Des expériences inédites

2017: Organisateur du Concours international en droit international Charles-Rousseau au Bénin.

2012 : Directeur du Centre de Droit Administratif et d’Administration Territoriale.

2012 : Créateur et responsable de plusieurs Masters.

2011-2012 : Membre de la Commission chargée d’élaborer les projets de lois pour le compte de l’Etat béninois.

2009-2011 : Chef élu du département de droit public de la Faculté de droit et de science politique de l’Université d’Abomey-Calavi.

2012: Vice doyen de la Faculté de droit et de science politique de l’Université d’Abomey-Calavi.

2010 : Sélection, formation et direction de l’équipe d’Abomey-Calavi à la dix-neuvième session du Procès simulé des droits de l’homme tenue à Cotonou du 04 au 09 octobre 2010: Equipe finaliste et Prix du meilleur plaideur d’Afrique francophone.

Depuis 2007 : Enseignant de droit public à l’Université d’Abomey – Calavi.

2004 – 2006 : Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER) en droit public à l’Université de Tours (2 ans).

Source : http://www.afriqualite.com/fr/article/3-societe/10-benin/1385-entre-le-benin-et-la-touraine-ibrahim-salami-la-fierte-dune-nation

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…