Partager ce Post

Société & Santé

FESCUAO 2017 : Des jeunes veulent s’impliquer dans l’atteinte des ODD dans l’espace CEDEAO

FESCUAO 2017 : Des jeunes veulent s’impliquer dans l’atteinte des ODD dans l’espace CEDEAO

C’est parti pour la 14ème édition du Festival Scientifique et Culturel des Clubs UNESCO Universitaire de l’Afrique de l’Ouest (FESCUAO). Du 16 au 25 août 2017, Ouagadougou va vibrer au rythme de cette grand-messe à laquelle prennent part, plus de 400 étudiants venus de l’espace CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest). Ce samedi 19 août 2017 à Ouagadougou, a eu lieu la cérémonie d’ouverture.

« Rôle et responsabilité des jeunes dans l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD) dans l’espace CEDEAO », c’est sous ce thème que se tient le 30e anniversaire et la 14e édition du FESCUAO au pays des hommes intègres après la 13e, en Côte d’Ivoire. Ce sont plus de 400 étudiants du Bénin, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Togo et bien entendu du Burkina qui prendront part à cet évènement éducatif, culturel et d’intégration sous régionale.

Car, faut –il le rappeler, ce festival, né d’une rencontre à Ziniaré en 1987 lors d’un camp chantier international de reboisement, a pour mission de contribuer à la promotion de l’unité et de l’intégration africaine par le biais de la science et de la culture. Dix jours durant, ces jeunes vont échanger sur plusieurs sujets en rapport avec le thème à travers des conférences et des panels.

A cela, se grefferont plusieurs autres activités tels des prestations artistiques et un carnaval. Il faut également noter qu’un village du FESCUAO avec un espace de stands d’exposition des objets d’art et de tourisme ainsi qu’une nuit de l’intégration à la maison du peuple seront au rendez-vous.

Le Secrétaire général du FESCUAO, Steve AklessoTebie, est revenu au cours de son allocution sur l’objectif global de ce festival qui est de contribuer à la promotion de l’unité africaine par le biais des idéaux de l’Unesco en milieu universitaire et au renforcement de la participation de la jeunesse scolaire et estudiantine au processus de paix et de développement. A l’en croire, les énormes défis auxquels notre continent fait face, seule une jeunesse consciente peut l’aider à les relever.

« L’Afrique rencontre d’énormes défis qu’elle doit relever avec une jeunesse consciente. Ces défis ne peuvent être relevés que dans l’unité, la cohésion et la compréhension mutuelle. En cela, le FESCUAO est un véritable outil qui favorise, à n’en point douter, la découverte de l’autre et le brassage culturel. En somme, le FESCUAO est une noble école de la vie qui mérite d’être fréquentée », foi du SG du festival.

Quant au Secrétaire général du ministère en charge de l’enseignement supérieur, Urbain Couldiaty, il a félicité ces jeunes pour le rôle d’apaisement qu’ils jouent dans les différentes universités à travers la sensibilisation des acteurs de dialogues, à la tolérance et à la promotion du civisme et de la citoyenneté sur les campus.

En retour, il leur a confié que son département ne ménagera aucun effort pour les soutenir dans leurs actions. « Pour ma part, mon département ne managera aucun effort, pour soutenir l’action de votre organisation, et au-delà, promouvoir la création et l’animation des clubs UNESCO à travers tout le Burkina au sein des universités publiques et privées. Cela en vaut la peine », a-t-il dit en guise de conclusion.

Source : http://lefaso.net/spip.php?article78938

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…