Partager ce Post

À la Une / Société & Santé

Fondation AHR de Nathanaël Koty : deux années de philanthropie au profit des couches défavorisées

Fondation AHR de Nathanaël Koty : deux années de philanthropie au profit des couches défavorisées

Le président de la Fondation Assistance and Human Rights (AHR) Nathanaël Koty a célébré du mardi 5 au samedi 9 juin, ses deux années d’existence à travers une série de tournées dans le pays. Procédant au bilan des réalisations de la Fondation, il a lancé la construction d’infrastructures socio-communautaires et l’inauguration de plusieurs ouvrages.

En deux années seulement, les actions que mène la Fondation AHR au profit des couches vulnérables dans l’ensemble du Bénin parlent d’elles-mêmes. Il s’agit de la construction du premier CEG d’Atrokpocodji entièrement financé et équipé, la mise à disposition de motos aux conducteurs de zémidjan (taxis-motos), l’octroi des microcrédits à taux zéro (0%) de remboursement pour l’autonomisation des femmes dans la vallée de l’Ouémé. Ce n’est pas tout. Il a fait des dons d’une table d’accouchement nouvelle génération et pleins d’autres matériels et d’équipements médicaux à l’hôpital Chu-mel (ex homel) à Cotonou pour faciliter l’accouchement aux femmes, d’importantes quantités de poches de sang offertes à plusieurs hôpitaux sur le territoire national à travers  » l’opération zéro décès d’enfants pour défaut de sang ».

Pour permettre aux enfants de la commune d’Allada de ne pas rater les examens de fin d’année pour défaut d’actes de naissance, la Fondation AHR a procédé à la délivrance d’actes de naissance à 500 écoliers en classe d’examen issus des familles démunies. Il y a également eu la campagne nationale de dépistage des cancers du col de l’utérus et des seins à travers l’opération  »femmes en bonne santé, gage d’un développement durable ».  Dans ce cadre, plus de 7000 femmes ont été prises en charge gratuitement au plan national et celles qui sont porteuses des pathologies ont été soignées aux frais de la Fondation. Pour le compte de la rentrée scolaire 2017-2018, la Fondation AHR a distribué  des fournitures scolaires aux écoliers démunis des 12 départements, des jouets et des vivres à plusieurs autres enfants dans le cadre de la célébration de la fête de Noël en décembre 2017.

Fondation AHR de Nathanaël Koty

La générosité sans limites de la Fondation AHR

A travers son assistance, la Fondation a mis en place le programme  »transhumance apaisée » pour lutter contre la transhumance qui sévit dans le département du Zou. Ayant sollicité les services d’un avocat et d’un huissier, ces derniers ont défendu des victimes des effets néfastes de la transhumance tels que : la mutilation des populations par les peulhs bouviers, le viol des enfants et des femmes enceintes, les affrontements sanglants, les ravages et destructions massifs des hectares de produits agricoles dans la région d’Agonli. Par ailleurs, Nathanaël Koty, par le biais de sa fondation, a apporté du soutien aux artistes, écrivains et aux activités des jeunes comme les tournois de football, les manifestations culturelles, les festivals et le financement des séminaires de formation de la jeunesse.

Très touché par les peines des populations et fidèle à sa vision d’assistance aux plus vulnérables, Nathanaël Koty donne l’espoir à toutes les couches sociales. Conscient qu’il ne revient pas à l’Etat seul de résoudre les problèmes de la société, il s’est assigné la mission de venir en aide aux plus nécessiteux. En guise de commémoration de ses deux ans, il a effectué des dons des sacs de riz, sacs de sel, des bidons d’huile, des cartons de savons et des enveloppes financières aux orphelinats CEFODEC et CCFPA. Aussi, a-t-il apporté un financement de 5 millions au démarrage des Travaux Dirigés au profit des candidats de la commune d’Agbangnizoun, sans oublier la pose de première pierre pour la réalisation d’un forage à Détohou (Abomey), la pose de première pierre pour la construction de la maison des jeunes de l’arrondissement de  Hounli (Abomey) et le don d’une variété de produits vivriers aux prisonniers : sacs de riz, sacs de sel, cartons de savons et enveloppe financière à l’orphelinat Vidjinnangni de Dékanmè.

Nathanaël Koty, un intrépide bâtisseur

La générosité de Nathanaël Koty n’a pas de limites. Au centre de santé de Dékanmè village Kpodji2, la Fondation AHR a fait des dons de matériels de travail, d’une table d’accouchement et des produits médicaux. Dans la commune d’Abomey-Calavi, il inauguré un forage solaire à Ouèdo, pose de première pierre pour la construction d’un marché moderne à Hêvié. A Vessamè dans la commune de Ouinhi, les populations ont également bénéficié de l’engagement citoyen de la Fondation AHR au service des démunis. Dans cette logique, un module de 6 salles de classes avec mobiliers, aménagement de la cour pour le drapeau et adduction d’eau potable a été gracieusement mis en service au CEG-Vessamè.

« Ce sont les petites lueurs mises bout à bout qui arrivent à éclairer la cité »,

estime Nathanaël Koty, un vrai bâtisseur qui n’attend pas l’Etat pour réaliser des exploits palpables. Au jour le jour, l’homme déploie ses compétences et moyens en faveur des défavorisés sur toute l’étendue du territoire national, sans distinction d’ethnie, de région et de religion. Avec toutes ces œuvres, Nathanaël Koty pense être encore être au début de ses actions.  D’ores-et-déjà, il annonce une pléthore d’œuvres et de projets socio-communautaires pour impacter le vécu et le quotidien des Béninois car pour lui, « nul n’est heureux tout seul. »

Michaël Tchokpodo

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…