Partager ce Post

À la Une

Gabriel L. Ajavon sur « Cartes sur table »: « Notre pays a besoin de Sébastien Ajavon et d’un Talon bien éclairé »

Gabriel L. Ajavon sur « Cartes sur table »: « Notre pays a besoin de Sébastien Ajavon et d’un Talon bien éclairé »

C‘est un vibrant appel aux cœurs et à la réconciliation entre Sébastien Ajavon et Patrice Talon, que l’ancien candidat à la présidentielle de mars 2016, Gabriel Laurex Ajavon a lancé hier, dimanche 16 septembre dans l’émission sociopolitique « Cartes sur table » de la radio Océan Fm. « Nous avons un très beau pays mais nous n’en sommes pas conscients. Le pardon est volontaire. On peut demander aux uns et aux autres de se pardonner, autour d’une table. Notre pays a besoin de Sébastien Ajavon et d’un Talon bien éclairé et conseillé. Mettons en avant l’intérêt suprême de la nation, oublions nos égos, aux problèmes de leadership et pensons au bien-être de la nation », a prié Gabriel Ajavon, frère aîné de Sébastien Ajavon. Il s’est toutefois abstenu de se prononcer sur l’actualité politique et économique de son jeune frère. Par contre, son statut de vice-président du parti « La flamme renouvelée », porté sur les fonts baptismaux en mai 2018, exprime bien son engagement à porter loin ses ambitions pour les prochaines joutes électorales. « Je ne cherche pas à affronter qui que ce soit. Si mon parti veut que je défende ses projets, je serai prêt à écraser tous ceux qui se mettront sur ma voie dans l’intérêt de ma nation, même si c’est mon propre fils qui se trouve sur mon chemin », jure-t-il. Pour lui, les raisons de la création de son parti se justifient par la nécessité de créer des partis nationaux. Selon lui, le parti « La Flamme renouvelée » compte déjà 50.000 adhérents et ambitionne atteindre les 500.000 adhérents d’ici à 2021. Il a pour principal objectif de permettre aux citoyens de se sentir comme des Béninois à part entière et d’œuvrer pour l’émergence du pays. Le vice-président de « La Flamme renouvelée » s’est aussi prononcé sur le vote du Code électoral qui servira aux prochaines élections. Selon son développement, le quitus fiscal, cause de plusieurs polémiques au sein de la classe politique, n’est pas une innovation du président Patrice Talon. Il affirme « comprendre » les langues qui se délient pour rejeter ladite loi, mais ajoute qu’aucune loi n’est juste. Il s’est aussi prononcé sur la lutte contre la corruption engagée par le chef de l’Etat, Patrice Talon, et la poursuite de certains députés et ministres devant la Haute cour de justice. Gabriel Laurex Ajavon pense qu’il faut passer au peigne fin, tous les dossiers de corruption et propose même que les juges s’autosaisissent desdits dossiers pour faire « avancer » la lutte contre la corruption au Bénin. Il a également convié la jeunesse béninoise à rejoindre les rangs de son parti pour relever ensemble le défi d’un Bénin prospère.

Source: https://www.benintimes.info/politique/gabriel-l-ajavon-sur-cartes-sur-table-notre-pays-a-besoin-de-sebastien-ajavon-et-dun-talon-bien-eclaire/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…