Partager ce Post

Politique / Sport & Culture

La destination Bénin en chantier !

La destination Bénin en chantier !

Du concret dans le Pag volet tourisme, pour ceux qui en exigent, bientôt, il y en aura. De cinq pôles touristiques majeurs et de la cité lacustre de Ganvié à réinventer, dans les mois à venir, il y aura de bonnes raisons de s’en glorifier. Ainsi, en a décidé le dernier Conseil des ministres.
Confiés à l’expertise de A. G. Imaginaring pour une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage, les projets spécifiques aux destinations Abomey, Allada, Ouidah, Porto-Novo et Nikki, sont en bonne voie. Pour ce qui est de la Cité lacustre de Ganvié, là aussi, tout va comme sur des roulettes avec la sélection du Bureau d’études AIM, entendez Aménagement et Ingénierie en montagne pour la mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage en vue de la mise en œuvre du projet.
Très prochainement donc, les travaux seront une réalité. Et avec tous ces atouts, cette vision et cet investissement, si le Bénin n’est pas, dans les années à venir, un pays qui draine des touristes, elle ne pourra plus jamais prétendre l’être.
Et pour cause, pêle-mêle, la phase opérationnelle du développement des équipements culturels et touristiques prévoit à Abomey, la réalisation d’une arène d’expression et de sortie des Vodouns non masqués. A cela, il faut ajouter la création du Musée thématique d’Abomey et la réhabilitation des Palais royaux. A Allada, le Musée Toussaint Louverture dédié à la thématique de l’esclavage devrait voir le jour. Et Ouidah, la cité des Kpassè ne sera pas du reste avec de nombreux projets, notamment la reconstruction des Fort Français et Anglais et l’aménagement de la route des esclaves.
Du côté de Porto-Novo, la capitale, elle retrouvera ses attraits touristiques avec la création du Musée des arts et civilisations vodouns et la réalisation d’une arène d’expression et de sortie des vodouns masqués. Quant à Nikki, elle bénéficiera de la reconstruction à l’identique du palais royal et d’une arène pour la fête de la Gaani. Et, inutile de revenir sur Ganvié, prête à être embarquée pour sa rénovation et de nouvelles commodités pour y passer des séjours agréables.
En somme, un cocktail de premier choix, bien pensé, qui ne vise qu’à donner une dimension industrielle au tourisme au Bénin. Et s’il est dit que les Parcs Pendjari et W s’inscrivent également dans la dynamique de faire peau neuve et de se moderniser en vue d’attirer plus de touristes, la destination Bénin, bien évidemment, sans avoir besoin de Visa d’entrée court séjour pour les ressortissants Africains, ne demande pas mieux.
Cependant, malgré ces formules et initiatives, des appréhensions demeurent sur la capacité du Bénin à inverser la tendance et se hisser au rang des pays qui tirent l’essentiel de leurs ressources du tourisme. Mais, qui n’a pas essayé, ne saura jamais. Alors, tout pour un tourisme industriel au Bénin ? Pourquoi pas. Et comme, plus haut, la Rupture veut viser, à raison, le peuple, au plus vite, attend des résultats, surtout rien que du concret !

Source :https://www.benintimes.info/culture/la-destination-benin-en-chantier/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…