Partager ce Post

Société & Santé

La plupart des hommes ne réalisent pas les ravages psychologiques que leur infidélité produit en la femme.

La plupart des hommes ne réalisent pas les ravages psychologiques que leur infidélité produit en la femme.

Lorsqu’une femme est victime d’infidélité, la première question qu’elle se pose généralement, c’est « Où ai-je fauté ? « . Parce que nous sommes dans une société, dans un environnement, qui tend à apprendre à la femme à chaque fois comment conquérir un homme, comment garder son homme, comment s’y prendre pour que la flamme de l’amour jamais ne s’éteigne.

Nous sommes dans une société qui enseigne à l’homme que tout ce qu’il a comme responsabilité, c’est de pouvoir payer les factures et au plus, être un infidèle « discret ».

Une femme trompée n’a pratiquement jamais le réflexe de remettre son homme en cause. Elle se remet d’abord en cause. Ai-je pris trop de poids ? Suis-je moins respectueuse ? Ai-je mal traité ses amis pour qu’ils l’encouragent et cautionnent une autre relation ? Ou bien est-ce ma belle-famille qui ne m’aime pas et veut me faire remplacer ?

Une femme trompée, même quand elle a mal, après avoir identifié ce qui à son avis est de sa responsabilité, voudra corriger les choses pour que les dérives ne soient pas plus grandes. Elle voudra changer sa garde-robe avec ses propres économies pour se rendre plus belle alors qu’elle devrait être rassurée d’être plus belle et désormais séduite par son homme.

Elle voudra être plus douce pour être « pardonnée » afin de susciter de meilleurs sentiments. Elle pleurera au fond d’elle mais sera encouragée par ses amis à ne pas culpabiliser son homme. « Plus tu crées des tensions, plus tu l’inciteras à s’éloigner pour retourner à l’autre. ». La victime désormais a peur de passer pour le bourreau et se fait toute petite pour faire oublier cette escapade à son homme, lui faire oublier qu’il y a eu une autre, lui faire oublier l’idée d’avoir une prochaine liaison.

Une femme trompée… Ça pleure en se demandant quand, comment, pourquoi..

Une femme trompée… Ça se résigne parfois parce qu’on lui fait comprendre qu’il pleut partout et que sous aucun ciel, il n’y a d’homme fidèle.

Une femme trompée, ça manque d’assurance avec le temps tellement elle se questionne sur ce que l’autre femme a et qui lui a manqué. Ce que l’autre a fait et qu’elle n’a pas su faire. Qui l’autre est et qu’elle n’a pas su être.

Une femme trompée devient fragile et à défaut de sombrer, érige une carapace pour ne plus souffrir.

Une femme trompée, à défaut de faire des efforts et de les voir vains, préfère désormais se concentrer sur elle-même, quitte à ce que la relation meurt parce que trop fatiguée de se battre toute seule pour un couple dans lequel l’autre se comporte comme un célibataire.

La plupart des hommes ne veulent jamais que leurs propres amis sortent avec leurs soeurs, parce qu’ils sont conscients qu’ils seraient capables de leur casser la gueule si une seule larme perlait aux yeux de leurs protégées.

Mais quand ils vont dehors, ils oublient que celle qu’ils bernent, c’est la soeur d’un autre. C’est la fille d’un autre. C’est celle qui a suffisamment aimé pour accepter monter sur une table d’accouchement et dire « Que mon enfant vive, même s’il faut que je meure. ». Un enfant qui ne portera pas son nom, mais celui de son mari.

Pourtant, combien de femmes ne sont pas trompées alors qu’elles attendent un bébé ? Malgré la douleur des contractions, le corps qui se déforme et les repas qui repoussent ? La nausée qui réveille en pleine nuit et fait se précipiter vers les toilettes même malgré l’obscurité ?

Une femme trompée saigne de l’intérieur même quand son visage sourit.

Une femme trompée, son coeur coule du sang même quand ses yeux sont taris.

Et je crois que, partout où il y a du sang versé injustement, il y a un sacrifice dont la fumée monte et dérange le ciel.

Vous ne pouvez pas déranger Dieu et espérer vous en sortir. Il y a un prix à cela. Toujours.

Tôt ou tard, l’addition viendra à vous. Et plus elle mets du temps à venir, plus les intérêts sont calculés et la facture salée.

Ne me dites pas que Dieu a créé la femme pour la faire pleurer par un homme. Ce n’est pas ça l’amour.

L’amour protège, l’amour instruit, l’amour fait changer en bien qui on est, pour le bonheur de l’autre.

Source :https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=1996925973921521&id=1662958183984970

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…