Partager ce Post

Non classé

La vrai face de Kemi Seba: Bénin Times est allé dans l’univers de celui qui fait actuellement le buzz

La vrai face de Kemi Seba: Bénin Times est allé dans l’univers de celui qui fait actuellement le buzz

« Je suis né en France, j’y ai grandi mais je reste toujours africain.Tandis que certains Africains quittent l’Afrique pour aller vivre en France ou en Europe moi j’ai quand même voulu vivre dans mon pays de rêve avec ma famille au SÉNÉGAL.
Pour moi DAKAR est mon Paris mon London mon New York….  » Kemi SEBA

Chez nous, les jeunes cherchent à quitter le pays s’ils ne l’ont pas déjà quitté tellement que c’est la Merde avec nos gouvernants complices de nos pilleurs. Et les présidents préfets vont vivre à Paris, Londres ou aux environs de New York après leur déchéance de la présidence qu’ils quittent toujours forcés et en marchant sur des cadavres d’un peuple qui leur a tout donné. Et ils y vivent aux frais de ces citoyens abusés et à vie.

Certains vont reprocher à Kemi Seba, son destin d’être né en France de parents immigrés beninois en ayant même l’audace de réclamer qu’il brûle son passeport pour avoir le droit de parler de la politique en Afrique ou juste de se battre pour l’immolation définitive du CFA qu’ils considèrent autant que lui injuste. Pendant ce temps, ces ignorants peuvent même réclamer qu’un natif de Paris ou ailleurs en Europe de parents d’origine sénégalaise vienne jouer pour une sélection nationale. Mais lorsque c’est pour venir se battre contre cette domination politique, cela bloque quelque part dans les neurones. Ils y vont jusqu’à lui reprocher son destin d’être né en France sans l’avoir demandé ni avoir décidé de bénéficier ainsi d’office d’un passeport, celui qui lui a permis de découvrir la terre de ses ancêtres. Un bout de papier qui lui permet d’échapper au confinement des peuples africains à qui la communauté internationale interdit de sortir des limites qu’ils ont tracées à Berlin sans une autorisation dite visa dont ils profitent pour escroquer aussi les citoyens africains sous peine d’être condamnés de « séjour illégal », de « sans papier » ou de « clandestins ». Tandis que le citoyen d’occident peut aller où il veut quand il veut sans réelle contrainte de cet ordre.

Tous ceux qu’ils lui reprochent en fait c’est sa virulence vis à vis de l’oligarchie occidentale qui tue chez nous et pille sa terre d’origine depuis des siècles. Qu’est-ce qui est plus Choquant entre la virulence de Kemi Seba vis à vis des pilleurs des pays africains et le pillage lui-même qui a fait que la Mer Méditerranéenne soit devenue un cimetière à ciel ouvert pour nos semblables frères, sœurs, enfants, mères, pères, etc. ?

Quand Kemi menait ce combat de principe en France dans sa cité où je le suivais de loin à travers les médias français qui n’hésitaient pas de le lyncher médiatiquement pour chacun de ses gestes jusqu’à dissolution de son mouvement « Tribu K », les autorités françaises sous Sarkozy lui disaient de rentrer dans son pays, le traitant de « sale nègre », de racailles, de fachos, etc. jusqu’à ce qu’il pose ses bagages au Sénégal avec sa famille. Maitenant, ces mêmes autorités sentant qu’il est une menace pour leur CFA du fait de l’absence de plus en plus de crédibilité et de confiance en cette monnaie chez la jeunesse africaine, ont ordonné à leur larbin Macky Sall de l’extrader d’urgence en France de peur qu’ils éveillent de plus en plus la jeunesse africaine sur les réalités esclavagistes que nos peuples subissent avec le CFA. Mais qu’ils sachent que c’est trop tard parce qu’on n’arrête pas la mer avec ses bras. Le billet brûlé va ravager cette monnaie esclavagiste tôt ou tard parce que ceux qui gagnent comme le disait un roi africain sont ceux qui n’abandonnent jamais. Mais qu’ils sont malhonnêtes tout de même ces petits gens se prenant pour des « intellos » « blougueurs » à « Lemonde », à « France24 » ou je ne sais où. S’affichant, si fièrement pour leur part et si honteusement pour nous, de se constituer comme complices des conditions de vie et d’existence si précaires pour nos peuples en Afrique et travaillant comme des bougres, parfois inconsciemment, pour la perpétuité du système colonialiste français contemporain en Afrique avec ses médias menteurs, manipulateurs et désinformateurs , son armée, ses « diplomates » que pour le compte de nos bourreaux.

Des complexés qui se réjouissent même de l’expulsion d’un frère africain vers la France parce que né en France. D’un frère qu’ils ont lynché non-stop jusqu’à donner à un gouvernement composé d’un seul homme président et ministre de tout à la fois l’audace de l’expulser par décret si illégalement tout en lui reprochant en même temps d’être trop « raciste », « racialiste » et toutes les conneries de cette ordre « contre » les autorités françaises à qui il a été livré pour assignation sur le territoire francais !

Quelle logique bizaroïde !
Quelle malhonnêteté tout court !

Ceux qui reprochent à Kemi une haine de nos bourreaux en sont allés jusqu’à cultiver une haine contre Kemi. Et le plus grave est qu’il ne se rendent même pas compte.

Source :https://www.benintimes.info/societe/vrai-face-de-kemi-seba-benin-times-alle-lunivers-de-celui-actuellement-buzz/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…