Partager ce Post

À la Une / Economie & Finance

Le Port autonome de Cotonou vise un chiffre d’affaires de 40 milliards de Francs Cfa en 2018

Le Port autonome de Cotonou vise un chiffre d’affaires de 40 milliards de Francs Cfa en 2018

Une performance due à la réduction des coûts et des délais de prestations offerts par le PAC, à une meilleure gestion des ressources du PAC ainsi qu’à l’acquisition de nouveaux outils de gestion dont s’est dotée l’entreprise.

L’année 2017 au Port autonome de Cotonou (PAC) a été une année bénéfique par rapport à l’année 2016. Le PAC a enregistré, en terme de trafic de marchandises, un chiffre d’affaires de 32,5 milliards de Francs Cfa contre 26 milliards de Francs Cfa en 2016. Une performance due à la réduction des coûts et des délais de prestations offerts par le PAC, à une meilleure gestion des ressources du PAC ainsi qu’à l’acquisition de nouveaux outils de gestion dont s’est dotée l’entreprise.

Ces informations ont été présentées le 12 janvier 2018 par la directrice générale du PAC, Amélie Huguette Assoumou-Houéto lors de la traditionnelle cérémonie de présentation des vœux. Mais surtout, la DG a un peu décliné les grandes ambitions du PAC en 2018. C’est ainsi que l’on a appris que le PAC envisage un chiffre d’affaires de 40 milliards de Francs Cfa en 2018. Pour y arriver, il est prévu tout au long de l’année le renforcement des capacités des employés du PAC.

Aussi, il faut noter que pour accroître son attractivité, ses potentialités et sa rentabilité, le port autonome de Cotonou (PAC) a récemment signé avec le port d’Anvers en Belgique, un contrat de gestion. La séance de signature de ce partenariat s’est déroulée le 08 janvier 2018, au palais de la Marina à Cotonou.

Selon le ministre béninois des Infrastructures et des Transports du Bénin, Cyr Koty, « c’est un contrat très important qui marque un tournant décisif dans le cadre de la gestion technique du PAC ». L’ambition affichée des autorités béninoises étant de redorer l’image du Port autonome de Cotonou.

A la signature de ce contrat de trois ans renouvelable deux fois, une délégation conduite par le Directeur du service public fédéral des affaires étrangères de Belgique représentait la partie belge. Cette partie belge aura notamment pour principal défi de faire revenir les opérateurs économiques des pays limitrophes qui n’ont pas d’ouverture sur la mer et qui laissent le PAC pour d’autres ports des pays voisins.

Source: https://www.beninrevele.com/port-autonome-de-cotonou-vise-chiffre-daffaires-de-40-milliards-de-francs-cfa-2018/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…