Partager ce Post

BuzzCategorie / Politique

Le Président de la République Patrice Talon, complexé ou atteint par l’ivresse du pouvoir ?

Le Président de la République Patrice Talon, complexé ou atteint par l’ivresse du pouvoir ?

Les trois faits qui suscitent la question.

1- Il y a 2 ans, en plein processus de tentative de révision de la constitution, le Président avait invité 3 constitutionnalistes béninois ( Joël Aïvo, Dandi Gnamou et Ibrahim Salami) tous agrégés des facultés de droit public à un débat contradictoire avec lui sur l’interprétation de la constitution de 1990 et les procédures de révision de ladite constitution( etc.) Heureusement, ces derniers ont décliné l’invitation pour ne pas l’humilier en public.
Tout porte à croire que le Chef de l’État pense tout savoir. Mais en réalité, il n’en est rien. Patrice Talon essaie juste de manipuler les concepts sans vraiment en connaître leurs sens profonds et leurs portées véritables. Il prendrait ses demi vérités pour des certitudes absolues. L’homme fait souvent des interprétations et des analyses peu approfondies des situations.

Notre Président aurait-il le complexe des demi-lettrés ?

2. Avec les pharmaciens lors du scandale de faux médicaments, le Président s’est illustré dans rôle de conferencier. A notre connaissance , il n’est pas pharmacien. Mais il s’était lancé dans un long développement à la télévision pour démontrer aux spécialistes ( qui ne sont pas des saints ) qu’il connaît leur domaine mieux qu’eux.

Le Président ne serait-il pas un peu prétentieux ?

Enfin,

3- Il y a quelques jours , les béninois ont vu leur chef se livrer à nouveau à cet exercice d’ interprétation approximatif. Cette fois, c’est le nouveau code électoral sa cible.

Était-ce nécessaire ?

N’aurait-il pas fallu laisser les spécialistes s’exprimer et tirer les grandes conclusions à la fin du débat sur la voie à suivre pour sortir de l’impasse ?

En tous les cas, le palais de la Marina n’est guère un centre de conférence, et, le Président de la République doit cesser de jouer au conférencier.
Si le chef souhaite changer de profession, qu’il attende la fin de son mandat. Autrement, son attitude est un manque de respect pour la Présidence et pour lui-même en tant qu’Institution.

M. le Président, retroussez vos manches afin de mieux révéler le pays.

Source : Page facebook de Comlan Hugues Sossoukpè

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…