Partager ce Post

À la Une / Sport & Culture

Les acteurs du Taekwondo en conclave à Cotonou

Les acteurs du Taekwondo en conclave à Cotonou
Resté longtemps en hibernation, le Taekwondo béninois s’apprête à reprendre vie. C’est à travers les Etats généraux de la discipline dont les travaux ont été officiellement ouverts ce samedi 26 janvier 2019 à Cotonou.
Le nouveau Comité exécutif de la Fédération béninoise de Taekwondo (Fbtae), installé en novembre 2018, est décidé à sortir cette discipline sportive de sa léthargie au Bénin. Pour ce faire, sur l’initiative de son président Jules Victorien Kougblénou, les acteurs de cet art martial se sont donné rendez-vous ce jour pour un nouveau départ. « C’est le pari de la résurrection », explique un participant, visiblement enthousiaste.
A en croire le président Jules Victorien Kougblénou, l’organisation des Etats généraux du Taekwondo est une première dans le milieu sportif béninois. Il reste convaincu que ces assises auxquelles ont accepté de participer les principaux acteurs de la disciple ouvriront la voie à une nouvelle ère. Car le Taekwondo béninois a connu par le passé ses heures de gloire, a rappelé Fernando Hessou, secrétaire général du Comité national olympique et sportif du Bénin.
Pour Jules Victorin Kougblénou, il est temps que le Taekwondo béninois retrouve ses lettres de noblesse. C’est pourquoi, il s’est réjoui de la disponibilité des acteurs à se soumettre à l’exercice de la réflexion pour le bien de la discipline. Selon lui, le diagnostic à valider révèle certes des faiblesses, mais il propose aussi des pistes pour relancer définitivement les activités.
En procédant à l’ouverture officielle des assises des Etats généraux, Bonaventure Coffi Codjia, le Directeur des sports d’élite représentant le ministre des Sports, a indiqué que l’initiative du Comité exécutif de la Fédération béninoise de Taekwondo est arrivée à point nommé. Pour lui, l’option de la réflexion avant l’action est une méthodologie qui assure la réussite.
« Le Taekwondo est une des disciplines inscrite au programme des classes sportives initié par le ministère en charge des Sports », a rappelé Bonaventure Coffi Codjia avant d’annoncer que le gouvernement porte un grand intérêt aux assises des Etats généraux du Taekwondo.
En attendant la mise en orbite du Taekwondo, tous les regards sont tournés vers le conclave de Cotonou où les participants aux Etats généraux cogitent pour redorer le blason d’une discipline jadis martiale.

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…