Partager ce Post

Afrique Actualités / Société & Santé

Lutte anti CFA : kemi Seba dénonce “la surdité et l’absurdité” des chefs d’Etats africains (Vidéo)

Lutte anti CFA : kemi Seba dénonce “la surdité et l’absurdité” des chefs d’Etats africains (Vidéo)

Après les rencontres de mobilisations qui se sont tenues le samedi 16 septembre 2017, l’activiste franco béninois kemi Seba de son vrai nom Stélio Gilles Robert Capo CHICHI expulsé du Sénégal dans la nuit du 06 au 07 septembre 2017 en France, était l’un des invités de l’émission Polititia de la chaîne de télévision Africa 24 hier mardi 19 septembre 2017.

Dans son intervention, le président de l’ONG urgence panafricaniste a passé en revue la grande croisade continentale et internationale contre le Franc Cfa; la réalité concrète de la dépendance monétaire qu’engendre le Franc CFA et la part de responsabilité des dirigeants africains qui qui détiennent la  légitimité politique de débattre de la question mais qui ne sont pas réceptifs au discours .  Figure emblématique du combat contre le Franc  Cfa  et premier africain non recherché par la France mais expulsé de l’Afrique vers la France Kemi Seba lutte contre le Franc Cfa  une monnaie vielle de 72 ans.

« La surdité et l’absurdité des dirigeants africains » 

Pour rappel, la polémique autour du Franc CFa a commencé par les déclarations des présidents Macky Sall du Sénégal  soutenant le Franc Cfa et Alassane Ouatara de la côte d’Ivoire qui indiquait étendre le franc Cfa à l’ensemble de la Banque Centrale des Etats de L’Afrique de l’ouest (CEDEAO). C’est ainsi que pour marquer sa désapprobation, Kemi Seba a brûlé publiquement un billet de 5000f. Depuis, lors, le  débat pour ou contre le Franc CFA a pris une dimension continentale et internationale.

Alors que ceux qui ont la légitimité politique de débattre de la question ne sont pas réceptifs aux discours, kemi Seba se dit conscient que la route le leur rappelle.  « Quand bien même certains font la sourde oreille, la route le leur rappelle » a t-il affirmé. Aussi, dénonce-t-il la “surdité et l’absurdité de certains chefs d’états africains”.

La dépendance monétaire qu’engendre le Franc Cfa

Selon Kemi Seba, ce qui justifie plus qu’hier,  l’abandon du Franc Cfa est  « l’état de paupérisation de notre population, l’état de prévarication de notre population ; l’état  (…) social de notre jeunesse »

« Le franc Cfa est un symbole, c’est l’arbre qui cache la forêt »

Aussi, a-t-il reconnu que  « dire que le franc CFA est une condition sine qua non, pour que « notre peuple » puisse connaitre la souveraineté et l’épanouissement serait de l’hypocrisie ».

Pour kemi Seba, on ne peut expliquer et justifier rationnellement au 21èm  siècle que « l’ancienne puissance coloniale , ladite ancienne même si en réalité elle est moderne  sur ce terrain-là, pour moi il n’y a même pas de néocolonialisme  pour moi il y a un continuum-colonialisme ». A l’en croire, c’est du domaine du crime contre la dignité du crime contre l’intelligence.

« Celui qui contrôle votre économie contrôle votre politique. Il ne peut pas avoir de décision politique sans une gestion autonome de l’économie »

Kemi Seba à propos de sa « déportation »

« Je me suis sentie comme des personnes qui étaient arrachées à leur famille au Sénégal et déportées par la suite pour les Amériques » a expliqué Kemi Seba sur son expulsion du Sénégal vers la France.

« Je n’ai pas peur de dire que ce comportement est dans la digne et la stricte lignée de ceux qui étaient les marchands et les vendeurs d’esclave de nos populations parce que malheureusement il faut le dire, ils ont existé »

Kemi Seba en dé-sautant le verrou contre le Franc Cfa entend mettre fin à la gestion, l’orientation, et la structuration  de l’économie africaine par la puissance coloniale. Toutefois, la lutte contre le Franc Cfa est pour Kemi Seba une révolution, , qui ne cessera que lorsque l’Afrique aura obtenu sa  libération et non  une révolte.

POLITITIA – Afrique : Le Franc CFA embrasse le continent (1/3)

Afrique, Tout commence le 19 décembre 2016. En visite d’Etat de quatre jours en France, Macky Sall se mue en défenseur de la monnaie issue de la période coloniale en estimant que « Le franc CFA est une bonne monnaie à conserver ».

Source :https://beninwebtv.com/2017/09/lutte-anti-cfa-kemi-seba-denonce-surdite-labsurdite-chefs-detats-africains-video/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…