Partager ce Post

À la Une / News / Politique

Politique : Lionel Zinsou a-t-il déjà dit adieux au Bénin pour toujours ?

Politique : Lionel Zinsou a-t-il déjà dit adieux au Bénin pour toujours ?

Il était à deux doigts près d’être l’actuel président de la République du Bénin. Lui, c’est l’ancien premier ministre Lionel Zinsou, sorti premier lors du premier tour de la présidentielle de mars 2016. Confronté à Patrice à Talon lors du second round, l’homme n’a pas attendu les résultats officiels pour reconnaître sa défaite. Mais depuis, c’est silence radio. Cela fera bientôt deux ans qu’il ne sait plus jamais prononcé sur l’actualité sociopolitique de son pays. Mieux, il connaîtra plutôt des promotions en France, sa seconde patrie. Des nominations qui ont suscité plusieurs polémiques faisant dire à certaines langues qu’il serait plus français que béninois.

C’est donc pour tenter de lever les équivoques sur certaines pensées sur sa personne que nous nous sommes rapprochés de l’un de ses ardents défenseurs lors des campagnes pour la course au pouvoir.

BENIN WEB TV : Bonjour Comlan Hugues Sossoukpè, on ne vous présente plus, web activiste de notoriété, vous avez porté et défendu sur les réseaux sociaux la candidature de Lionel Zinsou en 2016. Quelques mois après, les Béninois ne comprennent rien de la position et de l’opinion de l’ancien Premier ministre sur la gouvernance dans notre pays. On a l’impression que ses électeurs sont très déçus de constater qu’il a pris de nouvelles responsabilités en France. Peut-on conclure qu’il a dit adieu au Bénin ?

Comlan Hugues Sossoukpè : Je n’ai pas cette perception des choses. J’ai la ferme conviction que Lionel Zinsou aime trop son pays, le Bénin, pour l’abandonner. Pour faire une lecture juste de la situation, il faut se mettre soi-même à sa place. Il est métis donc partagé entre deux cultures. Il s’est implanté dans l’une des cultures sans perdre ses racines. Ce qu’on lui demande sans en rendre compte, c’est de choisir entre son père et sa mère. Même pour des personnes qui ne sont pas métisses, c’est presque impossible.

BWT : …..donc vous approuvez le fait qu’il prenne des responsabilités publiques en France ?

Comlan Hugues Sossoukpè : je ne suis pas son porte-parole. Vous comprenez que je ne suis pas légitime pour expliquer ses choix. Par contre je pense que Lionel Zinsou fait ses choix en toute responsabilité. C’est un expert multi-dimension dans le secteur de la gouvernance publique et privée. Il est sollicité par de grandes institutions et quelques Etats à travers le monde. Nous devons en être fiers. La France où il est né, sur certains sujets ayant rapport avec l’Afrique, sollicite son expertise. Chose normale, voyons ! Il lui revient de plein droit d’apprécier. L’essentiel, c’est qu’il ne se retrouve pas en contradiction avec les intérêts de son pays d’origine. Car, il ne faut pas perdre de vue qu’il est souvent sollicité pour son ancrage africain. C’était le cas pour la fondation pour la mémoire de l’esclavage. En plus de son ancrage africain, pour le Think Tank Terra Nova, j’ai pu comprendre qu’il a été choisi parce qu’il est progressiste, ouvert sur le monde et très actualisé sur les nouvelles dynamiques économiques.

Parlant de la France, certains disent qu’il serait très proche du Président Macron….Qu’en est-il réellement ?

Pour ce que je sais, l’actuel Président français et l’ancien Premier ministre du Bénin ont été collègues à la banque Rothschild. Ils se sont retrouvés, Macron ministre de l’économie de la France et Lionel Zinsou Premier Ministre du Bénin. J’ai remarqué que les deux personnalités partagent la même vision sur l’Afrique. Tout comme Lionel Zinsou, Emmanuel Macron s’intéresse aux potentialités de la jeunesse africaine. C’est peut-être ce qui renforce leur proximité.

…Vous voulez dire qu’il est désormais le ‘’Monsieur’’ Afrique d’Emmanuel Macron ?

C’est très réducteur et péjoratif cette appellation. Je pense que Lionel ZINSOU est beaucoup plus dans du concret quand il parle de l’Afrique. Il a deux grands projets pour le continent : un grand fond d’investissement, qu’il lancera bientôt, et la fondation AfricaFrance, déjà lancée et opérationnelle. C’est un passionné de l’Afrique. Il est fasciné par les potentialités du continent et l’ingéniosité de sa jeunesse. Sur cette base, je trouve compréhensible qu’il soit consulté par n’importe qu’elle institution qui s’intéresse à l’Afrique.

Alors, que pense Lionel Zinsou de la gouvernance de Patrice Talon.

Posez-lui la question, il vous répondra. Si c’est ce que je pense en tant que Comlan Hugues Sossoukpè, vous le savez déjà.

Lionel Zinsou va-t-il abandonné les 35% des électeurs qui lui ont fait confiance ?

J’ai le sentiment que beaucoup de Béninois se posent cette question. Pour moi, cette question ne s’est jamais posée. Lionel Zinsou n’abandonnera jamais le Bénin. Par contre, il lui revient de choisir le rôle qu’il entend jouer pour son pays. Aussi, il doit avoir son agenda personnel. Donc, je pense qu’il fera ce qu’il faut en son temps. Il avait bien précisé qu’il n’a pas la vocation de faire de la politique sa profession. C’est légitime, il faut le comprendre.

Revient-il en 2021 ?

Il avait dit au micro de vos confrères de Canal plus Afrique, sur la même question, qu’on ne dit jamais « jamais ». Je m’en tiens à ça.

Source: https://beninwebtv.com/2018/01/politique-lionel-zinsou-a-t-il-deja-dit-adieux-au-benin-pour-toujours/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…