Partager ce Post

Société & Santé

Recrutement des enseignants vacataires dans les lycées et collèges publics: Les nouvelles conditions dévoilées

Recrutement des enseignants vacataires dans les lycées et collèges publics: Les nouvelles conditions dévoilées

Le ministère des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (Mestfp) a rendu publiques les nouvelles conditions de recrutement des vacataires dans les établissements publics des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle. Cette décision vient clarifier désormais les choses après celle de la semaine écoulée, suspendant le recrutement de ces enseignants vacataires pour le compte de l’année scolaire 2017-2018.

Le ministère des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle (Mestfp) a pris la note de service n°758/MESTFP/DC/SGM/DAF/DETFP/IGM/DIPIQ/DESG/SA pour fixer dorénavant le profil et le processus de recrutement des vacataires dans les établissements publics des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle pour le compte de l’année scolaire 2017-2018. Selon la décision, les candidats aux postes d’enseignants vacataires doivent jouir d’une bonne santé physique et mentale, être de bonne moralité, être disponibles pour la période d’activité. Ils ne doivent pas être éthyliques et doivent être titulaires pour l’enseignement secondaire général : des diplômes professionnels en enseignement, notamment le Capes, le Capa Eps, le Cap Eps et le Bapes ou des diplômes des disciplines d’enseignement (licence, maîtrise, licence professionnelle, master S1/S2 et master professionnel). Il est exigé des candidats, s’agissant de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, les mêmes diplômes qu’au niveau de l’enseignement secondaire général, mais en plus le Bapet et les diplômes des spécialités (master, ingénieur, licence, maîtrise, Dets, Dit, Bts et Dut). Le postulant constitue son dossier de candidature qui devra comprendre notamment une demande manuscrite adressée au chef d’établissement précisant la ou les disciplines à enseigner, la ou les communes où il peut exercer et son adresse complète. Il va joindre à sa demande une photocopie légalisée du diplôme requis, un curriculum vitae, un certificat de visite et de contre- visite délivré par un médecin agréé par l’Etat, un certificat de non-bégaiement et de non-surdité délivré par un médecin agréé par l’Etat, la photocopie de la pièce d’identité en cours de validité et une photo d’identité. Le dossier complet sera déposé par le postulant et enregistré au secrétariat de l’établissement scolaire au plus tard le 11 août prochain.

Bacheliers out !

Les dossiers reçus seront classés par les établissements et transmis avec bordereau d’envoi à la direction départementale des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle dont relève l’établissement au plus tard le vendredi 18 août prochain. Lesquels seront étudiés par un comité départemental ad hoc présidé par le directeur départemental ou son représentant. La sélection des enseignants vacataires est faite par ordre de mérite (diplôme, qualification et expériences professionnelles) par discipline et par établissement en fonction des besoins exprimés par chaque établissement. Une liste principale et une liste d’attente des postulants retenus seront établies au plus tard le 4 septembre prochain. Celles-ci seront envoyées pour affichage au chef d’établissement. Ce dernier prendra au plus tard le 11 septembre prochain l’acte de recrutement et le notifiera aux membres du Conseil consultatif élargi aux représentants du bureau de l’Association des parents d’élèves siégeant au conseil intérieur. Aucun enseignant vacataire n’aura plus que trois établissements publics et le total des heures hebdomadaires ne doit excéder dix-huit heures. Les listes des postulants retenus par commune seront transmises ensuite au plus tard le 18 septembre prochain aux receveurs des recettes et perceptions pour être prises en compte.
Cette note de service du ministre en date du 31 juillet dernier vient dissiper les inquiétudes subséquentes à la décision prise à travers la correspondance n°655/MESTFP/DC/SGM/DESG/SA en date du 13 juillet 2017 par laquelle le ministre a souligné qu’aucun dossier d’engagement de vacataire ne devait « être reçu par les responsables administratifs jusqu’à nouvel ordre ». C’est désormais clair que l’intention du Gouvernement est de mettre fin à la mafia, au clientélisme et au népotisme qui s’observent au niveau des collèges par rapport au recrutement de cette catégorie d’enseignants où des diplômés de maîtrise sont parfois laissés sur le carreau au détriment des bacheliers à bras long. Ces derniers sont désormais sortis du système ; la qualité de l’enseignement en dépend. Seulement il reste à souhaiter que le ministère fasse diligence pour que le respect de ce calendrier ne souffre d’aucune insuffisance sur le terrain. Car, jusqu’à ce mercredi 2 août, certains directeurs départementaux des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle ne sont pas encore en possession de la note de service même s’ils disent être au parfum du contenu pour avoir participé aux travaux d’amendement des anciennes dispositions.

Source : LA NATION

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…