Partager ce Post

À la Une / Politique

Reddition de compte politique: Le député Alladatin face à ses mandants

Reddition de compte politique: Le député Alladatin face à ses mandants

Le député Orden Alladatin était face aux militants du parti Alternative citoyenne de Cotonou pour une séance de reddition de compte élargie aux cadres. Une occasion pour le député de la 16ème circonscription électorale de revenir sur ses actions au Parlement. Le secrétaire national du parti Alternative citoyenne s’est aussi prononcé sur les sujets de grande préoccupation qui font l’actualité politique, notamment l’amendement de la Constitution et la réforme du système partisan.

Le parti Alternative citoyenne se livre à l’exercice de reddition de comptes. Le député Orden Alladatin à cet effet était face à ses mandants, samedi 21 juillet dernier, et a présenté le bilan de ses actions à l’Assemblée nationale, mais aussi de son soutien au président de la République. Les cadres du parti étaient presque tous présents pour l’exercice avec d’autres députés dont Agbodrafor Nonbimè élu sur la même liste que Orden Alladatin et dans la même circonscription électorale : la 16ème.

Selon le député Alladatin, l’impression de leur inexistence que certains soutiennent est un faux sentiment. « Ce n’est pas vrai ! », s’exclame-t-il, affirmant qu’ils sont à la tâche, montrant que lorsque le travail est acharné, il n’y a pas de place au bavardage. Chose dont sont conscients ses mandants pour qui plusieurs défis sont déjà relevés, même s’ils reconnaissent que la tâche est ardue.
A ce propos, Laetitia Folly, responsable des femmes du parti à Cotonou, affirme l’accompagnement des femmes et exhorte le député et le chef de l’État à ne pas écouter les opposants actuels qui, hier au pouvoir, étaient incapables d’apporter de solutions durables aux préoccupations de développement.
Pour Franck Béhanzin, représentant des jeunes, le plus difficile est de gouverner par l’exemple. Et, il se réjouit que Patrice Talon ait réussi là où beaucoup ont échoué. Il salue les succès engrangés avec les réformes initiées dont les corollaires sont nombreux. Il cite, entre autres, la justice sociale rétablie et note avec satisfaction que les actions du gouvernement visent effectivement l’intérêt général de sorte à donner la même chance à tous les citoyens béninois. Cependant, M. Béhanzin dit reconnaître désormais les vrais ennemis du peuple. « C’est celui qui s’oppose à une réforme fondamentale de l’État », indexe-t-il, assurant que la jeunesse est convaincue de la pertinence des réformes.

Des réformes en cours

À cette rencontre de reddition de compte, le député Orden Alladatin a exposé à la base du parti Alternative citoyenne les informations relatives notamment à sa mission de législateur. Pour lui, le parti est en phase avec le gouvernement pour mettre fin à la gabegie instaurée en règle dans l’administration publique par le passé, à la corruption, etc. « Nous nous sommes révoltés parce que nos enfants allaient aux concours et échouaient, parce qu’ils ne connaissaient personne », rappelle le parlementaire, qui rassure que cela relève désormais du passé.
Reconnaissant que le peuple est impatient de voir des réalisations, il insiste que rien de sérieux et durable ne saurait se faire dans la précipitation et l’improvisation. Il rassure que tout est prêt et, dans les jours à venir, le peuple commencera par découvrir les merveilles que le président de la République lui a promises. « Les études sont terminées, les entreprises sont déjà sélectionnées et bientôt la phase d’opérationnalisation sera déployée », annonce Orden Alladatin.
Parlant de la réforme du système partisan, l’élu de la 16ème circonscription électorale soutient qu’il s’agit de mettre fin à l’émiettement des partis politiques et d’aller aux grands ensembles pour conquérir le pouvoir d’État et l’exercer dans l’intérêt du peuple.
Aussi, embrayant sur l’amendement de la Constitution M. Alladatin explique les tenants et les aboutissants à ses mandants. Point par point, il décrypte la proposition d’amendement de la loi fondamentale. Sur la question du regroupement des élections par exemple, il soutient que c’est pour permettre que toutes les élections se déroulent la même année que l’initiative a été prise. « Cela va permettre à l’Etat de faire des économies et aux citoyens de travailler et non d’être dans les élections tout le temps », martèle-t-il.
Le député Alladatin a annoncé la création prochaine d’un grand parti qualifié de progressiste. Ont déjà adhéré à ce bloc, affirme-t-il, onze partis politiques et d’autres ayant annoncé leur intention d’en faire partie attendent que leur adhésion soit validée. La première sortie de ce regroupement auquel appartient le parti Alternative citoyenne a été faite dimanche.

Source: http://lanationbenin.info/index.php/actus/159-actualites/17111-reddition-de-compte-politique-le-depute-alladatin-face-a-ses-mandants

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…