Partager ce Post

À la Une / BuzzInterview / News / Société & Santé

Sécurité post-électorale : les bérets rouges pour prévenir les troubles à Cotonou et Porto-Novo

Sécurité post-électorale : les bérets rouges pour prévenir les troubles à Cotonou et Porto-Novo
Gouverner, c’est prévoir, dit-on. C’est la lecture que l’on peut faire de la descente imminente des paras commandos dans deux grandes villes du pays pour appuyer et renforcer le dispositif sécuritaire mis en place par la police républicaine.
Il est annoncé, dans les prochaines heures, un important contingent de parachutistes commandos à Cotonou et Porto-Novo. En provenance du camp militaire de Ouassa, situé dans le département du Zou, ils s’acheminent vers ces deux métropoles du sud-Bénin, l’une économique et l’autre politique. Cette descente des bérets rouges dans ces deux plus grandes villes du pays, informe une source proche du palais de la Marina, répond à la volonté des autorités gouvernementales de prévenir d’éventuels troubles, annoncés dans certaines chapelles politiques.
En effet, au plus tard le 16 mai prochain, les députés de la 8ème législature, sortis des urnes le 28 avril dernier, seront officiellement investis dans leurs fonctions parlementaires. Or certains ténors de l’opposition promettent publiquement d’empêcher, par tous les moyens, l’installation des nouveaux députés. Mais, à en croire la même source, il n’est point question pour le gouvernement béninois de permettre d’éventuels troubles planifiés ou spontanés.
On se rappelle encore les violences meurtrières et les actes de vandalisme qui ont secoué certaines localités du pays ces derniers jours. Elles résultent de la protestation d’une partie de la classe politique, notamment des formations de l’opposition, contre leur absence aux élections législatives. Dans un communiqué du conseil des ministres, en date du mercredi 8 mai 2019, le gouvernement béninois a accusé « des leaders politiques » d’être les véritables commanditaires des violents incidents qui ont émaillé le processus électoral.
L’arrivée dans les deux villes des paras commandos, apprend-on de sources sécuritaires, s’inscrit dans le cadre de la bonne collaboration entre les forces de défense et de sécurité. Leur présence devra contribuer à renforcer et à appuyer le dispositif sécurité mis en place par la police républicaine. Il y va de la sécurité des personnes et des biens sur toute l’étendue du territoire national.

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…