Partager ce Post

Politique

Situation de la Mairie de Cotonou : le Préfet Toboula invite Léhady Soglo pour une audition

Situation de la Mairie de Cotonou : le Préfet Toboula invite Léhady Soglo pour une audition

Dans un courrier en date du 26 juillet 2017, le Préfet du département du Littoral, Modeste Toboula a invité le Maire de la ville de Cotonou, Léhady Soglo, à prendre part à la session extraordinaire du Conseil départemental de concertation et de coordination le 28 juillet 2017 à la préfecture pour une audition sur la situation de la mairie de Cotonou. Cette invitation d’audition de l’autorité municipale intervient après une quatrième mission d’audit commandité par le gouvernement Talon sur la gestion de la mairie de Cotonou.

Sur les médias sociaux, le courrier du Préfet Toboula suscite déjà la polémique

Plusieurs personnes se sont fustigées sur les réseaux contre cette nouvelle décision jugée de “cabale” contre le maire Lehady par le préfet Modeste Toboula, habitué de ces coups de force. « En vertu de quelle loi le Préfet Toboula se permet-il d’auditionner le Maire Léhady Soglo ? » se demande Hilary C. Bakpé, une blogueuse béninoise qui estime que cette invitation du Maire à plancher devant le bras armé du Chef de l’Etat dans la capitale économique du Bénin n’est autre qu’un nouveau symbole de l’acharnement du régime Talon contre le leader du parti de la Renaissance du Bénin. Pour Chrétus Franck, internaute béninois, le Bénin est en passe de redevenir un régime totalitaire sous le régime du « Nouveau Départ » car, fait savoir Mouhidine Ahannougbe, Lehady Soglo a été élu par suffrage universel alors que  Modeste Toboula a été nommé par Patrice Talon. Donc quand on demande qui est plus légitime, quelle serait la réponse?

Difficile rapport gouvernement – maire de Cotonou, l’aveu du Président Talon

Lors de sa rencontre avec les élus municipaux des communes du « Grand Nokoué » le 05 mai 2017, le Président Talon, dans une allocution improvisée, a ouvertement déclaré que son gouvernement n’entretient pas de bon rapport avec la mairie de Cotonou. En mars 2016, dernier à l’occasion de l’ouverture de la première session ordinaire du Conseil Municipal de Cotonou, le Maire Léhady Soglo avait déjà dénoncé l’acharnement dont le pouvoir local est la cible sous le régime Talon.

« Le pouvoir local est la cible d’acharnements depuis plusieurs mois. L’absence de dialogue entre l’exécutif et les élus, ainsi que le non-respect des textes de la décentralisation, constituent des freins à la pleine expression de l’Etat de droit. Pourtant le pouvoir exécutif ne doit en aucun cas se substituer aux élus » avait déclaré le Maire Léhady Soglo.

Source : BeninWebTv

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…